Le cyclisme et les fantômes du passé STEVENS FREDERIC/SIPA

Le cyclisme et le dopage, une longue histoire

Coup de tonnerre sur la planète cyclisme. Quelques mois après le scandale Lance Armstrong et ses aveux chez Oprah Winfrey, c'est Laurent Jalabert qui tombe à son tour. L'Equipe a révélé le 24 juin 2013 que le coureur tricolore était positif à [...]

Lire la suite

Photo de Asgard Roti oui
Asgard Roti

Il y a un déséquilibre flagrant au niveau des contrôles

Je pense que les cyclistes sont les sportifs les plus contrôlés car cela arrange tout le monde. En effet, un cycliste sur dix est controlé au long de l'année alors qu'un footballeur sur 2600 l'est au long de la saison.

On sait que les contrôles sont moins présent sur le tennis (cf l'article de Rue89 qui résume bien la situation). Je recommande l'avis de M. de Mondenard, que je partage, qui est que le dopage est aussi vieux dans les sports puisque le dopage sévissait dans le football italien dans les années 1960 avec 60% des footeux italiens concernés.

Donc arrêtons de stigmatiser un sport. Concentrons-nous davantage sur les autres sports. En novembre dernier à l'Unesco, le président de l'AMA [Agence mondiale antidopage] a dit : "on n'attrape que les dopés simplets", dans l'indifférence quasi générale !

6 0

Vous aussi, participez au débat :
Dopage : les cyclistes sont-ils persécutés ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Creseveur non

    29 juin 2012, 14:13

    Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
    Se concentrer davantage sur les autres sports renviendrait à relâcher l'effort sur le cyclisme. Il faudrait surtout augmenter les moyens dans le but de contrôler les autres sports.
    Les footballeurs sont évidemment aussi suspects que les cyclistes.
    Et que dire des tennismen? La contre performance de Nadal à Wimbledon en serait presque révélatrice d'un défaut de "programme", non?

    Quoiqu'il en soit on ne peut pas dire que les cyclistes sont persécutés. Si le peloton n'était pas quasi intégralement blindé avec des méthodes de plus en plus sophistiquées (le dopage génétique est en train de reléguer la transfusion homologue au rang des accessoires), on n'en serait pas à inventer des procédés de détection aussi contraignants.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Dorian Martinez

    30 juin 2012, 00:03

    Dorian Martinez
    Il faut en effet contrôler plus les autres sports mais sans relâcher la pression sur le cyclisme... Et puis, de la véritable prévention avec des outils concrets auprès des jeunes sportifs est fondamental ! Aucun système de répression ne réussit sans une stratégie pertinente de prévention.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Erwann Menthéour oui
Photo de Marie-George Buffet non
Marie-George Buffet Députée de Seine-saint-Denis, ex-ministre des Sports
Armstrong : un symbole qui narguait la lutte antidopage depuis des années
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Roger Federer demande plus de contrôles antidopage
Photo de William Pereira
William Pereira Journaliste Newsring
Dopage: L'UCI prévenait les coureurs suspects
Photo de Arnaud Boisteau
Arnaud Boisteau Journaliste Newsring
Dopage : La journée noire du sport en Australie
Photo de Grégory Curot
Grégory Curot Journaliste Newsring
Federer milite pour les contrôles sanguins
Photo de Julien Varlet non
Julien Varlet Ancien tennisman français
Il n'y a pas que l'Espagne...
Photo de Ronan Boscher non
Ronan Boscher Journaliste au magazine Pédale!
Dopage: On ne parle pas de la Suisse et de ses cliniques vivifiantes ?
Photo de Kevin Senechal oui
Kevin Senechal
Lutte acharnée
Photo de Samuel Dumoulin oui
Samuel Dumoulin Coureur cycliste professionnel
Dopage: le cyclisme est le bouc émissaire du sport
Photo de Luke Sky non
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
Le public ne conçoit pas que le dopage puisse booster l'habileté ou la précision