La fumette

Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, s'est exprimé en faveur de la dépénalisation du cannabis

Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, s'est exprimé en faveur de la dépénalisation du cannabis, le dimanche 13 octobre sur France Inter, dans l'émission Tous politique. Sa déclaration relance un débat qui avait divisé le [...]

Lire la suite

Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn
animateur du blog "entre les lignes entre les mots"

Pour la légalisation d'une drogue douce : le cannabis

Une indication "préalable". Les trois drogues dures faisant le plus de dégâts, le plus de mort-e-s, sont, dans l'ordre alphabétique : l'alcool, les psychotropes et le tabac. La première de ces drogues dures est particulièrement valorisée en France, la seconde une véritable épidémie organisée par les laboratoires pharmaceutiques...  

L'usage du cannabis est multiple, avec des effets très variés. Il ne présente aucun des dangers liés aux multiples addictions valorisées par nos sociétés de consommation. 

Le cannabis peut être considéré comme une drogue "douce". Des millions de personnes en fument, plus ou moins régulièrement, en France, sans dégradation de leur santé, au contraire même probablement. Sans oublier, les possibilités de son utilisation en santé publique...



26 2

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il dépénaliser le cannabis ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Alain Carruel non
Alain Carruel Blogueur, Conseiller municipal
On ne construit pas une société avec des artifices
Photo de Vanneuville Benoit oui
Photo de Camille Loty Malebranche oui
Camille Loty Malebranche Philosophe, Chercheur, blogueur...
Toute drogue est un danger public potentiel qui devient réel sans une permission encadrée.
Photo de Louis Abela oui
Louis Abela Etudiant 2D IEJ Paris
La croissance va rouler sur l'herbe !