Papa, papa, Maman, maman Photo : RICLAFE/SIPA

Homoparentalité : le droit à l'adoption bientôt ouvert aux couples homosexuels

Promesse du candidat François Hollande, le projet de loi qui ouvre le droit au mariage aux couples homosexuels devrait également permettre aux personnes de même sexe d'adopter «dans les mêmes conditions que les hétérosexuels», selon la [...]

Lire la suite

Photo de Roger Démosthène Casanova non
Roger Démosthène Casanova
Professeur des universités

L’amour et le désir de deux membres d’un couple homosexuel ne pourra jamais générer d’enfant

Faut-il rappeler qu’un enfant nait de l’amour entre un homme et une femme et de leur désir réciproque. L’enfant sait donc dans ses gènes qu’il est le fruit d’un désir. Il ne pourra jamais croire qu’il est le fruit de l’amour et d’un désir de « parents » de même sexe. L’amour et le désir de deux membres d’un couple homosexuel ne pourra jamais générer d’enfant !

Chacun y va de son avis autorisé, ou plutôt de lieux communs : « je connais des enfants heureux dans des couples homosexuels », «  des enfants peuvent être maltraités par des parents biologiques », « il vaut mieux un enfant bien élevé par un couple homosexuel, que mal élevé par un couple normal, c’est à dire hétérosexuel. » Etc. Certes, mais à ce jour l’état normal de la famille est qu’il y a quand même plus d’enfants aimés, que d’enfants malheureux, élevés par leurs parents biologiques, ou des parents adoptifs hétérosexuels .

Toutes les orientations et goûts personnels ne peuvent être pris en compte dans la société, même s'ils peuvent être compris et respectés. La liberté n'est pas l'anarchie. Il y a une différence fondamentale pour la Société entre n'avoir aucun droit et avoir tous les droits. La notion même d'organisation sociale ne peut être mise en cause par des groupes de pression. Même si vous préférez rouler à gauche, vous êtes tenu de rouler à droite. C'est très simple.

L'enfant est sacré et il ne doit être élevé que par un couple hétérosexuel (biologique ou d'adoption), conforme à son héritage génétique et à son origine : un père et une mère. Sauf cas particulier d’un aléa de la vie.

8 18

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il reconnaître l'homoparentalité ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Fabrice Ryckebusch

    19 avril 2012, 10:24

    Fabrice Ryckebusch
    Bonjour,

    Que l'on soit opposé à l'homoparentalité soit mais qu'on s'abrite derrière un titre de Professeur des universités pour affirmer des choses aussi ****** erronées que "l'enfant sait dans ses gênes qu'il est le fruit d'un désir (hétérosexuel)" cela me paraît un raccourci extrêmement fautif à deux points de vue. Tous les enfants ne sont pas le fruit d'un désir: il y a beaucoup de quadras qui sont le fait d'un accident (c'est mon cas et cela n'a pas empêché ma mère de m'aimer)... D'autre part on ne peut pas SAVOIR DANS SES GENES, le savoir étant une opération de l'esprit...Après chacun pense ce qu'il veut mais de grâce ne rajoutons pas des propositions douteuses à un débat déjà compliqué.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    19 avril 2012, 10:45

    Profil supprimé

    @Fabrice Ryckebusch 

    "Savoir dans ses gènes" : j'ai toujours été extrêmement troublé par les intincts, les comportements innés, non appris. Les réflexes de succion du mamelon, d'agrippement ou de nage sous l'eau par exemple. Oui, un nouveau-né de quelques heures, "sait" téter, "sait" s'agripper à sa mère et "sait" même nager... il s'agit ici d'un savoir et d'une opération de l'esprit forcément. Donc la thèse de Roger n'est pas fautive où en tout cas mérite d'être infirmée avec une argumentation plus solide que votre seul mépris.
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Fabrice Ryckebusch

    19 avril 2012, 11:03

    Fabrice Ryckebusch

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Je ne suis pas du tout biologiste mais vous parlez-vous même de REFLEXE. Le dictionnaire dit réaction INVOLONTAIRE, automatique et immédiate à une stimulation donnée. Je ne vois pas là ce qui relève du savoir qui me paraît CONSTRUIT. Pour le reste je ne crois pas avoir fait preuve de mépris ni d'humour douteux.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    19 avril 2012, 12:37

    Profil supprimé

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    la tétée fait appel a la mise en oeuvre coordonnée d'une centaine de muscles sous commande cérébrale. Chercher le sein de sa mère est involontaire ? Ben peut-être mais tout autant qu'ouvrir le frigo aussi...
    L'idée soulevée ici est que les bébés ont une recherche innée pour leur mère et peut-être un cadre familial hétérosexuel dans une perspective d'évolution sur les millions d'années.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Manuel Atreide oui

    19 avril 2012, 16:17

    Manuel Atreide Journaliste, blogueur, informaticien (enfin, encore un peu)
    @ l'auteur :

    "un enfant nait de l’amour entre un homme et une femme et de leur désir réciproque". Voici ce qu'on appelle une assertion gratuite, vous passez sous silence les innombrables cas, tout au long de notre histoire, de viols qui se sont soldés par la naissance d'un enfant. Enfant pas toujours désiré ni même reconnu par l'un ou l'autre de ses parents ! Viols de guerre, métis engendrés par un maitre qui utilise une esclave comme outil sexuel, et j'en passe, la liste est longue.

    Les personnes qui tiennent votre discours ne cessent de vanter le couple hétérosexuel comme idéal ou chose "sacrée", ce qu'il n'est pas.
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Marc non

    14 septembre 2012, 10:35

    Marc

    @Manuel Atreide 

    Ce n'est pas le couple qui est "chose sacré" c'est la vie. Mais c'est précisément ce que vous vous obstinez à ne pas comprendre...
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Didier Epsztajn oui

    28 janvier 2013, 13:36

    Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"

    @Marc  

    le "sacré" est un concept très subjectif, à connotations religieuse, ce n'est pas un argument recevable dans un débat démocratique
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Rutas Anani non

    12 septembre 2013, 02:24

    Rutas Anani

    @Didier Epsztajn 

    que signifie un débat dit démocratique qui rejete des arguments en raison de leur provenance? çà c'est du stalinisme de la pensée, ni plus ni moins.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Rutas Anani non

    12 septembre 2013, 02:26

    Rutas Anani

    @Marc  

    le couple constitué de différence sexuée est sacré en ce sens qu'il produit la vie, la transmet et fait perpétuer l'espèce....
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    20 avril 2012, 11:24

    Profil supprimé Etudiant en architecture
    Je souhaiterai démonter votre argumentation mais elle est d'un niveau tellement bas, que cela me laisse sans voix mais je vais vous dire pourquoi.

    1er §: l'adoption ne naît pas génétiquement de l'amour et du désir entre les parents de l'enfant adopté mais entre les parents biologiques de l'enfants (s'il y a eut désir avant de laisser son enfant à l'adoption). Donc les parents hétéros d'adoption ne devraient selon vos dires ne pas être légitimes, mais alors vous en viendrez, j'imagine, à justifier cela par le fait que eux soient hétérosexuels et me renverriez alors à votre 4eme ou 3eme §: "Toutes les orientations et goûts personnels ne peuvent être pris en compte dans la société, même s'ils peuvent être compris et respectés." Vous argumentez cette phrase avec l'idée de l'ordre social, vous mélangez donc génétique, nature et société humaine en quelques phrases. Un professeur doit bien le savoir, ce n'est pas une argumentation que d'énumérer des opinions et des comparaisons simplistes sans aucuns rapports.

    2eme §: vous répondez simplement à des lieux communs de cas réels par un lieu commun, donc vous arrivez à démonter vous mêmes vos propos.

    Pourriez vous alors précisez et réellement argumenter votre idée pour qu'on y réponde?
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Marc non

    14 septembre 2012, 10:37

    Marc

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Tout enfant à droit à un père et une mère.. c'est les droits de l'enfant qui sont en jeu.
    1 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Didier Epsztajn oui

    28 janvier 2013, 13:34

    Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"

    @Marc  

    et pourquoi un "père" et une mère" ?
    au nom de quoi ?
    Vous confondez voschoix politques et sociaux avec les réalités
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Thomas Galler non

    03 mai 2012, 03:34

    Thomas Galler
    "L’enfant sait donc dans ses gènes qu'il est le fruit d'un désir"

    Je suis plus ou moins d'accord avec vous (le droit est le même pour tout le monde blabla), mais cette affirmation m'a fait rire... "Savoir dans ses gènes"...
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Mélanie Gruyer oui

    03 mai 2012, 12:37

    Mélanie Gruyer Chercheuse, critique, curieuse et carnivore.
    Bonjour,
    Vous parlez de génétique alors même que vous incluez l'adoption dans votre discours. Cela ne se tient pas. De même, l'idée de la procréation assistée est de ce fait écartée de votre vision de la parentalité.
    Au moment où la famille est majoritairement recomposée, l'idée de la famille idéale n'est plus réaliste. Enfin, l'expression groupe de pressions me semble limite.
    Il ne s'agit pas à mon sens de savoir si un couple homosexuel peut être parent ou non, mais de savoir quelle est la place de l'enfant de manière générale dans la société.
    C'est un sujet complètement laissé à part, comme si nous élevions nos enfants comme c'était le cas fin XIXème.
    Çà nous échappe et on passe complètement à côté de la plaque.
    Fossé des générations ?
    Cordialement,
    MG.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Didier Epsztajn oui

    28 janvier 2013, 13:20

    Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
    "ses gènes qu’il est le fruit d’un désir" prof de fac et inculte en génétique et en sciences sociales )

    "L'enfant est sacré et il ne doit être élevé que par un couple hétérosexuel (biologique ou d'adoption), conforme à son héritage génétique et à son origine" : discriminatoire et ouvertement homophobe !!!
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gul Li non

    28 janvier 2013, 13:41

    Gul Li

    @Didier Epsztajn 

    1) Vous avez raison , la phrase : "L'enfant est sacré et il ne doit être élevé que par un couple hétérosexuel (biologique ou d'adoption), conforme à son héritage génétique et à son origine" est complètement stupide. Je ne pense pas cependant que cette phrase soit ouvertement homophobe, car premièrement elle ne concerne pas que les couples homosexuel, mais également les familles monoparentale et couples ne pouvant pas avoir d'enfant par la voie biologique.

    2) Cependant , Le mariage homosexuel nuirait à l'égalité des droits entre les enfants: le droit d'avoir une mère et un père .
    Dire oui au mariage homosexuel, et donc à l'adoption, c'est faire croire à l'enfant qu'il n'y a pas de différence de genre. C'est transformer les repères de l'enfant. Les enfants de parents homosexuels savent que leurs parents sortent de la norme car la société actuel et les lois qui la dirige fixent les repères que l'homoparentalité a enlevé dans leur famille. Dans le cas de ce débat, le " droit d'enfants" atteint le fondement des " droits de l'enfants". Protéger ne veut pas dire normaliser.
    Targuer à tout va que être opposant au mariage , c'est être homophobe , c'est refuser d'entendre que des personnes , hétérosexuelles ou homosexuelles, placent l’intérêt de l'enfant avant l’intérêt personnel d'une personne à avoir un enfant.
    Le mariage avec des gens de même sexe est pour l'instant interdit pour tout le monde, on est donc en situation d'égalité.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Photo de Jean-Luc Romero non
Photo de Arlette Grosskost oui
Arlette Grosskost Députée UMP du Haut-Rhin
Le désir d'enfant est bien souvent l'expression d'un égoïsme
Photo de Anthony Marillat non
Anthony Marillat Jeune étudiant défenseur de l'environnement.
Non, il ne devrait pas y avoir de différence.
Photo de Mathieu Nocent oui
Mathieu Nocent co-secrétaire de la commission politique de l'inter-LGBT
L'homoparentalité est une chance pour la famille
Photo de Anne Chareton contre
Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille
l'intérêt de l'enfant avant tout !
Photo de Ivan Rioufol contre
Ivan Rioufol Journaliste, éditorialiste et essayiste
Le mariage doit être réservé à l'union d'un homme et d'une femme

Derniers arguments

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Etudiant en histoire à l'UCO d'Angers
L'homoparentalité, dans la suite de l'idéologie du genre
Photo de Henriette Vanechop oui
Henriette Vanechop
Et si on pensait aux enfants ?
Photo de Sulle Scale non
Sulle Scale Chercheuse, enseignante, poétesse
Le point de vue des femmes, homo ou pas...
Photo de Nicolas Dhuicq non
Nicolas Dhuicq Député de l’Aube, secrétaire National UMP Nouvelles Stratégie de Défense
Terrorisme: ma réflexion ne portait pas sur l'homoparentalité mais sur la fonction paternelle