Papa, papa, Maman, maman Photo : RICLAFE/SIPA

Homoparentalité : le droit à l'adoption bientôt ouvert aux couples homosexuels

Promesse du candidat François Hollande, le projet de loi qui ouvre le droit au mariage aux couples homosexuels devrait également permettre aux personnes de même sexe d'adopter «dans les mêmes conditions que les hétérosexuels», selon la [...]

Lire la suite

Photo de Louis-Joseph Hinterlang non
Louis-Joseph Hinterlang
étudiant

Reconnaissons le meurtre, pour faire moins de victimes!

Reconnaître l'homoparentalité? Pourquoi ne pas reconnaître le meurtre?Je ne dis pas que l'homoparentalité soit un meurtre, mais l'argument selon lequel l'homoparentalité doit être reconnue du fait de son existence n'est pas du tout le bon!

Les meurtres existent bel et bien. Pourquoi ne pas les encadrer, avec un accord passé entre le meurtrier et la famille de la victime? Cela se fit pendant un temps dans certaines sociétés, où la personne voulant en assassiner une autre donnait un dédommagement à la famille de la victime (ce dédommagement étant plus élevé selon l'âge, le sexe, etc). On éviterait ainsi bien des désagréments dus à la perte d'un proche sans avoir été prévenu.

Trêve de plaisanteries, l'homoparentalité existe, c'est bien un malheur (car dans l'actualité et les débats, on ne parle que des malheurs). Mais son existence n'est donc pas une raison pour son acceptation. Son acceptation reviendrait à un tel chaos dans l'institution familiale (qui n'est pas qu'un amas de papiers administratifs, comme chacun sait) que l'éducation des enfants reviendrait à un élevage d'animaux dont on n'a cure.

Pourquoi des animaux? Simplement parce qu'un animal s'épanouit aussi bien avec un parent qu'avec deux, ou même sans parents (excepté ses premiers mois, évidemment). Un enfant pourrait-il s'épanouir de la même manière dans une famille mono/hétéro/homoparentale? Non. Oh, il pourra bien apprendre à se tenir droit sur sa chaise, à dire bonjour à le dame, à travailler à l'école, etc. Mais il ne saura pas comment on fait les bébés. Ou plutôt, il ne saura pas ce qu'est l'autre sexe. Ainsi, les familles monoparentales sont aussi un problème, mais contre lequel il est plus difficile de combattre puisqu'il dépend des aléas des relations amoureuses (et de la société qui pousse aux relations courtes, mais c'est un autre débat).

La "famille" homoparentale revendique un "droit à l'enfant". Veuillez m'excuser, mais en bon français on ne dit pas "le sac à Jean" mais "le sac DE Jean". Donc on parle des "droits DE l'enfant". Et l'enfant est comme toute personne humaine, inaliénable: on ne peut pas en prendre possession. Certes, avec un peu de propagande, il acceptera ceci: "je suis comme tout le monde, j'ai des parents très bien. Comme je les aime!" Mais il ne comprendra pas son malaise. Avoir deux parents de même sexe? Est-ce possible?! Je vois d'ici la question du petit:

"Dis Maman, non, pas celle-ci, l'autre Maman, comment on fait les bébés?"

-Et bien mon fils, on va chez le notaire et on signe un récépissé de livraison par les cigognes!"

Non, vraiment, le mensonge selon lequel l'homoparentalité serait aussi bonne que l'hétéroparentalité est... un mensonge. Enfin, elle serait aussi bonne que l'élevage des enfants dans des centres spécialisés (fussent-ils remplis de bons pédagogues)

6 11

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il reconnaître l'homoparentalité ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Aurelie Darbouret

    04 mai 2012, 17:58

    Aurelie Darbouret Ex-Journaliste à Newsring
    Bonjour,
    Votre contribution est très bien argumentée et cohérente, on comprend bien votre démonstration.
    Toutefois, il me semble gênant de comparer le fait de faire des enfants dans un couple homosexuel avec le meurtre. D'un côté, il s'agit d'un fait social, de l'autre d'un crime. Il serait préférable de trouver un autre exemple. Il me semble d'ailleurs que votre argumentaire gagnerait en crédibilité.
    Par ailleurs, il n'est pas possible de comparer les enfants de couples homosexuels à des animaux. Ce parallèle est insultant et sort du cadre de notre charte, sans être un argument.
    Merci de votre compréhension.
    Aurélie

    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christophe Guériteau oui

    05 mai 2012, 18:45

    Christophe Guériteau
    Ce qui est extraordinaire avec votre démonstration, c'est bien qu'elle se base bien sur quelque chose de réel. Et cela me fait penser à certaines personnes plus ou moins proches que j'ai pu côtoyer, et qui sont hétérosexuelles et parents.
    Alors le coup des cigognes, hétéros ça marche, l'"enfant-animal" ça marche aussi, le "comment on fait les bébés" jackpot, ça marche aussi bien sur.
    Votre description décrit une éducation que pratique déjà certains hétérosexuels, donc pas de crainte à avoir, hétéro ou homo, cela ne changera pas grand chose finalement pour l'enfant.
    Il faudrait peut-être simplement se rendre compte que l'enfant ne vit pas dans une bulle, et que des adultes ils risquent, à tout age, d'en croiser sur sa route. Et donc, il pourra à souhait se baser sur des images féminines et masculines, ce que font d'ailleurs les enfants d'hétéro.
    Votre argumentation est caduque pour moi, car comme d'autres, elle montre un cas extrême pour justifier l'immobilisme.
    Hors ce qui tue une civilisation, c'est son refus d'évoluer.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Anne Chareton

    12 mai 2012, 23:34

    Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille

    @Christophe Guériteau 

    Si on laisse la société "évoluer" comme vous le dites, elle disparaîtra tout simplement, faute d'enfants....
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christophe Guériteau oui

    14 mai 2012, 14:10

    Christophe Guériteau

    @Anne Chareton 

    Dites-moi donc le pourcentage de parents homosexuels par rapport aux couples hétérosexuels? Votre affirmation est inexacte car se fondant sur le fait que les parents hétérosexuels seraient "complètement" remplacés par les parents homosexuels. Ici il ne s'agit pas de dire que TOUS les parents doivent devenir homosexuels. Vous faites donc une différence notoire en essayant de faire croire que les homosexuels veulent que tous les hétérosexuels deviennent homosexuels. C'est une vieille rengaine que j'entends depuis des années et qui ne sert qu'à justifier une discrimination.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Loc Aya oui

    06 mai 2012, 22:31

    Loc Aya
    Votre raisonnement est scandaleux est totalement décalé! Pensez vous que les homosexuels ignore tout de la reproduction? La conception de famille revient avant tout aux notions d'amour et de respect des membres entre eux! Or, sur ce point, on ne peut différencier une famille homoparentale d'une famille hétéroparentale. Il ne saura que ce que c'est que l'autre sexe??? Etes vous réelement défficient ou en faites vous exprès? Une grand-mère, une Tante, une amie des parents ou bien un grand-père, un oncle ou encore un cousin font forgeront sa connaissance du sexe opposée dans le cas où il ne s'en serait pas déjà fait une ce qui serait difficile dans notre société! La comparaison avec les animaux est absurde! Pensez vous qu'un enfant vit bien avec deux parents de sexe différent qui se detestent tous les soirs plutôt qu'avec deux papas ou deux mamans qui s'aiment et les aiment! Les prérequis à l'adoptions sont suffisament stricts pour que l'enfant évolue dans de bonnes conditions. Il n'y a aucune barrière pour ouvrir le mariage et l'adoption au couple homosexuel si ce n'est des arguments extrêmistes et discrimminatoires tels les vôtres!
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    07 mai 2012, 23:18

    Profil supprimé

    @Loc Aya 

    Ma foi si les enfants d'un couple gay ont l'occasion de voir une tante pour se faire une idée de la féminité,tout va bien...
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de ophélie vanhaezvelde oui

    08 mai 2012, 15:16

    ophélie vanhaezvelde à la recherche d'un emploi

    @Loc Aya 

    Je suis tout à fait d'accord avec toi. Personnellement penser vous que les enfants qui sont abandonnés, orphelins ne souhaitent pas avoir une famille ? Et si il peuvent trouver l'amour d'une famille avec deux papas ou deux mamans en quoi cela pose problème ? Ensuite pour ceux qui est de connaitre l'autre sexe entre les personnes de la famille et l'école ou l'on apprend l'anatomie et la reproduction je ne vois pas en quoi cela dérange les autres. On est tous être-humain et on trouve l'amour certes pas dans le même sexe que les hétéros mais je ne vois pas en quoi nous différencient d'eux.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Anne Chareton

    12 mai 2012, 22:41

    Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille
    Je suis entièrement d'accord avec cette contribution: un enfant naitra toujours d'un père et d'une mère: pourquoi ne pas lui laisser la chance de grandir (sauf accident de la vie) entre ses deux parents? C'est ce qu'on peut lui souhaiter de mieux même si ses parents ne sont pas parfaits. Personne ne l'est et donc pourquoi les mettre dès le départ dans une situation contraire à la nature et dans laquelle il aura du mal à se construire?
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Vincent Peybernes non
Vincent Peybernes Consultant Developpement Web et digital. Veilleurs, curateur, agitateur de neurones .
Il n'est jamais bon de généraliser.
Photo de Jean-Luc Romero non
Photo de Mathieu Nocent non
Mathieu Nocent co-secrétaire de la commission politique de l'inter-LGBT
Ouvrir l'adoption permettra de sécuriser les enfants vivant aujourd'hui dans un foyer homoparental
Photo de Edwige Antier non
Photo de Daniel Borrillo oui
Daniel Borrillo Juriste, spécialiste du droit de la sexualité et des homosexuels
Amour vs biologie : la question homoparentale
Photo de Mathieu Nocent oui
Mathieu Nocent co-secrétaire de la commission politique de l'inter-LGBT
L'homoparentalité est une chance pour la famille
Photo de Grégory Yura oui
Grégory Yura
Alterparentalité !
Photo de Philippe Ariño non
Philippe Ariño Essayiste de l'homosexualité (prochain livre : sortie prévue tout début oct 2012)
Faut-il reconnaître l'homoparentalité? Oui. La justifier en tant qu'homoparenté, non.
Photo de Jérémie Maire pour
Jérémie Maire Ex journaliste Newsring
Faut-il reconnaître l'homoparentalité ?
Photo de Roger Bohn oui
Roger Bohn touriste
oui a l'homoparentalite
Photo de Gilles Wullus oui
Photo de Jérôme Courduriès pour
Jérôme Courduriès Anthropologue, maître de conférences à l'Université Toulouse 2 le Mirail
Les homo-parents ne vivent pas dans une bulle exclusivement homosexuelle
Photo de Jérôme Courduriès pour
Jérôme Courduriès Anthropologue, maître de conférences à l'Université Toulouse 2 le Mirail
S'il y a un mensonge sur l'origine et la conception des enfants, il n'est pas du côté de l'homoparentalité
Photo de Alexia Privée D'enfant oui
Alexia Privée D'enfant
Un enfant a besoin de ses deux parents
Photo de Profil supprimé contre
Profil supprimé Etudiant ingénieur
Une curiosité sur la dénomination par les enfants
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Etudiant en histoire à l'UCO d'Angers
L'homoparentalité, dans la suite de l'idéologie du genre

Derniers arguments

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Etudiant en histoire à l'UCO d'Angers
L'homoparentalité, dans la suite de l'idéologie du genre
Photo de Henriette Vanechop oui
Henriette Vanechop
Et si on pensait aux enfants ?
Photo de Sulle Scale non
Sulle Scale Chercheuse, enseignante, poétesse
Le point de vue des femmes, homo ou pas...
Photo de Nicolas Dhuicq non
Nicolas Dhuicq Député de l’Aube, secrétaire National UMP Nouvelles Stratégie de Défense
Terrorisme: ma réflexion ne portait pas sur l'homoparentalité mais sur la fonction paternelle