Enquête Le Monde

Le Monde a publié ce mercredi 11 avril 2012, son "Opération vérité sur les tarifs médicaux". Menée à partir des données publiques d'Améli.fr (le site de l'Assurance-maladie), cette enquête a analysé 15 500 fiches de médecins afin d'établir la

Lire la suite

Une enquête Le Monde dresse le bilan des tarifs médicaux en France

Le Monde a publié ce mercredi 11 avril 2012 une enquête, réalisée à partir des données publiques du site Ameli.fr, qui dresse le bilan des tarifs médicaux en France. 

Le quotidien cible les dix plus grandes villes françaises, à savoir Paris, Lyon, Lille, Strasbourg, Nice, Nantes, Bordeaux, Montpellier, Marseille, Toulouse.

Sont visés les dépassements d'honoraires en secteur non conventionné (secteur 2), qui sont jusqu'à cinq fois plus élevés que le tarif de base de la sécurité sociale.

A Paris, zone surmédicalisée, on trouve les tarifs les plus chers de France, notamment en consultation privée à l'Hôpital public. Gérard Amarenco, par exemple, qui est chef du service de neuro-urologie et explorations périnéales à l'Hôpital Tenon, facture ses consultations entre 200 et 220 euros.

Les tarifs du secteur 2 (honoraires libres) sont à ce jour fixés librement. Le Conseil de l'Ordre des médecins et l'Assurance-maladie se contentent seulement d'une recommandation, à savoir pratiquer avec "tact et mesure" des tarifs qui conviennent au mieux aux revenus des patients.

Alors que les candidats à l'élection présidentielle ne se sont pas clairement prononcés en la matière, le Conseil de l'Ordre promet une réflexion sur le "tact et mesure" qui pourrait aboutir à la "fixation d'un plafond".

A l'heure des desserts médicaux en zone rurale, des dépassements d'honoraires excessifs pourraient diminuer l'accès aux soins pour certains patients, fragilisés par la crise.

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments

Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Plus de solidarité nationale pour les médecins
Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Bravo aux médecins
Photo de Vincent Peybernes non
Vincent Peybernes Consultant Developpement Web et digital. Veilleurs, curateur, agitateur de neurones .
Règlementer et sensibiliser
Photo de Pierre Volovitch non
Pierre Volovitch Economiste, chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales
Mais nous devons nous interroger sur les revenus des médecins