Promulgué Photo: Witt / Sipa

Christiane Taubira : «Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage»

Le projet de loi sur le mariage homosexuel fera son entrée au Parlement le 29 janvier prochain. Avant même son analyse par l'Assemblée Nationale et le Sénat, le «mariage pour tous» monopolise l'agenda politique autant qu'il divise.

Le coup [...]

Lire la suite

Contexte

Christiane Taubira : «Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage»

Le projet de loi sur le mariage homosexuel fera son entrée au Parlement le 29 janvier prochain. Avant même son analyse par l'Assemblée Nationale et le Sénat, le «mariage pour tous» monopolise l'agenda politique autant qu'il divise.

Le coup d'envoi était donné en septembre 2012. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, détaillait alors le projet de loi du gouvernement sur le mariage gay, dans un entretien paru le mardi 11 septembre dans La Croix«Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage, de la filiation et de la parenté», avait ainsi déclaré la garde des Sceaux, chargée d'élaborer le texte.

Au début du mois de juillet 2012, dans son discours de politique générale, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait promis qu'«au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l’adoption» serait «ouvert à tous les couples, sans discrimination», conformément à l’engagement de campagne de François Hollande.

Le projet divise non seulement la classe politique mais également au sein même des partis. Parmi ceux qui brouillent la ligne de fracture entre les deux camps, la sénatrice UDI Chantal Jouanno et le député UMP Franck Riester souhaitent voir le texte adopté, tandis que Christine Meyer, conseillère régionale Mouvement républicain et citoyen (MRC) s'oppose au mariage homosexuel et à la PMA.

À quelques jours de l'ouverture des débats devant la représentation nationale, les mouvements pro et anti-mariage gay se multiplient. Dimanche 13 janvier, la «manif pour tous» réunira à Paris les citoyens et élus opposés au projet de loi, tandis qu'une manifestation «nationale unitaire», à l’appel de l’Inter-LGBT et du collectif Agissons pour l’égalité, est d’ores et déjà annoncée pour le 27 janvier 2013.

Le projet de loi sur le mariage pour tous doit-il être adopté ?

Entrer dans le débat

Photo de Ariane Hermelin
Orchestré par Ariane Hermelin
Journaliste Newsring