Promulgué Photo: Witt / Sipa

Christiane Taubira : «Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage»

Le projet de loi sur le mariage homosexuel fera son entrée au Parlement le 29 janvier prochain. Avant même son analyse par l'Assemblée Nationale et le Sénat, le «mariage pour tous» monopolise l'agenda politique autant qu'il divise.

Le coup [...]

Lire la suite

Photo de Hélène Bodenez contre
Hélène Bodenez
Association pour la Fondation de Service politique - http://www.libertepolitique.com

Après le mariage gay, l'adoption et ... le mariage religieux ?

Le mariage, réclamé par une minorité convoitée aux élections, est un point de passage obligé en vue de la deuxième étape, l’adoption d’enfants par des personnes homosexuelles. Tout le monde le sait. Or, c’est un droit de l’enfant que d’être accueilli dans un foyer naturel par un père ou une mère. Ne l'effaçons pas. Qu’on me permette de pousser plus loin les projections. Je ne suis pas loin de penser que se dessinera peut-être ensuite une troisième étape à laquelle on pense beaucoup moins, celle du mariage religieux. Que sera obligée de répondre l’Église catholique quand un couple de personnes homosexuelles mariées civilement viendra lui demander le mariage religieux ? Le dialogue aura beau être bienveillant, Elle répondra néanmoins que c’est impossible. Dans le monde tel qu’il est, judiciarisé, il pourrait bien alors y avoir plaintes, procès, accusations de discrimination, condamnations. À quand des prêtres et des évêques en prison pour la défense du mariage ? Saint Jean-Baptiste a été décapité pour avoir dit à Hérode à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe son frère, "Il ne t'est pas permis de l'avoir !"

85 99

Vous aussi, participez au débat :
Pour ou contre le mariage gay ?

Photo de Non connecté
  • Photo de François Frank pour

    15 avril 2012, 18:35

    François Frank
    Les homosexuels français n'ont aucune revendication à faire valoir vis à vis du mariage religieux. Ceci dit, le cas s'est présenté lorsque la Suède a légalisé le mariage pour les homosexuels. Dans ce pays, le mariage religieux est reconnu L'église luthérienne a accepté de marier les homosexuels et a gardé le droit de célébrer des mariages pleinement reconnus par la loi. L'église catholique a par contre refusé. De ce fait, les mariages célébrés par les prêtres catholiques n'ont désormais plus aucune valeur légale et doivent être complétés par une cérémonie en mairie. Personne n'est allé en prison. Les catholiques se sont juste marginalisés un peu plus. Concernant l'adoption, le droit de l'enfant est de bénéficier d'un foyer stable et aimant. Le droit à l'adoption pour les couples homosexuels va bientôt entrer en vigueur. Les couples feront l'objet d'enquêtes d'agrément de la part des conseils généraux au même titre que les couples hétérosexuels.
    Le changement arrive. Le droit au mariage sera bientôt ouvert aux homosexuels. En ce qui vous concerne, rien ne changera. Vous pourrez toujours vous marier avec qui vous voudrez.
    5 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Anne Chareton contre

    22 juin 2012, 00:43

    Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille

    @François Frank 

    Vous dites: "le droit de l'enfant est de bénéficier d'un foyer stable et aimant". Mais vous oubliez que le droit fondamental d'un enfant est de connaître son vrai père et sa vraie mère, d'être aimé par eux; c'est ce que tout être humain désire le plus au monde.
    Faire entrer un enfant artificiellement dans un couple homosexuel ne comblera jamais ce désir profond. Vouloir un enfant sans tenir compte de ses aspirations profondes est purement égoïste.
    1 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Timmy York pour

    04 août 2012, 17:53

    Timmy York étudiant.

    @Anne Chareton 

    Votre argument est plus que bancal pour moi. Je ne connais pas mon père, qui m'a abandonné, ainsi que ma mère, à la naissance. Et celle-ci ne s'est jamais vraiment occupée de moi. Je n'ai pas non plus ressenti particulièrement d'amour.

    Donc on fait quoi ? J'aurais été plus heureux avec des parents homosexuels qui se seraient occupés de moi convenablement. Parce que c'est de ça qu'il s'agit, et uniquement de ça. Les parents sont-ils capables ou non de subvenir aux besoins d'un enfant et à assurer son bonheur ?

    Il y a bien des couples hétérosexuels qui ne le sont pas, pourquoi on n'entend personne s'offusquer de cela alors que tout le monde dépense son énergie contre les homosexuels ?
    6 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Loïc Dieulle pour

    23 octobre 2012, 17:35

    Loïc Dieulle Plasticien

    @Anne Chareton 

    faites entrer un enfant qui ne connaît ni père ni mère ou qui les connaît en sachant qu'ils ne sont pas désirés et parfois rejetés dans un foyer homoparental désirant plus que tout son bonheur et son épanouissement social et psychologique et il sera heureux!
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Lalou FFou pour

    17 novembre 2012, 09:25

    Lalou FFou

    @Anne Chareton 

    Tous les parents génétiques n'aiment pas leur enfant. La génétique ne fait pas tout! Comme on peut aimer et chérir un enfant qu'on a pas porter. C'est ridicule de dire le contraire.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Lalou FFou pour

    17 novembre 2012, 09:27

    Lalou FFou

    @Anne Chareton 

    Venez voir par vous même !!!
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Anne Chareton contre

    30 novembre 2012, 16:02

    Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille

    @Anne Chareton 

    @Lalou FF @Ramir Morais, @Timmy York et @Loic Dieulle.
    Ce n'est pas la capacité à aimer les enfants qui est en cause: vous êtes d'accord que des parents (surtout aujourd'hui où on a très rarement un enfant "par surprise") font en principe tout ce qu'ils peuvent pour aimer leur enfants qu'ils soient homos ou hétéros. Il peut y avoir des problème chez les deux également.
    Mais le problème est de mettre volontairement un enfant au monde + ou - artificiellement (insémination, mère porteuse...) et de le placer en porte à faux avec sa véritable filiation. Plus tard,l'enfant voudra savoir qui est son vrai père ou sa vraie mère et il souffrira s'il ne peut les connaître. C'est le cas des enfants abandonnés et nés sous X et leur souffrance est bien réelle, on en parle davantage aujourd'hui.
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Caroline Roussiasse pour

    15 avril 2013, 20:12

    Caroline Roussiasse

    @Anne Chareton 

    De mon point de vue cet argument n'a pas place dans ce débat. Comme vous montrer se n'est pas la sexualité des parents qui changera quelque chose à ce fait.
    I
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ramir Morais pour

    16 octobre 2012, 22:00

    Ramir Morais Vice-président de Gay Attitude Guyane, chanteur lyrique, enseignant, critique social

    @François Frank 

    C'est dingue ça.

    Que le mariage reste une rituel sacré... dans l'ambiance de la religion ! Mais là ce qu'on appelle « mariage » c'est un statut juridique de vie commune. Ça nous appelons laïcité : le pouvoir de vivre avec les différences. Ce n'est pas si difficile que ça, du moment où on ferme la porte de notre maison, c'est fini, c'est *privé*.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hélène Bodenez contre

    17 octobre 2012, 00:34

    Hélène Bodenez Association pour la Fondation de Service politique - http://www.libertepolitique.com

    @François Frank 

    Pour les millions de personnes mariées, tout change au contraire. En accordant un droit à un tout petit nombre on n'avait pas dit qu'on changeait les règles du contrat en cours du grand nombre (parentalité, filiation). Quant aux enfants, il y aura bien sûr discrimination entre ceux qui auront le droit à un père et à une mère, ceux qui n'en auront pas. Le choquant c'est le mensonge qui préside à tout cela : "Les études que l’Inter-LGBT ou l’APGL mettent en avant et auxquelles la presse et les medias se réfèrent constamment n’ont pour la plupart, aucun caractère scientifique. Les universitaires (tels que Xavier Lacroix, philosophe, théologien et membre du Comité Consultatif National d’Ethique) (...), ont en effet constaté que les échantillons sur lesquels reposent la quasi-totalité de ces études, sont beaucoup trop limités pour avoir la moindre signification, que seuls les « parents » (et non les enfants concernés) ont souvent été interrogés et que les «parents» en question n’ont pas été sélectionnés sur des critères objectifs,mais recrutés au sein d’associations qui militent en faveur de l’homoparentalité."http://www.diocese-bayonne.org/IMG/pdf/Argumentaire_de_l_observatoire_socio-politique_de_Bayonne_sur_le_mariage_homosexuel.pdf
    0 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Lalou FFou pour

    17 novembre 2012, 00:50

    Lalou FFou

    @Hélène Bodenez 

    Quel mensonge?Notre fille est au courant qu'elle a un géniteur! Elle a deux parents à la maison et on a chacune notre rôle! Elle ne manque ni d'amour, ni d'education, ni de discipline. Notre fille est épanouie et heureuse! Elle a juste besoin qu'on la protége : si il arrive un malheur à une des deux mères (celle qui est légalement sa génitrice) notre fille se retrouve sans foyer et déstabilisée.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Caroline Roussiasse pour

    15 avril 2013, 20:16

    Caroline Roussiasse

    @Hélène Bodenez 

    C'est la différence de droit entre les couples qui créé la discrimination entre les enfants. Ce sont les valeurs que l'on inculque a nos enfants qui font pour partie d'eux ce qu'ils sont. inculquons le le respect et la tolérance et ce débat ne sera pas stérile.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hélène Bodenez contre

    14 juillet 2013, 09:46

    Hélène Bodenez Association pour la Fondation de Service politique - http://www.libertepolitique.com

    @François Frank 

    Démenti ! http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/13/01016-20130713ARTFIG00247-mariage-gay-jean-marie-et-fabienveulent-la-mairie8230-et-l-eglise.php
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Alexis BEGRAND pour

    11 mai 2012, 15:22

    Alexis BEGRAND
    le mariage homosexuel est plutôt réclamé par une majorité à l'heure actuelle chère madame et non pas par une minorité ... et votre analyse... dépassée
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Carole Llewellyn contre

    19 juillet 2012, 16:46

    Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine

    @Alexis BEGRAND 

    le mariage homosexuel n'est reclamé par personne en dehors du microcosme politique parisien qui aime se gargariser de ce genre de débats. Faites donc un référendum, et vous verez les résultats. Les gens sont contre le mariage gays, les avis sur la toile, statistiquement plus à gauche, ne reflètent rien !!
    1 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Sébastien Gillot pour

    08 septembre 2012, 09:47

    Sébastien Gillot

    @Carole Llewellyn 

    Il y a une chose mal comprise => pas de mariage => pas d'adoption. Un foyer composé de deux personnes homosexuelles prêtes à acceuillir un enfant n'a aucune possibilité dans l'état actuelle des choses d'adopter.
    Je ne rien qui légitime cette interdiction.
    À l'heure actuelle, les enfants sont trimbalés d'un parent à l'autre en mode sac de sable. Parce qu'on impose une norme d'avoir deux parents hétérosexuels et souvent ils se séparent (chose courante vu le modèle consummériste existant)

    Or, un enfant a besoin de sentir aimer sans subir les manques et contraintes affectives de l'un ou l'autre de ses parents. Combien d'enfants se font imposer tel comportement, par exemple pour une petite fille d'être juste gentille et sourire bien gentillement dés qu'il y a une photo ? se font réprimés parce qu'ils offusquent le bien paraitre des parents ?
    Tout être vivant a besoin de ressentir de la liberté (le droit d'appendre ce qui l'intéresse) et de sécurité (apportés par des liens sociaux) ; un être ne disposant pas de cela se fera remarqué par sa turbulence ou bien par son silence ascetique.

    Combien de parents sont prêts à cela ?
    Oui, l'enfant a besoin d'un structure sociale stable, mais on ne peux pas tout mettre sur le dos des parent !
    2 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ramir Morais pour

    16 octobre 2012, 22:06

    Ramir Morais Vice-président de Gay Attitude Guyane, chanteur lyrique, enseignant, critique social

    @Carole Llewellyn 

    Pardon ? Vous vivez dans une boule ou quoi ? Allez partout dans le monde (en Afrique et en Amérique Latine, si vous vous intéressez) et vous allez voir la taille de ce « microcosme parisien » dont vous parlez. Autant que gay né dans une semi-campagne je vous dis : les gens savent bien se cacher quand il faut être en sécurité dans une ambiance hostile. Et j'imagine que dehors de cette France internationale et consumériste (votre « Paris microcosmique ») il y a bien de gens qui n'attendent que ça pour vivre leurs vies tranquilles.

    Avant de parler pour les homos, posez-les la question. Et n'osez pas de dire qu'une minorité de gens « ne reflète rien », c'est pas à vous de dire que ce combat ne vaut pas la peine, vous ne pouvez pas parler pour une vie que n'est pas la votre.

    Ça me fait mal de lire des commentaires comme le vôtre.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Caroline Roussiasse pour

    15 avril 2013, 20:21

    Caroline Roussiasse

    @Carole Llewellyn 

    La population française ne s'arrête pas à Paris!
    Ne faite pas de référence à une pratique constitutionnelle quand celle ci n'est pas applicable! Le mariage civil est une question de société et la constitution interdit les référendums sur ces questions.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de AnneF Hinot

    11 mai 2012, 16:11

    AnneF Hinot
    "Les catholiques se sont juste marginalisés un peu plus." Mais ils n'ont fait que défendre leur propre conception de la société et de l'Homme, on quoi celà mérite-t-il d'etre qualifié de marginal ? L'Eglise va bientôt être la seule à opposer une morale aux désirs et aux sentiments tout puissants.
    3 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Caroline Roussiasse pour

    15 avril 2013, 20:23

    Caroline Roussiasse

    @AnneF Hinot 

    Si les gens arrêtaient de confondre civil et religieux ce débat ne prendrait pas tant d'ampleur! Que la religion reste à la religion.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Indra Sibchand-Andrieux pour

    14 juillet 2012, 11:44

    Indra Sibchand-Andrieux
    Je souris toujours un peu quand je lis des arguments avec tant de convictions... convictions qu'on détient la vérité. Ne mélangeons pas tout. Nous sommes dans un pays laïque et de droit. Le droit au mariage entre personnes de même sexe consiste juste à dire à tous et à toutes qu'eux aussi, peu importe leur choix ont le droit d'être protégés et d'avoir un cadre juridique pour leur famille. Le mariage religieux n'a rien à voir là et franchement on s'en fout ! Vous dites 'un foyer naturel"... Qu'est-ce qu'un foyer naturel Madame. Qui dicte le "naturel" ? Quant aux enfants.... donnez moi des exemples et des faits scientifiques qui me prouvent qu'un enfant sera plus épanouie dans un foyer avec une mère et un père que dans un foyer avec deux pères ou deux mères. Peut-être qu'ils les congèleront moins, ou les maltraiteront moins, ou les abuseront moins. Je vous renvoie aux faits divers pour m'expliquer pourquoi tant d'enfants souffrent dans des foyers dits "naturels". Vos arguments sont d'un autre temps et sans fondement aucun Madame. Ne laissez pas la religion vous donne des œillères.
    6 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    14 juillet 2012, 13:00

    Profil supprimé

    @Indra Sibchand-Andrieux 

    Vous demandez des preuves scientifiques mais vous vous "vautrez" dans la boue des faits divers. C'est contradictoire.
    Voici un article de revue sur l'homoparentalité : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22381718
    Vous verrez, qu'on ne sait pas grand chose sur la santé psychologique des enfants (tout particulièrement ceux qui ont été élevés par 2 pères) sauf des résultats tout à fait inquiétants...
    1 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Loïc Dieulle pour

    15 août 2012, 11:26

    Loïc Dieulle Plasticien

    @Indra Sibchand-Andrieux 

    Je vous suis Indra, le naturel n'existe pas dans une société ultra-culturelle. Par ailleurs un nombre assez incroyable d'enfant n'ont absolument aucune famille. Si c'est naturel on vas donc les laisser moisir dans leur foyers...

    Pour ce qui est de Christophe Bénéton (décidément... corrida et mariage homo... Il semble qu'on ne sera pas souvent du même coté, vous ne seriez pas un peu conservateur? ) L'argument d'Indra sur les déviances occasionnelles de la parentalité biséxuée ne fait que souligner qu'un couple conventionnel n'empêche pas la dérive.

    Par ailleurs si l'homoparentalité fait peur c'est souvent pour deux raisons, la premières est la peur de l'abus sexuel... il est totalement débile... la seconde est celui de voir une armée de petits homosexuels déferler dans les rues. C'est la logique dominante; la même qui contrait les idées de certains contre les hépatites virales et le sida avec le programme d'échange de seringue. On sait ou ça à mené, si je te donne une seringue tu ne deviendra pas drogué pour autant. Si tu es élevé par deux homos (qui ne sont pas toujours comme dans la cage aux folles :) )tu ne deviendra pas homo pour autant.

    Et puis une adoption est surveillée, si risque il y a, adoption ne sera pas.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    04 septembre 2012, 21:51

    Profil supprimé

    @Loïc Dieulle 

    adoption surveillée ? le concept est curieux c'est sarkozyste non ?
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Loïc Dieulle pour

    23 octobre 2012, 17:25

    Loïc Dieulle Plasticien

    @Loïc Dieulle 

    les adoptions sont suivies, c'est une forme de surveillance non? ça n'est pourtant pas trop compliqué à comprendre...
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    31 décembre 2012, 12:17

    Profil supprimé Etudiant en histoire à l'UCO d'Angers

    @Indra Sibchand-Andrieux 

    La séparation de l'Eglise et de l'Etat, votée en 1905, dit que la République ne reconnait ni ne subventionne une religion. Mais il n'est pas dit que les croyants doivent se taire. La séparation n'est pas complète puisqu'ils doivent se marier civilement avant de se marier religieusement. Je note que ce n'est pas le cas dans les autres religions. Les croyants sont soumis aux lois de la république. Il suffit de regarder dans l'histoire de l'humanité que le mariage a été religieux avant de passer à l'état civil en 1804. Si l'Etat ignore le point de vue des religions alors il renforcera le communautarisme qu'il veut combattre. Vous dîtes ces choses aux catholiques mais vous ne l'auriez pas fait en face des Juifs et des Musulmans.

    Malgré les faits divers, TOUTES les études sociologiques, en dehors des confessions catholiques attestent qu'il faut un père et une mère pour élever un enfant. La majorité des psychologues et des psychanalystes rappelle que l'enfant doit avoir une différenciation de sexe chez ses parents pour sa construction sexuée.
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Guillaume Ballin contre

    11 septembre 2012, 14:05

    Guillaume Ballin Développeur informatique.
    L'église marie qui elle veut (certains acceptent de marier des gens normaux, d'autres obligent à ce que les 2 soient baptisés). Et certaines églises marient les couples homosexuels sans que cela ai posé de problème (c'est le cas en Suède).
    Ajoutons que les cathos refusent encore aujourd'hui de marier une personne divorcée et personne ne les a jamais envoyés devant la justice pour cela.
    2 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ramir Morais pour

    16 octobre 2012, 21:56

    Ramir Morais Vice-président de Gay Attitude Guyane, chanteur lyrique, enseignant, critique social
    Madame Bodenez, nous avons le même discours au Brésil. Je vous dis : Le droit agrée par l'État pour une religion de avoir ses pratiques peut être d'accord avec d'autres. C'est à dire que l'État restera toujours d'accord avec le DROIT d'une religion spécifique de ne pas faire ce que ne soit pas d'accord avec ses croyances. J'imagine que ça ne va pas dans le même chemin que celui des burqas et le devoir du citoyen en France de montrer son visage dans les endroits publiques. C'est un autre enjeu car il s'agit du droit privé (la vie familiale) et pas ce qu'on voit dans la rue et partage avec n'importe qui. De toute façon faites gaffe avec le mot « obliger » : personne ne veut obliger les enfants d'être adopter par des couples homos ni l'église, quoi qu'elle soit, ne sera pas obligé de marier n'importe qui, nous parlons ici de l'univers du droit familiale privé...
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hélène Bodenez contre

    17 octobre 2012, 00:39

    Hélène Bodenez Association pour la Fondation de Service politique - http://www.libertepolitique.com
    Mariage religieux gay ... à Taïwan
    http://www.leblogdhelenebodenez.com/article-premier-mariage-gay-religieux-a-taiwan-111124414.html
    0 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Dante Febronio pour

    13 novembre 2012, 10:45

    Dante Febronio

    @Hélène Bodenez 

    C'est un mariage bouddhiste. Comment pouvez-vous également vous insurger contre les convictions profondes d'autres religions ? Allez-vous vous lancer dans une sainte croisade contre ces mécréants en toge orange ?
    Votre religion est homophobe, soit, c'est son droit, mais ce ne sont ni les valeurs du bouddhisme, ni celles de la république.
    6 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ewan Maddison pour

    02 février 2013, 11:21

    Ewan Maddison

    @Dante Febronio 

    Et c'est reparti pour les croisades de l'intolérance
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Thomas Kaplan pour

    02 novembre 2012, 00:25

    Thomas Kaplan
    Sexualité et foi ne sont pas antinomiques, ce manichéisme qui vous motive me sidère.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de ddacoudre . pour

    06 novembre 2012, 18:00

    ddacoudre . militant à la retraite.
    '"Or, c’est un droit de l’enfant que d’être accueilli dans un foyer naturel par un père ou une mère" Non, c'est une organisation culturelle, la seule famille naturelle est la mère, mais pour la procréation ilfaut l'autre.
    pourtant jusqu'à la grèce archaïque, les hommes ignoraient qu'ils jouaient un rôle dans la procréation. Compte tenue de l'existence de l'homo sapien sapien cela ne fait pas long temps que l'enfant sait qu'il a un père. Il est bien évident que la modernité concoursà cette évolution. L'amour de l'autre n'est pas instinctif, la procréation si.Mais il est heureux que nous ayons su culturaliser la sexualité pour en faire l'amour, il n'y a donc aucune raison d'en priver certains
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hélène Bodenez contre

    10 novembre 2012, 22:27

    Hélène Bodenez Association pour la Fondation de Service politique - http://www.libertepolitique.com
    Dans ce débat sur la Chaîne Parlementaire, Christophe Girard, maire du IVe arrondissement me donne donc raison ! http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/140961-mariage-homo-la-france-dit-oui/christine-boutin-noel-mamere-stephane-corbin-anne-soupa-arnaud-ardoin (à 9'25).
    0 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Photo de Lisa Lormet non
Lisa Lormet Entrepreneur, ingénieur, doct. en Sc. Phys.
L'amour est un concept religieux. Sans spiritualité, il ne dure pas.
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé The last man...
Le mariage civil n'est qu'un instrument nataliste.
Photo de Profil supprimé pour
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Le mariage homosexuel au centre de la prière de l'Assomption
Photo de Caroline Mecary pour
Caroline Mecary Avocate au barreau de Paris, co-présidente de la fondation Copernic
Que cesse la confusion entre mariage religieux et mariage civil
Photo de Adam Eve contre
Adam Eve Les premiers parents de l'Humanité : un homme et une femme !
Plus qu'une "supercherie"...