Promulgué Photo: Witt / Sipa

Christiane Taubira : «Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage»

Le projet de loi sur le mariage homosexuel fera son entrée au Parlement le 29 janvier prochain. Avant même son analyse par l'Assemblée Nationale et le Sénat, le «mariage pour tous» monopolise l'agenda politique autant qu'il divise.

Le coup [...]

Lire la suite

Mobilisation réussie pour les pros-mariage gay mais inférieure à celle des opposants

Mobilisation réussie pour les pros-mariage gay mais inférieure à celle des opposants

Benjamin Girette/AP/SIPA

Entre 125.000 -selon la police- et 400.000 manifestants pros-mariage gay –pour les organisateurs- se sont rassemblés ce dimanche à Paris pour défendre le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, une mobilisation parisienne réussie mais néanmoins inférieure à celle des opposants, le 13 janvier dernier, qui avait alors rassemblé entre 340.000 et 800.000 personnes, selon les sources. L’examen du texte de loi débutera mardi à l’Assemblée nationale où plus de 5.300 amendements ont été déposés, en majorité par l’opposition.

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, la ministre du Logement Cécile Duflot, le premier secrétaire du PS Harlem Désir, Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG), l'ex-ministre socialiste Jack Lang, se sont affichés en tête d’un cortège dont la moyenne d’âge était dans l’ensemble bien inférieure à celle de la manifestation anti du 13 janvier. Sur les pancartes, toujours plus d’inventivité : «Oui au divorce pour tous», «Je suis gouine et je suis un excellent papa», «Jésus avait deux pères, pourquoi pas les autres», «Une maman peut en cacher une autre», «Mariage pluvieux pour tous! Mariage heureux pour tous»...et des slogans plein d’aplomb : «La ménopause arrive à grands pas, on veut, on veut, on veut la PMA!», ou encore «Ma PMA n'attend pas, mes ovules sont en émoi».

Tandis que Nicolas Gougain, le porte-parole de l’Inter-LGBT, déclarait : «Il y a beaucoup de Français qui descendent aujourd'hui dans la rue pour dire leur mécontentement et leur ras-le-bol d'une certaine homophobie décomplexée qui s'exprime de plus en plus autour du débat sur ce projet de loi», devant l’église catholique Saint-Nicolas-du-Chardonnet du 5e arrondissement, une pancarte rapidement enlevée a provoqué les huées des manifestants : «Et demain, j'épouse ma chèvre? Révolte contre le monde moderne, renouveau français». Sur Twitter également, une bataille entre pro et anti mariage gay a éclaté, le hashtag #FlopPourTous était dans l’après-midi plus utilisé que celui du #mariagepourtous.

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé pour

    27 janvier 2013, 22:00

    Profil supprimé Diplômé de l'Ecole du Louvre
    Oui ils étaient moins nombreux que les opposants du 13 janvier, mais cette manif s'est organisée de manière beaucoup plus rapide, avec moins de budget, et elle ne compte pas les manifestants qui se sont déplacés en région. De toute manière le nombre importe peu. Comme on dit : ce n'est pas la taille qui compte !
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Amicale Athée

    28 janvier 2013, 11:26

    Amicale Athée

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Et surtout, cette manif ne représentait aucun enjeu réel.... Avec 68% des français favorables au projet de loi, avec une majorité parlementaire favorable au projet de loi, avec un gouvernement favorable au projet de loi, la réussite ou l'échec de cette mobilisation ne changeait rien...
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé pour

    28 janvier 2013, 21:56

    Profil supprimé Diplômé de l'Ecole du Louvre

    @Amicale Athée 

    On sait jamais... on a un gouvernement qui a l'air de rapidement céder à l'opposition, donc mieux vaut montrer qu'on est là et qu'on est motivé. La même critique que vous formulez aurait pu s'appliquer aux opposants au mariage homo : "à quoi ça sert de manifester, la loi de toute manière va passer, donc vous ne pourrez rien y changer". La logique ici est la même.
    Manifester pour ses idées, c'est toujours justifié.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème