Hijab

La FIFA autorise le port du voile dans les compétitions

La Fédération Internationale de Football (FIFA) veut modifier son règlement pour autoriser le port du voile sur le terrain. Après avoir longtemps résisté, le Board, organe qui décide des lois du football,  a finalement accepté le 3 mars [...]

Lire la suite

Photo de Sampler Man non
Sampler Man
Musicien, compositeur, voyageur.

La délicate position de Clementine Autain

Pas facile, l'exercice auquel se livre Clémentine Autain: Elle voudrait surtout que le débat se "dé-crispe". Elle dit en même temps qu'on ne peut pas vraiment transiger avec la laïcité et d'autre part qu'il ne faudrait pas non plus "stigmatiser" ces femmes. On est bien d'accord, c'est bien là le problème.

Je relève ses phrases : "l'enjeu c'est quelles aient envie de l'enlever, ce foulard (...) ce qui m'intéresse c'est qu'elles n'aient plus envie de porter le voile" ; et aussi : "Attention à ne pas crisper de l'autre coté…". Elle pointe le risque de radicalisation… elle a peur que certaines femmes décident "d'en faire encore plus" en "mettant la burqa" (euh... là j'avoue que je suis peu convaincu... mais bon).

Bon alors, que fait on ? on interdit ou on n'interdit pas le port du voile dans les compétitions ? On ose l'affirmer la neutralité, (la laïcité) dans certains domaines publiques visibles comme le sport, ou on lâche du lest ? (parce qu'en l'occurrence il s'agit de répondre à une pression). Est ce qu'on peut affirmer des règles pour tous sans se faire suspecter de raciste ? d'intransigeant, d'ignorant de la culture islamique ? Peut on affirmer ce règles en restant respectueux du peuple tout simplement.

Peut on expliquer tout cela en disant qu'on n'est pas tous FN dans ce pays, qu'il y a des gens de gauche aussi, sensibles à une certaine égalité, que l'église a été séparée de l'Etat il y a un siècle, et que c'est un acquis social fort qui est profitable à tous et que cela implique certaines règles etc... Clémentine Autin ne répond finalement pas à la question. Elle biaise en accusant ce débat d'être source de stigmatisation (décidément j'ai horreur de ce mot).

Mais il y a un moment où il faut donner une réponse à la Fifa, non ? Bon sang, quand on dessine un passage piéton, on ne stigmatise pas les automobilistes... et quand les automobilistes réclament de passer a toute allure à cette endroit parce qu'ils en ont l'habitude, on leur répond quoi ? On leur explique la règle du jeu... qu'il y a eu trop de piétons écrasés à cet endroit, on leur montre des preuves... gentiment.

Je poserai juste une question a Madame Autain: Pensez vous que l'autorisation du port du voile dans les compétitions sportives soit le meilleur moyen de "donner l'envie aux femmes de l'enlever ce voile", comme vous dites ?

1 1

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il autoriser le port du voile dans les compétitions sportives ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    31 mars 2012, 16:22

    Profil supprimé
    Je suis également assez déçu de l'intervention de Me Autain qui relève davantage du commentaire que de la politique. Je m'attendais à plus d'engagement de sa part bien que son discours soit tout à fait juste.
    Car une telle position de compromis est à mon avis tout sauf décrispante car elle ne satisfait personne et elle laisse le sujet à la merci des plus radicaux d'un côté comme de l'autre.
    je la trouve quand même un peu limitée du point de vue des idées (sa comparaison avec le maquillage et les chaussures est curieuse) et un peu tendre pour la politique...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Filipe Dos Santos non
Filipe Dos Santos Président du Paris Féminin Football Club
Sur le terrain, on est tous les mêmes
Photo de Sonia Dayan-Herzbrun oui
Sonia Dayan-Herzbrun Sociologue, présidente de l'association Islam et laïcité
Cela permettrait à plus de femmes de faire du sport
Photo de Lydia Guirous oui
Lydia Guirous Fondatrice et présidente de Future, au Féminin.
Il faut respecter chaque femme dans ses choix