Au bout du rouleau

Rien ne va plus chez les héritiers des «hussards noirs de la République». Selon une étude menée par le Carrefour santé social, pour le compte des syndicats d'enseignants et la Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN), un enseignant [...]

Lire la suite

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Agent de maîtrise automatisme industriel agroalimentaire

L'Education d'abord, parce qu'une société solide commence par là

Que tous ceux qui, lorsqu'ils lisent "Education" quelque part, ne voient pas plus loin que "4 mois de vacances", "mi-temps payé plein temps" et "immobilisme corporatiste", passent leur chemin. Ce que j'ai à dire ne les intéressera pas.
Aux autres maintenant.
Une société, c'est une masse d'individus dont une partie est en âge de produire. Cette production engendre un revenu que l'on peut appeler "richesse", ou "surplus". La visée d'une société, c'est d'établir un projet de répartition de ce surplus. Et RIEN d'autre. TOUT en découle.
Ce propos n'a rien de glamour, mais a pour objet de ne pas se disperser.

De ce projet de répartition montent deux piliers qui soutiennent la cohésion de la société, qui font qu'on trouve une raison de vivre en elle: l'éducation, et la protection de ceux qui ne peuvent pas encore, qui ne peuvent plus, qui ne peuvent momentanément produire.
A part, il y a la défense armée de cette société. C'est un autre débat.

Je reste volontairement aride et terre à terre dans ce croquis.
L'éducation, dans ce contexte, n'est pas un poids, mais une priorité absolue. Il en va de la survie de cette société. Elle relève donc de la prérogative régalienne d'un gouvernement chargé de préserver l'équilibre du tout. Si ce gouvernement ne sait pas quoi faire de l'éducation, cette dernière ne pourra pas fonctionner correctement.

La question de savoir si l'enseignement est un "engagement" ou non est mal posée. Il faudrait plutôt se demander : que veut-on enseigner, et dans quel but ? Si les objectifs sont établis avec objectivité, prennent en compte les erreurs du passé, et comptent surtout une bonne dose de courage politique, le portrait-type de l'enseignant émergera.

Il FAUT que les décideurs politiques sachent EXACTEMENT ce qu'ils veulent faire de notre Education en France. Dans un deuxième temps seulement, on pourra entrer dans le détail. Les conservatismes corporatistes ou idéologiques tomberont d'eux-mêmes devant une politique claire et courageuse, qui SAIT OU ELLE VA.

A ce jour, je n'ai vu aucune disposition concrète dans les programmes de nos candidats à la présidentielle. Il faut changer de logiciel. Ce changement interviendra dans la paix, ou dans la brutalité. Je n'ai pas d'exemple à donner de la première option.

6 0

Vous aussi, participez au débat :
Devenir enseignant est-il un engagement ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Pourquoisecompliquerlavie Pourquoisecopliquerlavie oui
Pourquoisecompliquerlavie Pourquoisecopliquerlavie
Réussite éducative ? oui mais de quelle éducation, nationale ou populaire ?
Photo de Richard Trigaux pour
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
L'allaitement est avant tout un geste de tendresse indispensable à l'équilibre émotionnel
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Statistiquement, des erreurs sont obligatoires
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Booba vs Rohff: Rohff en live le 6 novembre
Photo de Pierre Schaegis contre
Pierre Schaegis Responsable UNI-MET 68, militant et chargé de campus à l'UMP à Mulhouse, étudiant en droit
L'asservissement de nos enfants : la morale n'a pas à être étatique.
Photo de Loïc Decrauze pour
Loïc Decrauze Diariste pamphlétaire
Divorce pour moi… d’avec ces défilés
Photo de Charles Vanetzian oui
Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.
Les anti-historiens (01) - Erich Feigl
Photo de Dylan Netchero contre
Dylan Netchero
Quel projet politique ?

Derniers arguments

Photo de Claude Boudenne oui
Claude Boudenne auteur
Retour de kick...
Photo de A.-M. Chazal oui
A.-M. Chazal Professeur de Lettres classiques
Le temps n'est pas le même pour tous
Photo de Gwenn Suanez oui
Gwenn Suanez Agrégée de géographie ayant démissionné pour créer une entreprise
Temps de travail à mon compte, impossible de faire plus alors que je pourrais gagner plus !
Photo de Gwenn Suanez oui
Gwenn Suanez Agrégée de géographie ayant démissionné pour créer une entreprise
Problèmes de maths et de français suite à la proposition de Nicolas Sarkozy