La prépa à tout prix

Qu'il ait été un calvaire ou une (re)naissance intellectuelle, le passage en classe préparatoire laisse des traces chez ces jeunes étudiants fraîchement sortis du lycée. La pression, le rythme de travail, mais aussi l'émulation culturelle... [...]

Lire la suite

Photo de Vincent Cohu non
Vincent Cohu

Ce n'est pas le monde des bisounours, mais ce n'est pas brutal non plus

Mes parents ont fait une prépa, j'en ai fait une, mon fils en fait une. 

La prépa n'est pas brutale, je n'y ai jamais vu de compétition entre élèves. On comprend très vite qu'il y a plus de concurrents en dehors de sa classe qu'au dedans, et la solidarité entre élèves d'une même classe est la règle. Il paraît qu'en fac de médecine, certains étudiants empêchent les autres de prendre des notes. En prépa, on travaille ensemble, on rigole ensemble (car on fait aussi la fête), et on réussit ensemble. Pourquoi y a-t-il un esprit de «caste» sans doute regrettable parce que les prépas fonctionnent ensuite en circuit fermé ? Parce qu'on est tout dans le même bateau, et pas parce que c'est brutal. 

Je ne suis pas un enfant de coeur, la prépa n'est pas un monde de bisounours. J'ai vu des bêtises en bizutage, c'est assez idiot et ça n'améliore ni l'ambiance, ni l'image des prépas. J'ai vu parfois des profs humiliants, ils y étaient en général obligés pour faire constater à des élèves poussés là par leur entourage qu'ils n'avaient pas le niveau. 

Mais pas de brutalité erigée en système. C'est dur, il ya du boulot, beaucoup même. C'est dur physiquement de se concentrer et il faut faire quelques sacrifices (pour les sportifs par exemple, le haut niveau, il faut l'oublier pendant deux ans), mais ça forme des élites et des élites qui s'assemblent entre elles, et je dirai que c'est là le seul point faible du système : pas assez de brassage, sans doute alimenté par la mauvaise image des prépas qui fait que seuls les enfants de... y vont.

0 0

Vous aussi, participez au débat :
Classes prépa : une formation d'excellence doit-elle être brutale ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Olivier Laffargue
Olivier Laffargue Ancien journaliste Newsring
Une formation réputée difficile mais toujours attractive
Photo de Martin France non
Martin France Etudiant en Grandes Ecoles
Les classes prépa sont victimes de clichés
Photo de Marc Schwob non
Marc Schwob Psychiatre, chronobiologiste
La sélection naturelle en classe prépa est artificielle
Photo de Bruno Jeauffroy non
Bruno Jeauffroy Président de l'Union des professeurs de spéciales, professeur de prépa à Fénelon
En classe préparatoire, pas de brutalité mais de l'exigence
Photo de Catherine Lefebvre non
Catherine Lefebvre écrivain et blogueuse : gratitude le blog de Cathie Fidler
On peut aussi faire preuve de grande douceur en prépa !
Photo de Ikkikuma Blog sandwich oui
Ikkikuma Blog sandwich Blogueur sur Blog Sandwich
Lorsqu’on entre en prépa on n'est plus un enfant

Derniers arguments

Photo de Thomas Pernin non
Thomas Pernin étudiant en maths spé (PC)
Il faut stopper cette "peur" de la prépa
Photo de Paul Hermelin oui
Paul Hermelin Directeur Général de Capgemini
Un mode de sélection opaque et un manque complet de créativité
Photo de Ikkikuma Blog sandwich oui
Ikkikuma Blog sandwich Blogueur sur Blog Sandwich
La prépa est le moyen le plus sûr de devenir un adulte responsable
Photo de Ikkikuma Blog sandwich oui
Ikkikuma Blog sandwich Blogueur sur Blog Sandwich
Lorsqu’on entre en prépa on n'est plus un enfant
Photo de Catherine Lefebvre non
Catherine Lefebvre écrivain et blogueuse : gratitude le blog de Cathie Fidler
On peut aussi faire preuve de grande douceur en prépa !