Extension ? PRM/SIPA

Sylvia Pinel annonce une concertation sur le travail dominical

Sylvia Pinel, la ministre du Commerce et de l'Artisanat, s’est exprimée, dans les colonnes du JDD, ce dimanche 29 septembre 2013, pour annoncer l’organisation de réunions sur le travail dominical afin de «dialoguer» et de «se concerter» avec [...]

Lire la suite

Photo de François Duport pour
François Duport
un des invisibles

Et la liberté alors? Celle de se reposer comme celle de travailler.

La France est devenue un pays laïc (en théorie). Il n'y a donc aucune justification à interdire de travailler tel jour plutôt que tel autre. Maintenant, il faut aussi instituer des règles de travail qui permettent à ceux qui le souhaitent, de travailler hors des jours et horaires habituels, que cela soit la nuit ou les jours dits 'de  repos'. On peut par exemple:

  • Instituer une majoration de salaire de 25% pour heures de travail de nuit entre 19h à 22h (hors dimanche) et de 5h à 7h (hors dimanche) ou de travail le dimanche de 7h à 19h, et de 50%  pour le travail de nuit de 22h à 5h (hors dimanche), et de 100% pour le travail de nuit de 19h à 7h le dimanche et jours fériés. Certains magasins font déjà mieux que cela.
  • Et bien sur, il faut interdire de faire charrette en imposant 2 jours de repos pleins (48h consécutives) après 5 jours de travail afin de rendre impossible le travail permanent interrompu, car il en va là de la santé des gens concernés.

L'organisation du travail en général est à revoir de fond en combles, mais il faut en tous cas garder de la cohérence dans les orientations prises.

53 108

Vous aussi, participez au débat :
Pour ou contre le travail du dimanche ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    09 janvier 2012, 21:53

    Profil supprimé
    Il faut, il faut il faut beaucoup de chose. mais demain les grandes enseignes l'exigerons indirectement. Allez en Bavière tout est fermé le Dimanche, on y vit très bien, pire c'est fermé dès le samedi midi.
    J'ai travaillé toute ma vie le dimanche dans la restauration, je n'ai eu aucune vie sociale.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    09 janvier 2012, 22:30

    François Duport un des invisibles

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Bonjour,
    Vous, peut être, mais j'en connais qui ont été très contents de trouver ce genre de travail pour toutes sortes d'utilités personnelles, et les entreprises étaient très contentes de pouvoir faire du chiffre quand la famille peut se déplacer au complet, ce qui a parfois des avantages.

    Il ne faut pas confondre le travail le dimanche avec un esclavage supplémentaire.
    Pourquoi ne refusiez vous donc pas de travailler le dimanche si cela vous était si insupportable.?..Je suppose que vous travailliez aussi la semaine, bien sur.?

    Car si l'on suit votre raisonnement, on peut aussi n'ouvrir les magasins qu'une seule journée par semaine....pour concentrer les achats et se reposer le reste du temps, hein.?
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christophe Le Comte contre

    30 janvier 2012, 21:33

    Christophe Le Comte Militant à la Section du Commerce - Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière

    @François Duport 

    ceux qui veulent travailler le dimanche, peuvent travailler pour une profession concernée par nécessité... hôpitaux, transports, police, pompiers... etc. Mais il ne faut pas faire tomber les droits collectifs pour satisfaire quelques individus. Le repos hebdomadaire est un droit international, la convention 106 de l'OIT.

    C'est une conquête des salariés après de fortes mobilisations avant 1906.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Caullet contre

    16 avril 2013, 12:19

    Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire

    @Christophe Le Comte 

    Merci d'avoir remis les pendules à l'heure.
    Ceux qui veulent l'ouverture des grandes surfaces le dimanche, c'est pour eux.
    La garande distribution ne s'y trompe pas.
    Les 2/3 de la population sont pour:
    - les retraités, les jeunes et tous les inactifs pour qui c'est dimanche tous les jours et ne voient pas pourquoi on les priverait du 7ème.
    - beaucoup d'enseignants, de fonctionnaires, de salariés du secteur privé qui ont des horaires "normaux" ( comprenez du lundi matin au vendredi midi ) doivent être pour, mais allez leur demander de travailler ne serait-ce que le samedi.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de FO COMMERCE contre

    05 mai 2013, 11:06

    FO COMMERCE

    @Christian Caullet 

    les réponses se trouvent dans un sondage qui donne "Le sondage BVA 81% contre le travail du dimanche".
    Il se trouve sur notre site focommerce.fr dans la rubrique "La campagne de FO Contre le travail du Dimanche"
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    05 mai 2013, 19:47

    François Duport un des invisibles

    @FO COMMERCE  

    Ce sondage est bien normal, tous ceux que cela n'intéresse pas s'en foutent.
    Curieusement, ceux qui travaillent le dimanche ne s'en plaignent pas.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Caullet contre

    11 juin 2013, 19:51

    Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire

    @François Duport 

    Demandez donc aux caissières DIA d'Oyonnax et d'Albertville, pour ne citer qu'elles, ce qu'elles en pensent.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christophe Le Comte contre

    09 janvier 2012, 22:59

    Christophe Le Comte Militant à la Section du Commerce - Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière
    La loi sur le Repos Dominical est une loi laïque votée en 1906... juste après la loi sur la séparation des églises et de l'état en 1905.
    la revendication était par la suite la semaine anglaise. le samedi après-midi et le dimanche.
    Elle était portée par Léon JOUHAUX secrétaire général de la cgt et puis fondateur de FO. Il n'était pas un fervent pratiquant, bien au contraire.
    L'objectif était d'avoir un jour de repos commun.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    09 janvier 2012, 23:32

    François Duport un des invisibles

    @Christophe Le Comte 

    Bonjour,
    Alors pourquoi pas un autre jour de la semaine, le jeudi par exemple.?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Karl Ghazi

    11 janvier 2012, 14:37

    Karl Ghazi

    @François Duport 

    Oui, pourquoi pas? Cependant, le dimanche est attaqué non en raison de ses références chrétiennes mais parc qu'ils s'agit d'imposer un certain modèle économique et social. Si nous choisissions le jeudi comme jour de repos commun, la grande distribution tenterait encore de faire supprimer ce jour de repos pour continuer de mener sa guerre pour les parts de marché détenues par le commerce indépendant, encore très présent dans les centre-villes.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Caullet contre

    11 juin 2013, 19:52

    Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire

    @François Duport 

    Votre mauvaise foi est consternante.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Karl Ghazi

    11 janvier 2012, 14:34

    Karl Ghazi
    Les défenseurs du repos dominical sont des laïcs : nous ne le défendons pas parce que c'est le "jour du seigneur" mais parce que nous défendons l'existence d'un jour de repos commun qui est nécessaire à la vie en société.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Chosroes Delaygue contre

    11 janvier 2012, 19:54

    Chosroes Delaygue A la recherche du progrès

    @Karl Ghazi 

    Exactement
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    12 janvier 2012, 01:41

    François Duport un des invisibles

    @Karl Ghazi 

    Bonjour,
    Mais je ne suis pas contre ce jour de repos commun, je suis contre le fait qu'il soit obligatoire....nuance. L'idéal serait même qu'il y en ait deux... jours de repos communs consécutifs, le samedi et le dimanche par exemple. Cela permet de séparer la semaine en deux parties, celle des jours ordinaires de travail du lundi au vendredi (ce qui permet de faire les 35h en vigueur, ou même 40 si cela devenait nécessaire), et les deux jours de repos qui suivent, en corrélation avec le fait d'avoir systématiquement deux jours de repos complets consécutifs par semaine pour empêcher les entreprises de faire faire charrette à leurs employés.(ce qui se fait couramment actuellement y compris dans la fonction publique parfois, bien qu'étant hors la loi). Cela empêche ceux qui ont travaillé la semaine de travailler le week-end et réciproquement dans une certaine mesure.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Martin Verdon contre

    18 janvier 2012, 08:17

    Martin Verdon

    @François Duport 

    Faire appel à la tradition chrétienne pour justifier le repos dominical n'est que partiellement juste. En effet, la Bible (disons l'Ancien Testament) fixe le samedi, dernier jour de la semaine, comme jour de repos. Bien sûr l'image du repos du Créateur après la "semaine" de la création est particulièrement forte et fait comprendre la nécessité d'un repos commun à l'ensemble de ceux qui participent à l'oeuvre de la création. Ce repos commun est récupération, il est prise de recul, il est communication... il ne s'applique qu'aux hommes parce qu'ils participent à l'oeuvre de la création et pas aux animaux qui ne font que répondre à des besoins physiologiques tout au long de leur vie.
    Depuis presque 2000 ans, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ le dimanche, premier jour de la semaine (jusqu'à ce que Martine Aubry trouve nécessaire d'en faire le dernier...) C'est la raison du déplacement du jour hebdomadaire chômé au dimanche.
    L'annulation d'une tradition de civilisation multi-millénaire mériterait un peu plus que des calculs d'horaires de travail, de majorations de rémunération... Instaurant un mois de 3 fois10 jours, la Révolution avait tenté d'éradiquer ce qui lui semblait n'être qu'une tradition chrétienne...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Caullet contre

    11 juin 2013, 19:55

    Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire

    @François Duport 

    Le jour commun de repos à la carte, si je vous comprends bien.
    Pas facile à organiser votre affaire.
    Tiens, je vais à un mariage samedi prochain.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé

    11 janvier 2012, 16:00

    Profil supprimé
    Si il n'y a aucune justification à travailler tel jour ou tel autre, pourquoi proposez-vous de doubler le salaire le dimanche ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    14 janvier 2012, 17:54

    François Duport un des invisibles

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Bonjour,
    Pour bien séparer les jours de travail ordinaires de ceux qui le sont pendant que d'autres se reposent. L'idéal serait même de mettre deux jours, ce qui correspondrait parfaitement aux deux jours de repos consécutifs normaux pour tous après une semaine ordinaire de travail. Le travail pendant ces jours présentant des inconvénients sociaux ou familiaux, il est normal d'avoir une compensation financière, d'autant que le profits des entreprises pendant cette période le permet, celles non rentables n'ouvrant pas ces jours là.

    L'habitude chrétienne fait que l'usage de ces deux jours est celui du samedi et dimanche, mais ce pourrait être n'importe quel autre couple de jours dans la théorie, car il faudrait adapter les usages de la société à cela. Cela ne change d'ailleurs strictement rien en dehors de la première semaine.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Brahim Messaouden contre

    05 février 2012, 13:37

    Brahim Messaouden

    @François Duport 

    Meme triple dans des boites, passe le mois de décembre à travailler 6 jour sur 7, le dimanche pour le CA de ton patron, tu lui demandes une compensation. Ce n'est pas pour rien que dans les zones touristiques cela n' a pas été retenue.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Stéphane Carlier contre

    14 janvier 2012, 16:48

    Stéphane Carlier
    Il faut rappeler, en terme de liberté, que l'obligation du repos dominical interdit seulement aux employeurs de faire travailler leurs salariés le dimanche.

    Il ne s'agit en aucun cas de la limitation de la liberté des salariés, mais bien au contraire de la protection de leur liberté.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Patrick Hourcade contre

    30 janvier 2012, 17:18

    Patrick Hourcade militant CGT employé boucher en grande surface géant casino.
    Bonjour François. La France est un pays laïc mais le dimanche est le jour de repos hebdomadaire depuis le loi de 1906 et fait partie du Code du travail. Alors pourquoi vouloir déroger à cette règle, déjà qu'il y a pas mal de métier ou les travailleurs sont à la tâche ce jour là ? Par contre le travail de nuit est réglementé et régi par le Code du travail qui doit être normalement respecter. Faire charrette n'est pas mal non ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    30 janvier 2012, 19:58

    François Duport un des invisibles

    @Patrick Hourcade 

    Bonjour,
    Bah oui, mais on est plus en 1906....on a le droit pour ne pas dire le devoir de faire aussi évoluer les lois en fonctions des usages de la société.
    "Faire charrette n'est pas mal non ?"
    Q"entendez vous en disant cela.? On ne peut pas (devrait pas pouvoir) faire travailler un salarié la semaine 1 le week-end puis la semaine 2 sans repos, même s'il y a des repos compensateurs ensuite.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Brahim Messaouden contre

    05 février 2012, 13:35

    Brahim Messaouden

    @François Duport 

    Que de la provoc... La question d'un repos partagé par tous n'est pas nécessaire c'est une obligation dans une société de plus en plus destructuré. Un autre temps, oui on revient avant 1906... Merci pour ce recul social qui s'appuie sur aucune réalité de notre vie quotidienne d'employé ou d'ouvrier... Rien ne peut compenser l'absence de relation familiale constante et social.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    05 mai 2013, 19:56

    François Duport un des invisibles

    @Brahim Messaouden 

    Vous oubliez un peu vite que lorsque VOUS êtes en repos, il en faut d'autres qui travaillent pour satisfaire vos loisirs ou autres activités dérivatives.
    Vous êtes sans doute pour que ces jours là il n'y ait rien d'ouvert (rien du tout), que les transports s'arrêtent, que l'électricité soit coupée, que l'eau s'arrête de couler....etc.? Non.? Alors vous êtes pour le travail du dimanche, que cela vous plaise ou pas.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Brahim Messaouden contre

    05 février 2012, 13:31

    Brahim Messaouden
    Marrant cette remarque le repos dominical a été accordé au même moment que la séparation de l'église et de l'état. Le combat ouvrier surtout à cette période était relativement anti clérical et pourtant aucu militant laic n'a pensé à demander à un autre jour de repos commun aux ouvriers et employés. CQFD
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Thierry DESGATS

    29 septembre 2013, 22:26

    Thierry DESGATS Ancien cadre supérieur G.M.S
    Durant toute ma carrière, je peux vous assurer que la finalité de toutes les ouvertures du dimanche des magasins de mes régions successives ont toujours été des prises de marché sur les enseignes concurrentes ( donc simple report de la consommation et pas création de consommation) , et jamais l'augmentation du pouvoir d'achat du personnel, la défense de la liberté du travail, ou celle de la compétitivité de la France....
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport pour

    30 septembre 2013, 15:31

    François Duport un des invisibles

    @Thierry DESGATS 

    Bah, ce n'est pas une grande découverte. C'est le propre de tout commerce....ouvert le dimanche ou pas.

    Si l'on suit votre raisonnement, on devrait fixer une seule journée d'ouverture par magasin.....pour concentrer la consommation ce jour là. Pas un peu débile cette idée.?

    Les patrons sont d'accord. Les salariés concernés sont d'accord sur la base du volontariat. Pourquoi faire simple quand on peut faire très compliqué.? Une grande tradition française.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
Ce que dit la loi du 10 août 2009
Photo de Patrick Hourcade contre
Patrick Hourcade militant CGT employé boucher en grande surface géant casino.
contre le travail du dimanche
Photo de Christophe Le Comte contre
Christophe Le Comte Militant à la Section du Commerce - Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière
Pourquoi FO revendique-t-elle le maintien du repos dominical des salariés ?
Photo de Christophe Le Comte contre
Christophe Le Comte Militant à la Section du Commerce - Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière
Que dire à ceux qui estiment que la bataille contre le travail du dimanche est un combat d’arrière
Photo de Christophe Le Comte pour
Christophe Le Comte Militant à la Section du Commerce - Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière
Attention aux contreparties demandées.