Bras de fer avec la Turquie

La loi sur le génocide arménien relance la polémique sur les lois mémorielles

L'Assemblée nationale française a décidé, avec l'assentiment du gouvernement, d'examiner jeudi 22 décembre une proposition de loi condamnant la négation de tous les génocides dont le génocide arménien, au risque d'une grave crise avec [...]

Lire la suite

Photo de Olivier Da Lage non
Olivier Da Lage
Journaliste à RFI et vice-président de la Fédération internationale des journalistes

Inutile, illogique, anticonstitutionnelle, nuisible, hypocrite malgré les bons sentiments

1) Cette loi ne sert à rien (sur un plan légal s'entend), la France n'ayant, ni de près, ni de loin de juridiction sur les protagonistes de l'événement;

2) On ne peut manquer de remarquer que personne ne propose de faire voter une loi sur le génocide (bien réel) des Amérindiens qui est pourtant nié avec la même constance que le génocide des Arméniens;

3) Elle est anticonstitutionnelle, car elle ne rentre pas dans le domaine de la loi, tel que fixé limitativement par l'article 34 de la constitution;

4) elle est nuisible, car elle braque inutilement l'opinion turque (tous horizons confondus) alors même que depuis plusieurs années, un effort considérable avait été accompli en Turquie en direction de la reconnaissance du génocide des Arméniens, notamment par un travail commun d'historiens turcs et arméniens;

5) elle est enfin hypocrite car personne ne cherche à cacher qu'il s'agit de récupérer le vote des descendants des Arméniens votant en France, même si nombre de ceux qui la soutiennent (je ne parle pas de ses promoteurs) le font sans arrière-pensées. C'est peut-être là l'explication de l'absence d'une proposition de loi sur le génocide des Amérindiens: combien de leurs descendants sont sur les listes électorales ?

368 314

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il une loi sur le génocide arménien ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Emma Causson oui

    09 juillet 2012, 15:52

    Emma Causson
    1) Il est faux de dire que cette loi ne sert à rien. Il s'agirait de pénaliser la négation outrancière du génocide sur le territoire français (et non en Turquie). Ainsi, les juridictions pénales françaises seraient compétentes pour ce délit.

    2) Parce que personne ne propose de loi pour les Amérindiens, alors une loi pour les arméniens n'est pas justifiée? Je doute sérieusement de la pertinence de cet argument. De plus, une telle loi n'existe t elle pas pour protéger du négationnisme de la Shoah depuis plus de 20 ans?

    3) L'article 34 de notre Constitution dispose que la loi fixe les règles concernant la détermination des délits ainsi que les peines qui leur sont applicables...

    4) Elle est nécessaire quand on voit qu'en France aujourd’hui des français d'origine turque nient farouchement le génocide. Quand aux turcs de Turquie, il est vrai que des progrès sont faits, notamment par l'action d' écrivains les journalistes qui osent de plus en plus évoquer ces sujets.Je ne crois pas qu'ils se sentiront "braqués" par cette loi, au contraire. Il n'y a que le gouvernement, déjà profondément négationniste que cela pourrait braquer.

    5) Hypocrite peut être, surement même, mais est ce une bonne raison pour ne pas vouloir de cette loi?
    24 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    13 juillet 2012, 07:02

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Ata Yüce 

    Pour résumer:

    1. Merci de nous démontrer qu'il y a une différence entre liberté d'expression et diffamation.
    2. Il n'y a pas d'intérêt électoral en ce qui concerne l'adoption de la loi pénalisant la négation d'un génocide reconnu par la loi puisque aussi bien Sarkozy que Hollande y sont favorables.
    3. Cette loi ne s'attaque pas à l'État turc, mais à la présence du négationnisme d'un génocide reconnu par la loi française sur le territoire français.
    16 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hay Force oui

    13 juillet 2012, 11:00

    Hay Force

    @Ata Yüce 


    Revoie ton histoire qui a reconnue les fait a cette période et qui nie aujourd'hui les fait après avoirs condamne les responsable ,A l'issue de la Première Guerre Mondiale, plutôt que de laisser aux Puissances victorieuses comme à Nuremberg 25 ans plus tard le soin de juger les responsables du génocide des Arméniens, les libéraux turcs décidèrent de prendre les devants et d'entamer une procédure judiciaire. Après la fuite vers l'Allemagne des principaux responsables du Comité Union et Progrès, le gouvernement libéral turc qui succéda au gourvernement unioniste décida le 16 décembre 1918 la création de Commissions d'enquête pour l'instruction et le jugement des massacres des Arméniens
    16 5
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hay Force oui

    13 juillet 2012, 11:01

    Hay Force

    @Ata Yüce 

    Le procès central
    27 Avril 1919 Début du procès des membres du Comité central du parti, du Grand Vizir Said Halim Pacha et de quelques autres ministres. qui durera jusqu'au 26 juin 1919. Jugement fut rendu le 5 Juillet 1919.

    Les accusés jugés in absentia:

    Talât pacha. Ministre de l'intérieur en 1915, Grand Vizir, 1917- 1918, condamné à mort par contumace
    Enver pacha, Ministre de la guerre, condamné à mort par contumace
    Cemal pacha, Ministre de la Marine, condamné à mort par contumace
    Docteur Nazım bey, membre du Comité central du parti, Ministre de l'Education, membre de l'Organisation Spéciale , condamné à mort par contumace
    Cavid bey, Ministre des Finances, condamné à 15 ans d'exil,
    Mustafa Cheref bey, Ministre de l'agriculture et du commerce, 1917-1918, condamné à 15 ans d'exil,
    Suleyman Elbistani bey, Ministre de l'agriculture et du commerce, 1915-1917.
    Oskan efendi, Ministre des PTT, 1914-1917
    Bahattin Şakir bey, membre du Comité central du parti, Président de l'Organisation Spéciale
    Docteur Rusuhi efendi, membre du Comité central du parti
    Aziz efendi, Ministre de la Sûrete nationale, membre de l'Organisation Spéciale
    16 4
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ata Yüce non

    13 juillet 2012, 04:14

    Ata Yüce

    @Emma Causson 

    L'Arménie, ce pays à peine sorti de l'empire communiste soviétique s'est fait remarquer par l'agression violente à l'encontre de son voisin l'Azerbaïdjan, et en commettant les massacres les plus abominables sur les civils Azerbaïdjanais, des femmes éventrés, des enfants écorchés vifs ou scalpés... Les crimes les plus abominables, des images qui vous glace le sang... Je vous rappelle, monsieur, que l'Arménie, ce petit pays de soudards occupe toujours, le Haut-Karabagh, et ce malgré les nombreuses condamnations de la communauté internationale ... Dans le registre de la violence & la barbarie, l'Arménie a fait une très belle apologie depuis sa courte existence... Ce pays qui comptait près de 3,5millions d'habitants lorsqu'elle est sortie du joug soviétique, elle n'en compte plus que 2,1millions... Est-ce encore la faute aux Turcs?! Ou la faute à un état amateur qui ne connait pas d'autre moyens d'exister sur l'échiquier politique interne & internationale que celle de "LA VIOLENCE".... Avant de voir la paille dans l'oeil de votre voisin turc, voyez la poutre de haine qui est dans le vôtre !!!
    11 16
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    13 juillet 2012, 07:03

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Ata Yüce 

    Pour ceux qui l'ignorent: l'Artsakh (ou Haut-Karabagh) est un territoire situé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan qui a toujours été peuplé majoritairement d'Arméniens. En 1921, il est cédé par Staline à la République Soviétique d'Azerbaïdjan. En 1988, à l'occasion des réformes économiques et sociales menées par le Président de l'URSS, la région se déclare en sesesion. Le pouvoir azerbaïdjanais refuse cette situation et organise des pogroms anti-arméniens qui font plusieurs centaines de victimes à Soumgaït en 1988 puis en 1990 à Bakou. En 1991, l'Artsakh vote son indépendance par réferendum. L'Azerbaïdjan ne l'accepte pas, impose un blocus et attaque le région. Après avoir perdu cette guerre, il a dû s'en retirer. Depuis 1994, il y a un cessez-le feu.

    De toutes manières le débat porte sur la nécessité ou non d'une loi pénalisant la négation d'un génocide reconnu par la loi. Ne soyez donc pas hors-sujet.

    Merci de votre compréhension.
    17 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Virab Hakobyan oui

    09 juillet 2012, 16:02

    Virab Hakobyan
    1) pour vous ça sert à rien mais pour beaucoup de français d'origine arménienne c'est très important ,même sur un plan légal

    2)le "génocide" des amérindiens ne peut en aucun cas être comparé avec le génocide arménien, car la disparition des amérindiens est le résultat d'une multitude de facteurs distincts et sur une très longue durée.

    3) elle n'est pas du tout anticonstitutionnelle ,la liberté d'expression aussi doit avoir des limites pour assurer le bien commun des sociétés. Si vous dites que cette loi est anticonstitutionnelle ,ça veut dire que vous avez des doutes sur cette question , alors que la France a reconnu le génocide des arméniens par la Loi n° 2001-70 .e que vous dites est illégale.

    4)Vous savez rien du tout ,de quel effort vous parlez ,est-ce que vous savez qu'aujourd'hui en Turquie dans les écoles on apprend les élèves turques que ce sont les arméniens qui ont commis le "génocide des turques " ?c'est la nouvelle politique internationale de l'état turc de montrer le monde que la Turquie est une démocratie ,mais il faut regarder derrière la voile pour tout voir.

    5) Peut-être c'est hypocrite , mais pour un arménien de France , d'Arménie ou de n'importe quel pays c'est nécessaire et insuffisant.
    20 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Mehmet Saygı non

    02 octobre 2012, 20:55

    Mehmet Saygı

    @Virab Hakobyan 

    Légiférer un tel sujet est anti-démocratique.
    1 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Mehmet Saygı non

    02 octobre 2012, 21:23

    Mehmet Saygı

    @Virab Hakobyan 

    Mais les historiens se pencheront, et encore moins de discuter les historiens, que vous transférez, la fraternité, l'égalité, la démocratie, voir. le voir pour comprendre les problèmes à venir.
    1 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ruben Abdalian oui

    09 juillet 2012, 16:27

    Ruben Abdalian
    Vous en dites quoi alors de la loi Gayssot, vous pensez que protéger la communauté juive de France est inutile ? Le génocide arménien n'est pas nié monsieur, Raphael Lemkin qui a crée le terme
    16 5
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Julien Baratian oui

    09 juillet 2012, 18:53

    Julien Baratian
    Mr Da Lage,
    Vos propos sont à la limite de l'insoutenable pour un jeune français d'origine arménienne.
    Ma famille est française depuis presque 100ans, nous sommes arrivés ici après de terribles massacres et nous avons du repartir de rien en essayant d'aller de l'avant.

    Vous êtes d'un égoïsme caractérisant plusieurs personnalités plus intéressées aux accords commerciaux qu'à la morale et aux principes de notre démocratie.

    Apprenez donc à comprendre la souffrance psychologique de plus de 500 000 français d'origine arménienne lorsque ces derniers entendent que toutes ces horreurs ne sont que mensonges.

    Apprenez à ouvrir votre esprit, mettez vous quelques instants à nos places, essayez donc de vivre avec ce lourd passé.

    Après seulement vous pourriez peut être comprendre qu'il est primordial pour nous d'être protégés du négationnisme qui s'acharne sur nous depuis presque un siècle.

    Respectez donc nos ancêtres décédés dans les pires conditions.
    Soyez moins égoïste, plus humain.

    15 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème