Bras de fer avec la Turquie

La loi sur le génocide arménien relance la polémique sur les lois mémorielles

L'Assemblée nationale française a décidé, avec l'assentiment du gouvernement, d'examiner jeudi 22 décembre une proposition de loi condamnant la négation de tous les génocides dont le génocide arménien, au risque d'une grave crise avec [...]

Lire la suite

Photo de Victor Pajeot non
Victor Pajeot

Danger de collusion entre liberté d'expression et respect de la dignité humaine

Je comprend que l'on puisse considérer que la liberté d'expression doit être circonscrite à l'intérieur de limites strictement établis. Mais ce que j'ai du mal à tolérer, par contre, c'est que les tenants d'une loi visant à rendre illicite tout propos portant à nier certains génocides, risquent d'apporter avec eux l'avénement d'un nouveau rôle du politique : le dictateur de conscience.

On retire à l'individu, par de telle lois, la plus belle et la plus pure des souveraineté, celle que chacun porte sur lui-même, sa liberté d'expression. Si l'état prive l'individu, au nom du respect qui est dû à la dignité humaine, d'une part de notre droit le plus chérement acquis, alors il ne joue plus son rôle de régulateur des rapports sociaux, mais dorénavant, de régulateur psychique. Ce qui, je crois, dépasse les limites que l'on doit lui attribuer.

S'il est dangereux de faire de l'état un monstre froid, il pourrait l'être plus encore de lui accorder des prérogatives tentaculaires, sur le long terme, néfastes aux intérêts de chacun.

5 3

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il une loi sur le génocide arménien ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Bedros Moussarian oui

    06 octobre 2012, 06:03

    Bedros Moussarian
    Je réagis sur vos termes "certains génocides" .
    Si je comprends bien , certains génocide sont punissables mais pas d'autres , c'est bien ça ?
    2 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    06 octobre 2012, 09:30

    Profil supprimé défenseur des arméniens comme Fabrice Nantais.

    @Bedros Moussarian 

    Bedros Moussarian Commencez par faire reconnaitre votre soit disant génocide après on verra. Les historiens ne sont pas d accord pour qualifié de génocide.
    Excusez moi pour la répétition: La Turquie accepte qu il y ai une commission d experts et d historiens fassent leur recherches, ensuite elle en acceptera la conclusion sans réserve.
    Mais voila que l Arménie refuse cet commission et refuse d ouvrir ses archives. Ne vous demandez pas pourquoi?!
    3 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Bedros Moussarian oui

    14 octobre 2012, 17:24

    Bedros Moussarian

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Mehmet Memo , 09:30 :
    Vous vous répetez de message en message .
    Prenez le temps de parcourir ce forum et vous aurez la réponse à votre question
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    14 octobre 2012, 22:12

    Profil supprimé défenseur des arméniens comme Fabrice Nantais.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Bedros Moussarian suite a votre commentaire : Et si vous nous présentiez le contexte des legions dans le Caucase ?
    Vous nous auriez aussi présenté la légion azerbaïdjanaise et bien d'autre légions.

    Je n ai trouver aucune traces et aucun monument a leur effigie, mais dans se monde il y a un seul monument en Arménie dédié a la mémoire d un général nazi que vous ne vous êtes jamais exprimé a son sujet.

    Ensuite je n ai trouver aucune réponse a mon commentaire:
    "Arménie refuse la commission d experts et d historiens indépendant que la Turquie propose. L Arménie refuse d ouvrir ses archives également."
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de ddacoudre . non

    06 octobre 2012, 10:04

    ddacoudre . militant à la retraite.
    Un bon raisonnement. Tout ne peut être dit, et la loi proscrit ce qui peut par le verbe nuire à autrui. Personne ne peut être le garant inaliénable de cela, dans le fil de l'histoire humaine de hier comme d'aujourd'hui, il se trouvera toujours quelqu'un pour dire qu'un propos lui cause du tord, c'est ainsi et nous vivons avec cette difficulté de porter une appréciation sur nos dires C'est en cela que la liberté d'expression doit prévaloir comme moyen inaliénable de la capacité humaine qu'est parler.
    Ceci dit nous n'avons pas de limite et chacun peut raconter l'histoire à la mesure de ses savoirs et émotions. ceci n'en fait pas une vérité opposable aux autres, mais un point de vue personnel qui peut être partagé. Ce sont donc des accords tacite ou contractuel qui marque et jalonne nos propos et analyses, qui en outre évoluent dans le temps historique.
    Donc dans ce débat face au droit national et international sur les droits de l'homme le génocide Arménien comme celui juif ne peuvent être reconnu pour une raison antériorité à la notion de génocide légalisé. l'imposer par la loi est un parjure et comme vous l'écrivez un dictat des consciences.
    3 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Catherine Lefebvre oui
Catherine Lefebvre écrivain et blogueuse : gratitude le blog de Cathie Fidler
La liberté d'expression a ses limites légales
Photo de Nicolas Chevalier-Roch pour
Nicolas Chevalier-Roch Porte-parole de Debout La République Alsace
Même s'il faut éviter d'en abuser, rien n'empêche la promulgation d'une loi mémorielle
Photo de François Duport non
François Duport un des invisibles
La liberté d'expression n'a pas de limite pour exister
Photo de Jacques Myard non
Jacques Myard Député UMP des Yvelines, membre de la Droite populaire
Le Conseil constitutionnel est clair: qualifier un fait historique relève de la liberté d'expression
Photo de Le Camarguais non
Le Camarguais Retraité de l'encadrement et blogueur
L'État, l'État et encore l'État
Photo de Christian Caullet non
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Les limites de la liberté d'expression
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
La une de Charlie Hebdo divise la classe politique
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé défenseur des arméniens comme Fabrice Nantais.
Génocide de la liberté d'expression oui, génocide arménien non.
Photo de Augustin Orbeatal oui
Augustin Orbeatal Journaliste, photographe, mélomane, self made man
Marcela Iacub : la liberté d’expression, c'est tout sauf un jouet !
Photo de Martine Cerf oui
Martine Cerf secrétaire générale d’EGALE (Egalité-Laïcité-Europe)
C'est la liberté de conscience et l'égalité qui sont à préserver
Photo de Luke Sky Héros
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
Les lanceurs d'alertes comme Snowden et Manning montrent les limites de la liberté d'expression
Photo de Marie-Jeanne Le Moine oui
Marie-Jeanne Le Moine Démocratie et Liberté
Eglise et Etat: à chacun son registre
Photo de veronika giesecke
veronika giesecke Pour la liberté d'expression
Liberté d'expression