Bras de fer avec la Turquie

La loi sur le génocide arménien relance la polémique sur les lois mémorielles

L'Assemblée nationale française a décidé, avec l'assentiment du gouvernement, d'examiner jeudi 22 décembre une proposition de loi condamnant la négation de tous les génocides dont le génocide arménien, au risque d'une grave crise avec [...]

Lire la suite

Photo de Can Öztürk non
Can Öztürk

Histoire officielle et mémoire sélective, NON MERCI !

L'Histoire officielle c'est bon pour les dictatures. Les mêmes lobbyistes qui réclament cette loi pro-arménienne en France critiquent la Turquie quant elle vote les siennes, tout aussi idiotes. La mauvaise foi a de quoi énerver. Cela devient un peu trop facile ensuite de se plaindre que les Turcs parlent trop et de réclamer des lois pour les censurer, les faire taire (eux et les historiens qui refusent de marcher au pas de l'Histoire officielle).

On ne m’ôtera jamais l'idée que le salut passe par le débat, le dialogue, la confrontation et certainement pas par des aveux extorqués ou les vérités officielles imposées.

Par ailleurs, comment peut-on faire appel à la mémoire et faire soi même de mémoire sélective ? La mauvaise foi et la politique politicienne de cette loi ne peuvent laisser de marbre.

Entre mémoire des uns et mémoire des autres, doit-on forcément faire un choix? Pire encore, doit on en graver une dans le code pénal pour mieux écrire l'autre par la gomme ?

Ne vaudrait-il pas mieux privilégier le dialogue et la réconciliation plutôt que la concurrence malsaine ?

Le respect pour la mémoire arménienne nécessite-t-il que l'on occulte la mémoire et la sensibilité turques? Justifie-t-elle que l'on accepte l'asservissement de nos élus à des lobby communautaristes qui leur tendent quasi de force des lois clés en main qu'ils n'ont plus qu'à apporter à l'Assemblée ?

326 192

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il une loi sur le génocide arménien ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Edouard Broussalian oui

    10 juillet 2012, 17:59

    Edouard Broussalian
    Monsieur, je suis désolé de vous faire remarquer que votre discours ne contient... rien. Veuillez nous donner des détails plutôt que des phrases creuses?

    Il ne s'agit pas de confronter des "mémoires" mais bien de faits établis. Consultez les travaux de Taner Akçam, vous verrez que les tribunaux Turcs ont condamné à mort plus de 250 personnes parmi les responsables du génocide. Atatürk a déclaré que "c'est un acte honteux".

    Alors je ne vois pas bien quel est votre problème?
    29 15
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Can Öztürk non

    10 juillet 2012, 18:08

    Can Öztürk

    @Edouard Broussalian 

    Monsieur,

    Commençons par le fait que les travaux de Taner Akçam ont été démentis par Les historiens, notamment sur les libertés qu'il se permet dans ses traductions ou bien les conclusions orientées qu'il tire de beaucoup d'éléments.

    Concernant le fait que des personnes aient été condamnés pour des crimes, cela ne signifie en rien que cela constitue un génocide. Ou bien tout crime est un génocide selon vous ?

    Je n'ai pas de "problème", si ce n'est que je suis lassé de lire et d'entendre un discours victimaire qui s'accompagne d'une diabolisation des Turcs.

    Vous ne pouvez nier qu'il existe une palanquée d'organisations arméniennes très actives en France, liées au parti extrémiste arménien FRA Dachnaktsoutioun (national-socialiste, extrémiste, xénophobe, homophobe et profondément anti-turc) qui tiennent le monopole du sujet et qui en ont fait leur fond de commerce.

    Je suis pour le respect des mémoires des peuples. Je serai le premier à m'agenouiller à la mémoire des Turcs et des Arméniens qui ont subi cette période sombre de l'histoire, mais uniquement le jour où le nationalisme arménien et son corollaire la turcophobie, seront clairement & publiquement condamnés. Pour le moment, on justifie et s'en accommode. C'est donc NON.
    22 23
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Edouard Broussalian oui

    10 juillet 2012, 18:49

    Edouard Broussalian

    @Can Öztürk 

    Je n'appartiens à aucune organisation. Et vous?
    Reconnaissez vous le génocide Juif?
    Le génocide arménien?

    C'est trop facile de chercher à discréditer les historiens turcs honnêtes. Avez vous lu Taner Akçam? Dans ce cas adressez moi vos travaux de réfutation aussi bien étayé que ses démonstrations? Plutôt que de nous servir un vague démenti par "les historiens"

    Ne vous retranchez pas non plus derrière de la turcophobie ou islamophobie. Je parle le turc, mes meilleurs amis sont turcs et j'aime passionnément la Turquie qui est aussi mon pays.

    De votre côté cessez de nous enfumer derrière de grossières contre vérités, votre post suffit à lui seul à justifier la mise en place d'une loi. Merci pour cette démonstration.
    25 16
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Mustafa Alinca non

    10 juillet 2012, 19:15

    Mustafa Alinca

    @Can Öztürk 

    M. Can Öztürk, je suis tout à fait d'accord avec vous, je suis toujours étonné des chiffres avancés ou des "faits historiques" que les arméniens sont les seuls a avoir. Pour ce qui est de Taner Akçam, qu'ils mettent toujours en avant comme un historien Turc, cela fait bien longtemps qu'il est discrédité aussi bien par ses traductions "bidouillées" que les soi-disant travaux pour des officines arméniennes (sans parler des ses origines arméniennes). Consultez les travaux de Taner Akçam, Je suis curieux de savoir qui sont ces personnes que les "tribunaux Turcs ont condamné à mort plus de 250 personnes parmi les responsables du génocide". Je sais bien qu'ils ont tendance à déclarer et à donner des chiffres à tort et à travers, mais enfin, après "1915" et après la guerre de libération, la République de Turquie est déclarée le 23 Avril 1923, alors, à quel moment, plus de 8 à 10 ans après, "Atatürk aurait déclaré que "c'est un acte honteux". Est-ce encore un coup de T. Akçam?
    16 20
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    17 avril 2013, 17:02

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !

    @Mustafa Alinca 

    " ses origines arméniennes" : c'est certainement cela qui est le plus gênant pour vous...
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    10 juillet 2012, 19:29

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Can Öztürk 

    Can Ozturk.

    "Les travaux de Taner Akçam ont été démentis par Les historiens" --- Il faudrait étoffer cette assertion.

    "Concernant le fait que des personnes aient été condamnés pour des crimes, cela ne signifie en rien que cela constitue un génocide" --- Dans le cas qui nous concerne il s'agit bien d'un génocide: le gouvernement des jeunes-turcs a procédé de manière préméditée à des massacres de masses systématiques contre une partie de sa population civile avec l'appui de son administration et l'aide de son appareil militaire. D'ailleurs il s'agit d'un génocide réussi: les Arméniens qui comptaient au moins 20 % de la population présente sur le territoire de l'actuelle Turquie n'en représentent même pas 0,1 % actuellement

    "Je suis lassé de lire et d'entendre un discours victimaire qui s'accompagne d'une diabolisation des Turcs" --- Où voyez-vous qu'il y a diabolisation des Turcs. Des négationnistes peut-être, mais des Turcs, je ne vois pas. D'ailleurs en ce moment c'est précisément vous qui développez un discours victimaire.

    De toutes manières, la question est de savoir s'il faut pénaliser la négation d'un génocide reconnu par la loi, pas de remettre en question l'existence de cette loi ou la réalité du Génocide des Arméniens.
    26 16
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Can Öztürk non

    10 juillet 2012, 22:09

    Can Öztürk

    @Can Öztürk 

    Charles Vanetzian,

    Vous dites "De toutes manières, la question est de savoir s'il faut pénaliser la négation d'un génocide reconnu par la loi, pas de remettre en question l'existence de cette loi ou la réalité du Génocide des Arméniens."


    Et bien justement, dans la mesure où les historiens affirment que le qualificatif de génocide ne s'applique pas aux événements dont vous parlez en "génocide des arméniens", l'idée même d'une loi pénalisant la contestation d'un qualificatif artificiel n'a plus aucun sens.

    Mais encore faut il avoir envie de débattre.

    Une personne qui veut carrément une loi pour museler tous ceux qui contestent sa vérité officielle ne doit pas être bien ouverte au débat. Le débat nécessite que l'on accepte l'idée que nos certitudes puissent être remises en cause voir or une loi de censure comme vous en voulez une va dans la direction opposée. Votre mentalité dans cette affaire ne vous montre pas propice au débat.
    15 15
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    12 juillet 2012, 17:28

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Can Öztürk 

    Ce ne sont pas "les" hisoriens qui récusent le terme de génocide pour les massacres de masse de 1915 contre les Arméniens avec l'appui des militaires et de l'administration l'Empire Ottoman, sinon "quelques" historiens.

    Le débat a déjà eu lieu, mais c'est vous qui n'en acceptez pas les conclusions.

    En effet, la Commission de réconciliation entre l'Arménie et la Turquie (TARC), qui réunit Turcs, Arméniens et chercheurs d'autres nationalités, s'est constituée en 2001 pour favoriser le rapprochement entre la Turquie et l'Arménie. En Février 2002, un avis juridique indépendant, commandé par le Centre International pour la Justice Transitionnelle (ICTJ) a, à la demande de la TARC, conclu que les massacres ottoman des Arméniens au début du XX siècle "possèd[ent] tous les éléments constitutifs du crime de génocide tel que défini dans la convention [de génocide], et que les juristes ainsi que les historiens, les politiciens, les journalistes et toutes autres personnes seraient justifiées de continuer à les décrire ainsi" ( http://ictj.org/sites/default/files/ICTJ-Turkey-Armenian-Reconciliation-2002-English.pdf ).

    Ceci dit, la question est de savoir s'il faut pénaliser la négation d'un génocide reconnu par la loi, non de le contester.
    14 11
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    10 juillet 2012, 21:16

    Maxime Gauin

    @Edouard Broussalian 

    La citation que Taner Akçam attribue à Mustafa Kemal Atatürk est une falsification. Dans le discours auquel M. Akçam se réfère, Atatürk utilise certes une expression qui peut se traduire par « acte honteux », mais elle ne se réfère pas au sort des Arméniens ottomans en 1915-1916. C'est la politique des grandes puissances qui est ainsi qualifiée de honteuse. L'historien Yücel Güçlü (docteur en histoire de l'université de Londres) a démontré la manipulation dans le « Belleten » de la Société d'histoire turque en 2007 (cinq ans, déjà). Il n'y eut pas de réponse.
    Quant aux procès auxquels vous faites allusion, il faudrait au moins dire que le droit de faire interroger les témoins de la défense par son avocat, de demander une expertise indépendante des documents produits par l'accusation n'existait pas (il existe à Guantanamo). D'avril à octobre 1920, il fut même interdit... d'avoir un avocat. Après la chute du gouvernement de Damat Ferid Pacha (un agent britannique), le droit de faire appel fut reconnu aux personnes condamnées entre avril et octobre 1920. Toute furent relaxées, soit de l'ensemble des charges, soit de la plupart.
    18 14
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Can Öztürk non

    10 juillet 2012, 22:01

    Can Öztürk

    @Maxime Gauin 

    Y' plus grand monde pour répondre aux faits historiques.

    Par contre pour lancer des slogans et des phrases toutes faites, là Erevan met le paquet.
    18 15
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    11 juillet 2012, 21:29

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Maxime Gauin 

    Quels faits historiques? Ceux présentés par Yücel Güçlü? Si personne ne lui a répondu, c'est que cela n'en valait pas la peine.

    De toutes manières, comme je ne me lasse pas de vous le dire, la question à débattre est de savoir s'il faut pénaliser la négation d'un génocide reconnu par la loi, non pas de remettre en question l'existence de cette loi ou la réalité du Génocide des Arméniens.

    Ne soyez pas hors-sujet.

    Merci de votre compréhension.
    12 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    14 juillet 2012, 18:01

    Maxime Gauin

    @Maxime Gauin 

    « Quels faits historiques? Ceux présentés par Yücel Güçlü? Si personne ne lui a répondu, c'est que cela n'en valait pas la peine. »
    Yücel Güçlü (qui est docteur en histoire, lui, contrairement au sociologue Taner Akçam) a indiqué la référence exacte du discours d'Atatürk, et montré ainsi que Taner Akçam faisait dire à ce discours ce qu'il ne dit pas du tout. Libre à vous de considérer comme mineure l'inversion du sens d'une source, qui plus est une inversion qui sert à justifier le titre d'un livre.
    7 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    21 avril 2013, 11:04

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !

    @Maxime Gauin 

    Un sociologue a parfaitement sa place dans ce débat, puisqu'il peut analyser ce phénomène de société particulièrement inquiétant qu'est le négationnisme - qu'il s'applique au génocide des Arméniens ou à la Shoah.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    14 juillet 2012, 21:12

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Maxime Gauin 

    Comme si cela pouvait être suffisant pour démontrer qu'il n'y a pas eu de Génocide, que le Gouvernement des jeunes-turcs ne s'était pas appuyé sur son administration et l'appareil militaire ottoman pour réduire la population arménienne de Turquie à néant (sur le territoire de l'actuelle Turquie, 20% de la population était arménienne en 1915, actuellement elle ne représente pas même 0,1%).
    9 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    16 juillet 2012, 23:01

    Maxime Gauin

    @Maxime Gauin 

    « Comme si cela pouvait être suffisant pour démontrer qu'il n'y a pas eu de Génocide »
    Je répondais aux deux seuls arguments qui m'étaient opposés ici en matière historique : la citation d'Atatürk (dont le sens est inversé par le truquage de Taner Akçam) ; et les procès de 1919-1920. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à les donner.

    « (sur le territoire de l'actuelle Turquie, 20% de la population était arménienne en 1915 »
    Pas sur le territoire turc, mais dans certaines provinces seulement. En 1828, le territoire de l'actuelle République d'Arménie était peuplé à 80 % de musulmans, en 1897 à 30 ou 40 % (51 % pour la moitié est), à moins de 5 % en 1927 et à moins d'1 % aujourd'hui. Avec votre logique, qu'en déduisez-vous ?
    Si la population arménienne ottomane a tellement baissé entre 1914 et 1922, ce n'est pas seulement à cause de la réinstallation forcée de 1915-1916, mais aussi à cause de la propagande des comités arméniens visant à provoquer l'exode des Arméniens de Cilicie en 1921-1922, et aussi à cause de la politique de terre brûlée de l'armée grecque en Anatolie occidentale, en 1922 (ce qui incluait un exil forcé des populations chrétiennes).
    7 8
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    17 juillet 2012, 04:39

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Maxime Gauin 

    Je vous répondrais qu'en 1828, le territoire de l'actuelle République d'Arménie se trouvait sous la domination de l'Empire Russe alors en pleine guerre avec l'Empire Ottoman.
    6 5
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    10 juillet 2012, 21:23

    Maxime Gauin

    @Edouard Broussalian 

    Quelques exemples sur la méthode pratiquée par Taner Akçam : http://www.turquie-news.com/spip.php?article8756

    Plus de d'information pour ceux qui comprennent l'anglais : http://www.tc-america.org/files/news/pdf/Erman-Sahin-Review-Article.pdf http://www.turkishcanadians.com/wp-content/uploads/armenian_question.pdf

    Pour ceux qui comprennent davantage le turc : http://www.ataum.gazi.edu.tr/pdf/kitap-elestirisi-utanc-verici-bir-eylem-1250881795.pdf
    14 16
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    10 juillet 2012, 21:58

    Maxime Gauin

    @Maxime Gauin 

    Personne pour commenter les critiques précises et argumentées contre Taner Akçam ? Ah ?
    11 13
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    11 juillet 2012, 00:49

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Maxime Gauin 

    Maxime Gauin.

    Il n'y a personne pour vous répondre parce que le problème qui est posé ici concerne la nécessité ou non de pénaliser la négation du Génocide des Arméniens, et ne concerne ni la remise en question de l'existence de ce génocide, ni de la loi qui le reconnaît.

    Cordialement.
    15 8
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    13 juillet 2012, 07:48

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Ata Yüce 

    Pour résumer:

    1. Merci de nous démontrer qu'il y a une différence entre liberté d'expression et diffamation.
    2. Il n'y a pas d'intérêt électoral en ce qui concerne l'adoption de la loi pénalisant la négation d'un génocide reconnu par la loi puisque aussi bien Sarkozy que Hollande y sont favorables.
    3. Cette loi ne s'attaque pas à l'État turc, mais à la présence du négationnisme d'un génocide reconnu par la loi française sur le territoire français.
    11 5
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hratch Bedrossian non

    18 juillet 2012, 23:34

    Hratch Bedrossian

    @Edouard Broussalian 

    Comme j'aime la précision, j'aimerais savoir quand et où Moustafa Kemal a-t-il parlé d'un acte honteux?
    0 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Mehmet Saygı non

    02 octobre 2012, 19:42

    Mehmet Saygı

    @Edouard Broussalian 

    monsieur, nous n'avons pas le problème que vous pensez, ce que vous attendez de gens comme vous faites affaire avec vous et votre faim dans le monde cassé, la date de sortie juge, j'embrasse tes yeux.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ruben Abdalian oui

    10 juillet 2012, 21:13

    Ruben Abdalian
    Cela fait plus de 90 ans qu'on attend le dialogue Monsieur mais votre gouvernement s'entête toujours à refuser le débat. Arrêtez de faire semblant, vous voulez faire croire que votre pays a assez avancé pour ouvrir les discussions mais votre seul objectif est de faire durer cette situation. Vous vous contentez de cela car ce n'est que la dernière étape de votre processus, la négation.
    Si vous êtes ouvert au dialogue, le peuple arménien est ouvert à cela.
    22 16
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Abdullah Kacar non

    19 juillet 2012, 09:43

    Abdullah Kacar

    @Ruben Abdalian 

    n inversé pas les rôles, c est Erevan qui refuse tout dialogue avec sa constitution qui verrouille tout dialogue,alors que le premier ministre Erdogan ne cesse d appeler au dialogue avec l ouverture des archives Turcs , Armeniennes et meme des autres pays, Mais voila cette demande reste sans réponse, allez donc savoir pourquoi; y aurait il des choses à cacher?
    9 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    30 octobre 2012, 15:20

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !

    @Abdullah Kacar 

    Les Archives Nationales Arméniennes publieront des documents numérisés sur le génocide arménien sur internet


    Les Archives Nationales Arméniennes effectuent la numérisation des documents des Archives et la création d’une base de données électronique.

    En 2013 l’administration des Archives a l’intention de rendre les documents importants sur le génocide disponibles sur internet. Pour faire la connaissance du processus de travaux de numérisation et les programmes exécutés par les Archives Nationales d’Arménie, le correspondant d’Armenpress a interviewé le Directeur des Archives Nationales Amatuni Virabyan.

    - En ce qui concerne les travaux de numérisation des Archives Nationales combien de documents ont été numérisés à ce jour ?

    - Dans le premier semestre de l’année 2012 54 299 pages de documents ont été numérisées. Au global 112 669 pages de documents ont été numérisées à ce jour. À propos, après la numérisation quelques documents, liés au Génocide arménien et d’importance scientifique seront publiés sur internet. Grâce à un équipement puissant, obtenu en 2011, le processus de numérisation des documents est devenu plus efficace.
    3 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    30 octobre 2012, 15:22

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !

    @Abdullah Kacar 

    En comparaison, je voudrais mentionner qu’en 2010 seulement 8 000 pages de documents avaient été numérisées.

    - Comment la numérisation traite-t-elle des films et les photos ?

    - Concernant le cinéma-, les photos-, des documents phoniques, grâce à l’équipement de numérisation, obtenu de la France, nous avons déjà numérisé 2013 documentaires. Le processus de numérisation des longs métrages de production arménienne est effectué selon l’accord signé avec le Studio de Film Armenfilm, ainsi 415 films seront numérisés. Les Archives Nationales d’Arménie ont l’intention de numériser les films arméniens du temps Soviétique, qui sont actuellement préservés dans le Studio Mosfilm. À présent nous pouvons annoncer que toutes les questions des documentaires de l’Arménie Soviétiques de 1940 à 1982 ont été numérisées. 3742 unités de stockage de photo ont été numérisées à ce jour, qui étaient sur la base de verre. Le processus est très laborieux et exige des compétences professionnelles. 1519 documents phoniques ont été numérisés, incluant les enregistrements des sessions de l’Assemblée nationale de 1989 à 1997
    4 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    30 octobre 2012, 15:22

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !

    @Abdullah Kacar 

    Chaque année les Archives Nationales d’Arménie sont complétées avec de nouveaux documents, qui conditionnent la suite du processus de numérisation des documents.

    - Quels programmes projetez-vous d’exécuter l’année suivante ?

    - En 2013 il est destiné d’établir le programme d’optimisation des subdivisions territoriales des Archives et commencer son exécution, aussi bien qu’établir un réseau d’ordinateur interne entre les Archives et les subdivisions territoriales, publier les documents des Archives liés au Génocide arménien pour son 100ème anniversaire, les traduire dans des langues étrangères et continuer le processus de numérisation.

    - Quels problèmes les Archives arméniennes Nationales ont-elles ?

    - Un des problèmes des Archives Nationales, exigeant un règlement urgent, est la modernisation de l’équipement des ordinateurs, l’installation de système de ventilation dans les dépôts des archives des subdivisions territoriales, l’exécution de travaux d’imperméabilisation dans les dépôts d’archives souterrains et d’autres mises à niveau techniques.
    mardi 30 octobre 2012,
    Stéphane ©armenews.com
    4 6
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de ddacoudre . non

    10 juillet 2012, 22:13

    ddacoudre . militant à la retraite.
    la définition du génocide reconnu internationalement (ONU)et si large et suggestive que l'on trouverait des génocides dans tous les pays du monde y compris la France avec son ex département algérien.
    il est difficile de ne pas convenir du génocide arménien, les morts sont bien dénombrés et ils ne sont pas morts d'une épidémie de grippe, mais de là a promulguer une loi pour punir ceux qui nie ce génocide, c'est un pas que je ne franchis pas, j'en ai plus que par dessus la tête de tous ses gens qui veulent punir les autres de ne pas penser comme eux, notre histoire religieuse est pleine de tueries et d'assassinats de ceux qui ne voulaient pas croire en dieu ou pensaient différemment et çà continue encore aujourd'hui. ce qu'il y a à combattre c'est l'ostracisme et le racisme si la négation sert ces visés là, mais pour cela les lois existent déjà.
    je ne vois pas l’intérêt que poursuivent les défenseurs de cette loi punitive qui ne s'appliqueraient qu'aux français. je vois ensuite mal la france assigner le gouvernement turc devant le tribunal international de la haie pour négationnisme étant donné que le génocide arméniens n'est pas reconnu par la communauté internationale et le négationnisme non plus.
    13 17
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Armen Ews oui

    11 juillet 2012, 20:51

    Armen Ews
    Le 24 mai 1915, la France, la Russie et la Grande-Bretagne adressent une missive à l’Empire ottoman dans laquelle la Triple Entente lui indique qu’il devra répondre après la guerre des crimes contre l’humanité commis sur sa population arménienne. La France a toujours été fortement présente et interventionniste dans cette région. Elle a apposé sa signature au bas de multiples traités en faveur des droits des minorités de l’Empire ottoman. Son implication dans la reconnaissance du génocide des Arméniens procède donc de ses engagements passés et relève de sa responsabilité historique. De leur côté les Arméniens ont payé au prix du sang versé leur tribut à cette histoire particulière d’amitié. On ne rappellera pour mémoire que les volontaires de la Légion arménienne tombés aux côtés des soldats français lors de la Première Guerre mondiale, les engagés dans l’armée française en 1939, en 1946 ou en 1954 alors qu’ils n’étaient pas citoyens de la République, les résistants du groupe Manouchian, rescapés du génocide de 1915 et fusillés par la police de Vichy pour s’être battu pour la liberté et la libération de la France. Si tous les peuples sous domination impériale ont gagné leur indépendance au XIXe comme au XXe siècle, cela s’est fait
    16 7
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Armen Ews oui

    11 juillet 2012, 20:52

    Armen Ews
    ...
    Si tous les peuples sous domination impériale ont gagné leur indépendance au XIXe comme au XXe siècle, cela s’est fait au nom des valeurs universelles que la Révolution française incarne. A chaque fois que les Arméniens ou d’autres peuples ont voulu s’approprier ces messages de Liberté pour s’affranchir du joug turc, l’Empire ottoman leur a répondu par le fer et le feu !
    16 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maxime Gauin non

    14 juillet 2012, 18:09

    Maxime Gauin

    @Armen Ews 

    Les Arméniens étaient minoritaires dans tous les vilayets (régions) que leurs partis nationalistes revendiquaient. Inversement, des Arméniens qui n'étaient pas affiliés à des organisations nationalistes ont pu faire de très belles carrière dans l'Empire ottoman jusqu'à la fin, et même après, sous la République turque. Bedros Hallacyan (prononcer Halladjian) fut ministre des Travaux publics de 1909 ou 1911 (ou 1912, je ne me souviens plus). Peu avant la Première Guerre mondiale, il devint membre du comité central du Comité Union et progrès, dont il était un militant depuis des années (ce même CUP supposé avoir voulu commettre un « génocide » contre les Arméniens...). Hallacyan fut nommé en 1916 (oui, 1916) membre d'une commission chargée de réformer le droit ottoman. Oskan Mardikian, lui aussi membre du CUP, fut ministre des PTT de 1913 à 1914. Il revint ensuite au Parlement, où il avait été élu député.
    Berç Keresteciyan (Kerestedjian) fut promu, en pleine guerre mondiale, directeur général de la Banque ottomane (il était directeur général adjoint auparavant). Sous la République turque, Keresteciyan fut député d'Afyon de 1935 à 1946.
    8 13
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ata Yüce non

    13 juillet 2012, 03:04

    Ata Yüce
    L’État français va-t-il nous imposer une vérité "officielle" du "génocide" arménien ?ce vote conjugue trois vices. La première est violente, c'est celle du délit d’opinion, donc de la liberté de pensée.
    La deuxième démontre que le souci électoraliste contrarie de plus en plus, au Parlement Français, celui primordial de l’intérêt national.
    La troisième s’aventure, et ce dans le mépris de la diplomatie la plus élémentaire, à provoquer une puissance émergente, la Turquie, au détriment des intérêts propres économiques et stratégiques de la France voire par extension de l'Europe dans une région ultrasensible du monde. Le tout fait un brouet indigeste pour toute démocratie respectable.
    8 14
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Charles Vanetzian oui

    13 juillet 2012, 07:38

    Charles Vanetzian Une loi pour punir l'apologie du Gvt des Jeunes-Turcs, planificateur du Génocide de 1915.

    @Ata Yüce 

    Pour résumer:

    1. Merci de nous démontrer qu'il y a une différence entre liberté d'expression et diffamation.
    2. Il n'y a pas d'intérêt électoral en ce qui concerne l'adoption de la loi pénalisant la négation d'un génocide reconnu par la loi puisque aussi bien Sarkozy que Hollande y sont favorables.
    3. Cette loi ne s'attaque pas à l'État turc, mais à la présence du négationnisme d'un génocide reconnu par la loi française sur le territoire français.
    14 7
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Can Öztürk non

    08 janvier 2013, 23:11

    Can Öztürk

    @Charles Vanetzian 

    1-/ Vous faites dire à vos opposants ce qu'il n'ont pas dit. Comme d'habitude... Technique de roublard.

    2-/ FAUX.
    Hollande s'est empressé d'emboiter le pas à Sarkozy après qu'il ait laché Mme Boyer en mission commandée.
    Tout cela se passe en période préelectorale, comme à CHAQUE FOIS sans exception. En dehors des elections, les lois pro-arménienne sont enterrées ou bien "oubliées" car elles ridiculisent la France aux yeux du monde.

    3-/ ABSURDE.
    Le "génocide arménien" est donc potentiel une absurdité en dehors es frontières françaises ?

    Par ailleurs, c'est la loi franco-française de 2001 qui décrété que c'était un génocide et une autre viendrait pénaliser la contestation de cette loi ?
    On touche à la séparation des pouvoirs.
    Quid si demain, la loi de 2001 mémorielle et communautariste décrétant un "génocide arménien" est abrogée?
    4 3
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Şükrü Alnıaçık non

    14 juillet 2012, 01:17

    Şükrü Alnıaçık
    Pour le moment, on justifie et s'en accommode. C'est donc NON.
    10 12
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric André oui

    15 juillet 2012, 12:10

    Frédéric André Chercheur (Archéologie, Histoire) & pour l'intégration de la Russie à l'Union européenne !
    «L'Histoire officielle c'est bon pour les dictatures» : c'est bien pour cette raison que, depuis 1919, l'(es) Histoire(s) officielle(s) turque(s) refusent d'admettre la réalité tant du génocide des Arméniens, que de celui des chrétiens d'Orient et des Grecs d'Anatolie...
    10 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Derniers arguments