«C'est devenu le Texas»

Le double-meurtre de Grenoble relance le débat de la banalisation de la violence

Un regard de travers, vendredi 28 septembre, semblerait être à l’origine de la mort de deux jeunes hommes dans la banlieue de Grenoble. Ce drame, qui a eu lieu dans un parc du quartier des Granges à Échirolles, soulève la question de la [...]

Lire la suite

Violence à Valence : une CPE battue par une mère énervée

Violence à Valence : une CPE battue par une mère énervée

POL EMILE/SIPA

Une scène de violence a eu lieu lundi 17 novembre à Valence. Une conseillère principale d’éducation (CPE) a, en effet, été battue par la mère d’un élève de 6e qu’elle avait convoquée.

Cette conseillère principale d'éducation dans un collège de Valence, qui a notamment reçu des coups de poing au visage,  a écopé de 10 jours d'interruption totale de travail (ITT). Selon une information du Dauphiné Libéré, confirmée jeudi par des sources policières, la CPE a été brutalement frappée par une mère d’élève qu’elle avait convoquée.

La mère de 29 ans a été arrêtée mercredi et placée en garde à vue. Il semblerait qu’elle puisse être jugée rapidement, en comparution immédiate, rapporte Le Figaro. Auditionnée, la femme n’a pas justifié son geste, ni fourni la moindre explication concernant cet accès de violence.

Lors des faits au collège Paul Valery, ce sont des membres du personnel de l’établissement qui avaient dû interférer afin de porter secours à la conseillère principale d'éducation.

Jeudi matin, l’ensemble du corps professoral a exercé son droit de retrait. Ils devraient reprendre, les cours dans l’après-midi, selon les indications du collège.

Photo de Non connecté
  • Photo de Corinne Lacouchie Faucher

    20 décembre 2012, 12:42

    Corinne Lacouchie Faucher
    Je pense que oui il y a plus de violence aujourd'hui. Cela s'explique peut être car il y a moins de solidarité qu'auparavant et plus d'individualisme. Les jeux vidéo sont plus violents pour nos enfants et les films aussi...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ssavana Miranda oui

    20 décembre 2012, 14:43

    Ssavana Miranda ni de droite, ni de gauche - d'un père catholique et d'une mère juive
    déjà qu'avec la droite c'était dur, mais avec la gauche la violence a explosé...taubira a supprimé ce qu'était une épée de damoclès sur la tête des mineurs récidivistes..vous l'avez compris désormais jusqu'à 18 ans il ya très peu de de chance qu'un violent aille en prison..si on l'attrape..
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Vincent Peybernes non
Vincent Peybernes Consultant Developpement Web et digital. Veilleurs, curateur, agitateur de neurones .
Il n'est jamais bon de généraliser.
Photo de Olivier Laffargue
Olivier Laffargue Ancien journaliste Newsring
Gouvernement de coalition : Evangélos Vénizélos admet son échec
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Meurtres d'Échirolles : 12 personnes en garde à vue