Histoire de fesses

Le porno serait-il un genre typiquement masculin ?

L’industrie du sexe honni des féministes ? Que nenni répondent les militantes, qui pénètrent petit à petit un business monopolisé par les hommes. En 2008, déjà, Sophie Bramly ouvrait le bal avec «X Femmes», série de courts-métrages réalisés [...]

Lire la suite

Photo de David Simard oui
David Simard
Philosophe, diplômé de psycho-sexologie

Qu'est-ce que la pornographie ? Et le féminisme ?

Il faut savoir ce qu'est le porno pour savoir s'il peut être féministe, et savoir aussi ce qu'on entend par "féminisme".

Le porno est la représentation d’un acte sexuel destiné à exciter le public. Or, ce qui excite, ce sont des fantasmes, qui renvoient à des désirs avouables et inavouables. Le porno tente de représenter ces fantasmes, que ce soit par l’image ou le texte. Il met donc en scène généralement ce qui est moralement dérangeant, les fantasmes de tout un chacun ne s’encombrant pas de morale.

Le féminisme est une position politique qui consiste à défendre l’égalité entre les sexes. Or il existe plusieurs courants féministes qui s’opposent concernant la sexualité. Pour certains, la sexualité est dominée par les hommes, et est un moyen d’exercice de cette domination sur les femmes. La notion de respect lui est opposée, associée à une représentation purifiée de la sexualité, considérée souvent comme plus féminine. Cette conception reproduit le stéréotype patriarcal de la sexualité des femmes comme nécessairement associée à l’amour et à la conjugalité.

Mais on peut considérer que la reconnaissance de l’égalité entre les sexes passe, sur le plan sexuel, par le démontage des stéréotypes qui différencient radicalement les sexualités des hommes et des femmes. Lorsque les femmes se laissent aller à fantasmer, elles ne sont pas plus morales que les hommes, et ce qui les excite n’est pas nécessairement « sexuellement correct ».

Un porno féministe pourrait alors être un porno qui cherche à exciter également les femmes. Cela arrive déjà avec la production actuelle qui cible les hommes, mais cibler aussi les femmes élargirait sans doute le champ des scénarii.

3 1

Vous aussi, participez au débat :
Un porno féministe est-il possible ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    05 juillet 2012, 19:30

    Autre Chose
    Les femmes n'ont pas besoin du tag "féministe" pour être sexuellement excitées. C'est une étiquette purement commerciale et manipulatrice qui reflète bien la volonté de maintenir l'industrie du sexe !
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de David Simard oui

    09 juillet 2012, 11:52

    David Simard Philosophe, diplômé de psycho-sexologie

    @Autre Chose 

    Personne n'a dit que le qualificatif de "féministe" était un excitant. Mais une pornographie féministe, tenant mieux compte des désirs et plaisirs des femmes dans sa production, chercherait à exciter les femmes, puisque c'est le but de la pornographie en général, féministe ou non. L'excitation sexuelle, chez les femmes comme chez les hommes, n'est pas un crime, vous savez...
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Nicolas Pouilley non
Nicolas Pouilley Journaliste
Porno ou Ero ?
Photo de Thierry Savatier oui
Thierry Savatier Historien de l'art, blogueur
Le féminisme pro-sexe dérange les normes sociales
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Porno: les femmes en regardent de plus en plus, selon une enquête Ifop
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Le porno influence peu la sexualité des ados
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Cannes: selon François Ozon, «Beaucoup de femmes fantasment de se prostituer»
Photo de Marie-Violette Bernard
Marie-Violette Bernard Journaliste Newsring
Porno vs vrai sexe, le tout expliqué en légumes