Histoire de fesses

Le porno serait-il un genre typiquement masculin ?

L’industrie du sexe honni des féministes ? Que nenni répondent les militantes, qui pénètrent petit à petit un business monopolisé par les hommes. En 2008, déjà, Sophie Bramly ouvrait le bal avec «X Femmes», série de courts-métrages réalisés [...]

Lire la suite

Photo de Hugo Slav oui
Hugo Slav

Le porno n'est-il pas féministe par essence ?

Certes, le porno a souvent mauvaise presse dans les milieux féministes. Mais son principe même -une femme accepte d'utiliser et de montrer son corps au grand public dans un but exclusivement sexuel- n'est-il pas déjà féministe ?

Je pose la question !

Longtemps, le clitoris et le plaisir sexuel des femmes ont constitué un tabou, notamment dans la société française. Or la pornographie aborde le sexe presque exclusivement par le plaisir (parfois par la violence, mais n'en parlons pas).

Si la plupart des pornos sont plutôt censés plaire aux hommes, ils n'en restent pas moins féministes : la femmes est nue, et, même ligotée ou malmenée, elle n'est là que parce qu’elle a donné son consentement. Elle est donc l'égal de son partenaire. Cela était impossible avant la libéralisation des mœurs et l'époque pas si lointaine ou on envisageait la sexualité féminine que par la reproduction.

Les pornos qui mettent en scène des femmes qui prennent du plaisir sont donc tous féministes !

Et ce n’est pas parce qu’un porno est plus destiné aux femmes ou qu’il est réalisé par une femme ou encore qu’il met en scène des lesbiennes qui conduisent des camions qu’il est plus féministe qu’un autre.

Un porno pourrait être féministe par un scénario qui met en avant les inégalités entre les hommes et les femmes. Ou qui pointe certaines pratique sociétales problématiques pour les femmes. Par exemple : une femme accepte d’avoir des relations sexuelles avec son patron si on lui verse un salaire équivalent à son collègue masculin, moins efficace qu’elle. Ca ferait un bon pitch pour un Marc Dorcel, non ?

2 2

Vous aussi, participez au débat :
Un porno féministe est-il possible ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Nicolas Pouilley non

    03 juillet 2012, 15:12

    Nicolas Pouilley Journaliste
    J'aime beaucoup la chute et ce scénario ;)
    Ceci étant dit je ne pense pas que ce soit la libéralisation des moeurs qui soit moteur du porno, mais plutôt son industrie puissante et très lucrative. N'oublions pas qu'il s'agit avant tout d'un marché...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hugo Slav oui

    04 juillet 2012, 14:56

    Hugo Slav

    @Nicolas Pouilley 

    La libéralisation des mœurs n'est pas le moteur mais le déclencheur (l'embrayage pour parler auto) de la pornographie. Le moteur reste l'argent à l'évidence. Mais dans le principe, une femme peut se dire : je peux disposer librement de mon corps et même être payée pour ça. Au même titre qu'un homme.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Nicolas Pouilley non

    04 juillet 2012, 15:03

    Nicolas Pouilley Journaliste

    @Hugo Slav 

    Les actrices sont d'ailleurs bien plus demandées que les hommes... Preuve qu'il n'y a rien de féministe là-dedans puisque si elle le veut, elle le peut "au même titre qu'un homme".
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Armand Blop non

    28 septembre 2013, 20:21

    Armand Blop

    @Hugo Slav 

    les relations sexuelles monnayées ne datent pas des années 1960, elles sont attestées en égypte ancienne.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    03 juillet 2012, 18:18

    Autre Chose
    Elle n'a pas donné son consentement elle l'a fait pour l'argent. Nuance ! Une femme qui le fait par consentement ne demandera pas d'argent, mais juste de la jouissance. A partir du moment, où l'on fait rentrer l'argent dans une relation, le consentement, et le désir s'effacent, ils détournent leur attention vers l'argent et non pas vers le plaisir. Il n'a rien de féministe, puisqu'il encourage les femmes à faire de la sexualité un marché (s'il y a bien un milieu où les femmes gagnent plus que les hommes c'est dans la prostitution et dans la pornographie, et ces deux domaines sont purement les conséquences de la domination masculine, qui les a dirigé vers le sexe afin que celles-ci ne s'intéressent jamais à l'emprise du secteur public constitué et réservé aux hommes. Donc tout cela est fait pour les maintenir dans le système patriarcal qui entretient un rapport de sexage (exploitation économique des hommes sur les femmes). Ton discours se relève être purement celui d'un masculiniste, qui se voile la face devant le système patriarcal et le sexisme ambiant dans le milieu de l'industrie du sexe. (la preuve est que tu ne cherches pas à parler de la violence dans la pornographie alors qu'elle est prépondérante dans ce milieu).
    2 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hugo Slav oui

    04 juillet 2012, 14:49

    Hugo Slav

    @Autre Chose 

    Donc, selon VOTRE raisonnement, la rémunération est incompatible avec le consentement. Tous les gens qui ont un métier son donc des esclaves.

    Ce n'est pas le porno qui encourage les femmes à entrer dans le marché du sexe, mais le marché du sexe qui les encourage à faire du porno. Il y a de la demande et donc de l'offre (cette fameuse loi du marché). Au même titre que les hommes d'ailleurs. Le porno en tant que genre cinématographique ne peut donc être considéré comme sexiste même si les dérives sont nombreuses.

    Je pense que c'est un cliché de considérer que les femmes gagnent plus dans la prostitution. Sur quelle étude vous appuyez-vous pour avancer un tel constat ?

    Les femmes gagnent plus dans le porno car ce sont les hommes qui sont les plus gros consommateurs et ils veulent voir des femmes. Encore la loi du marché. Alors après on peut détester les hommes mais c'est un autre débat... Par contre, je m'insurge également contre les inégalités de salaire dans les autres secteurs.

    Donc selon vous, si les femmes gagnent plus dans le porno et moins dans les autres secteurs c'est parce que les hommes les ont empêché de travailler dans la fonction publique ? Katsuni serait donc une NKM qui se cherche ? Pourquoi pas.

    1 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    05 juillet 2012, 19:18

    Autre Chose

    @Hugo Slav 

    Le porno n'est donc pas un marché du sexe ? Que l'on parle de porno ou de marché du sexe cela revient au même car cela constitue l'industrie du sexe !

    Les femmes gagnent plus dans la pornographie, c'est un fait, il y a de nombreux articles écrits à ce sujet. Quant à la prostitution, je ne m'appuie pas sur des études, mais je m'appuie sur un fait historique, qui est celui de la domination masculine.
    Les femmes ont longtemps été privées de travailler dans la sphère publique au même titre que les hommes. Donc que faisaient-elles pour affirmer une liberté financière sans avoir même à dépendre d'un époux? Elles n'avaient que la possibilité de se prostituer, c'était pour elles le seul et unique moyen d'être "indépendantes". Le système social patriarcal a contraint les femmes à vendre leur corps car il n'y avait que cette possibilité là.
    Ce système a évolué tout en préservant nombreuses de ses traditions malgré certaines évolutions remarquables.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    05 juillet 2012, 19:25

    Autre Chose

    @Hugo Slav 

    Or encore aujourd'hui, comme cette tradition patriarcale de la prostitution est encore présente et ancrée dans notre société, les hommes hétéros n'ont pas d'autre choix que s'investir dans la sphère publique pour toucher beaucoup d'argent, alors que les femmes hétérosexuelles, ont le privilège de se prostituer pour devenir à leur tours riches sans avoir à s'investir dans la sphère publique et passer par de longues études. Le constat reste le même : les femmes vendent leur corps et toute leur sexualité qui va avec, alors que les hommes vendent leur capacité intellectuelle. Et socialement on en vient à créer une influence voire même une norme sociale qui préserve le système patriarcal et qui ne se soucie pas de libérer la sexualité des femmes du marché économique !

    Et après on ose critiquer ces pays musulmans où les femmes sont contraintes de porter le voile et de se soumettre au mari, alors que chez nous on les incite à vendre leur corps à pôle emploi pour les hommes !

    http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/pole-emploi-propose-un-poste-de-strip-teaseuse-31-01-2012-1838784.php

    Honte au système capitaliste marié et fidèle à la société patriarcale !!!
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    03 juillet 2012, 18:19

    Autre Chose
    Je me permets de rajouter que je trouve ce raisonnement très naïf et pour le moins très éloigné de la réalité.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Hugo Slav oui

    04 juillet 2012, 14:50

    Hugo Slav

    @Autre Chose 

    Je me permets de rajouter que je trouve votre raisonnement primaire et simpliste.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Autre Chose non

    05 juillet 2012, 19:26

    Autre Chose

    @Hugo Slav 

    Votre raisonnement est naïf car vous méconnaissez le patriarcat ou du moins vous le niez de peur de perdre vos privilèges masculins.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Photo de Ruwen Ogien oui
Ruwen Ogien Directeur de recherche au CNRS, docteur en philosophie et en anthropologie sociale
Le porno peut être source de connaissance, de libération et de plaisir
Photo de Clémence Antisexisme non
Clémence Antisexisme Jeune féministe pour la suppression des genres, blogueuse et geek
La pornographie hétéro mainstream véhicule des stéréotypes sexistes
Photo de Carole Llewellyn non
Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine
Le porno est pornographe, il faudrait qu'il soit plus intellectuel
Photo de David Simard oui
David Simard Philosophe, diplômé de psycho-sexologie
Qu'est-ce que la pornographie ? Et le féminisme ?
Photo de Nicolas Pouilley non
Nicolas Pouilley Journaliste
Porno ou Ero ?
Photo de Thierry Savatier oui
Thierry Savatier Historien de l'art, blogueur
Le féminisme pro-sexe dérange les normes sociales
Photo de Mélanie Gruyer oui
Mélanie Gruyer Chercheuse, critique, curieuse et carnivore.
Ne confondons pas féminisme et qualité
Photo de Christian Creseveur non
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
En braille, alors?
Photo de Typhaine Duch non
Typhaine Duch Comédienne, militante féministe, membre des associations "Abolition 2012" et "Femmes en Résistance"
Fifty Shades of Grey : une propagande pour la pornographie
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Porno: les femmes en regardent de plus en plus, selon une enquête Ifop
Photo de Don Jo Blacko oui
Don Jo Blacko
Drôle de question
Photo de Sihem Souid oui
Sihem Souid chargée de mission au ministère de la Justice, chroniqueuse au Point, auteure, féministe et militante PS
N'en déplaisent à la plupart des féministes européennes, le voile peut incarner pour certaines femmes une forme d'émancipation
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Le porno influence peu la sexualité des ados