«Normalité» et pouvoir Philippe Wojazer/AP/SIPA

François Hollande : la «normalité» à l'épreuve du pouvoir

«Normal!», titrait le quotidien Libération le 7 mai, le lendemain de l’élection de François Hollande à la présidence de la République. Six mois après sa victoire, le chef de l'Etat est malmené par les enquêtes d'opinion. 

En plus d'être [...]

Lire la suite

Photo de Acheikh Ibn-Oumar oui
Acheikh Ibn-Oumar

Un président «normal» ne peut être un homme «normal»

Un Président «normal», c'est tout à fait possible et surtout souhaitable. Mais attention : un président «normal» ne peut pas être un homme «normal». La fonction de président de la République n'a rien de «normale», au sens de «correspondant à des standards communément admis». Elle n'est pas seulement unique, elle est exceptionnelle.

Un homme qui n'aurait pas des qualités exceptionnelles, un homme normal, en quelque sorte, ne peut pas être un président… Normalement !

1 0

Vous aussi, participez au débat :
Un président de la République peut-il être «normal» ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments

Photo de François Reyes non
François Reyes Etudiant, Bénévole, Jeune politique
Président de la République, un job "pas normal"
Photo de Chimulus Dessinateur oui
Chimulus Dessinateur dessinateur de presse
oui et ça peut finir par être lassant
Photo de Luke Sky oui
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
il le pourrai mais c'est pas le cas de hollande
Photo de Chimulus Dessinateur oui
Chimulus Dessinateur dessinateur de presse
le Président Normal à New-York