Ouverture

Gouvernement socialo-socialiste ou gouvernement arc-en-ciel ? Plusieurs pistes s'ouvrent au nouveau président François Hollande, qui devrait former son gouvernement dans la foulée de son investiture, le 14 ou 15 mai.

D'aucuns sont tentés par [...]

Lire la suite

Photo de Florian Brunner non
Florian Brunner
Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"

C’est un travail d’équipe qui commence et qui ne se résume pas à des postes au gouvernement

Avec  51,67% des voix au second tour de l’élection présidentielle, François Hollande semble devoir composer un gouvernement de rassemblement. Des noms circulent déjà, les pronostics vont bon train sur le premier ministre, sondages à l’appui. Europe Ecologie-Les Verts malgré son faible score, réfléchi à une participation avec sans doute un rôle clé pour Cécile Duflot.

Jean-Luc Mélenchon semble se satisfaire d’un rôle de tribun contestataire et semble souhaiter rester un aiguillon de la gauche. L’extrême gauche pourrait trouver une place avec Robert Hue, dont le nom circule. En tout cas Nicolas Sarkozy est parti et c’était bien l’objectif du Front de Gauche.

Alors oui, nous aurons un gouvernement de gauche et bien de gauche, avec  peut-être une pincée ici et là de quelques tendances. Pour le MoDem, le positionnement de François Bayrou est cohérent avec la construction du parti mais tranche avec un historique monopolisé par l’alliance RPR-UDF. Un poste au gouvernement n'était pas l'objectif. Mais si François Hollande veut maintenir cette sorte de coalition électorale dans l’avenir, il devra surtout à mon sens, organiser des alliances pour les échéances à venir. C’est un travail d’équipe qui commence et qui ne se résume pas à des postes au gouvernement.

Enfin pour le MoDem, nous devons rester à l’écoute des français qui ne se trouvent dans aucun des deux pôles et qui souhaitent avoir des réponses sur des thèmes concrets au-delà de toute idéologie. Le vote blanc et nul a fait une percée au second tour. Deux millions de bulletins de vote ont été déclarés blancs ou nuls dimanche, soit 5,80% des suffrages. Ce vote «protestataire» a été particulièrement important dans les zones rurales où le Front national a fait un très bon score au premier tour. Nous ne devons pas l’oublier au-delà des tactiques politiciennes. Les masses attendent un véritable renouveau, que la gauche seule ne pourra réaliser.

3 1

Vous aussi, participez au débat :
Hollande peut-il faire cohabiter Front de Gauche, EELV et MoDem dans un même gouvernement ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    08 mai 2012, 22:08

    Profil supprimé Citoyen /\
    Et vos convictions politiques dans tout ca ?
    Ce genre de petites compromissions, de petits arrangements calculés, satisfait il votre électorat ?
    Il y a quelque chose d'abject la dedans
    L'assemblée nationale c'est pas le CE d'une grande école
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Florian Brunner non

    08 mai 2012, 22:24

    Florian Brunner Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Mes convictions sont justement de défendre une Assemblée Nationale qui soit représentative des attentes des français. Il y a sans doute une réforme des institutions à faire...Mais on ne peut pas s'enfermer dans son camps, derrière ses barrières, sans faire l'effort d'aller vers l'autre dans le monde politique. On peut aller seul, défendre ses valeurs et ses idées ou bien on peut se trouver des alliés pour aller un peu plus loin c'est à dire les réaliser. Faire des compromis ne veut pas dire se renier. Et François Hollande devra faire des compromis lui-même, lui-même ne pourra pas mettre en place toutes ses idées et tout son programme. Le MoDem lui-même n'est pas spécialement de droite, suffit de voir les personnalités qui entourent François Bayrou: Yann Wehrling (le porte-parole du MoDem), Jean-Luc Bennahmias...anciens Verts...Le problème est également que François Bayrou est une personne de valeur, très populaire...Alors qu'est-ce qu'on fait ? On le laisse seul faire des scores aléatoires sans que ses capacités ne puissent servir la France ? Et il y en a d'autres qui sont capables au MoDem d'agir pour le pays ! Ce qu'il faut c'est profiter des talents et des potentiels de chacun pour servir le destin du pays.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé

    22 mai 2012, 23:05

    Profil supprimé
    Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'Alu...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Florian Brunner non

    22 mai 2012, 23:24

    Florian Brunner Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Ouais elle commence à être vieille cette pub...En tout cas la marmotte orange lorsqu'elle va dans une élection législative, elle a besoin de plein de chocolats pour financer sa campagne et ça, ça ne vient pas tout seul ! Il faut donc trouver plein de gentilles marmottes oranges pour faire campagne...et pour perdre l'élection, quitte à perdre ses propres chocolats ! Je pense que ça serait plus respectueux des efforts et du travail fourni que les marmottes oranges aient de véritables chances d'être élues quitte à faire des fois des alliances...Envoyer des marmottes kamikazes, bon, c'est pas trop mon truc...Mais après ça fait plaisir à ceux qui défendent notre belle démocratie et qui aiment voir plein de marmottes de couleurs différentes, perdre beaucoup de temps et de chocolats pour rien ! Après pour ce qui reste, la marmotte orange peut mettre du chocolat dans le papier Alu, pour le ressortir et le perdre aux prochaines élections...A la fin, il ne restera que l'Alu...
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé

    23 mai 2012, 23:30

    Profil supprimé

    @Florian Brunner 

    La France est prisonnière du bipartisme Gauche (PS) Droite (UMP) instauré. Le seul moyen de libérer notre pays de cette fermeture est de restaurer la démocratie dans notre Pays et de faire comme en Suisse, c'est à dire instaurer la Démocratie Directe dans notre constitution. Une fois qu'on aura fait çà, le Modem pourra en temps que parti centriste et indépendant, lancer des Initiatives Populaires auprès des français afin de faire bouger et évoluer les choses dans notre Pays et ainsi devenir une force politique reconnue et respectée par les français...C'est le seul moyen pour qu'un autre parti autre que l'UMPS puisse être reconnu et respecté...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Florian Brunner non

    24 mai 2012, 00:04

    Florian Brunner Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"

    @Florian Brunner 

    Oui je connais bien la Suisse ! J'aime la démocratie directe aussi ! Mais c'est la Suisse avec une culture propre à ce pays. Enfin aux temps des Lumières, c'était la monarchie, pas vraiment ce que j'appellerais la démocratie directe.
    "Le désir du privilège et le goût de l'égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque". Charles De Gaulle
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Florian Brunner non

    23 mai 2012, 23:38

    Florian Brunner Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Oui le modèle suisse est intéressant mais correspond à un état d'esprit particulier...Je pense qu'une réforme institutionnelle est nécessaire mais dans l'immédiat il n'y a rien de fait...Les citoyens en France pourraient aussi être plus entreprenants pour bouger les lignes...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé

    23 mai 2012, 23:56

    Profil supprimé

    @Florian Brunner 

    Non ce n'est pas un état d'esprit particulier, les suisses ont juste eu l'intelligence de conserver le pouvoir en gardant la main sur leur avenir via cet instrument démocratique (car de par nature ils sont méfiants vis à vis des institutions politiques) et ont toujours eu la culture de débattre des différents sujets... Nous avions également en France ce pouvoir et cette culture aux temps des lumières mais par fainéantise et stupidité/ignorance, nous avons délaissé ce pouvoir à des instituts qui ne pensent qu'à leurs intérêts personnels et qui se sont soumis aux marchés financiers... Le seul moyen pour s'en sortir est d'amorcer une révolution visant à instaurer la démocratie Directe dans notre constitution. Après tous les partis politiques pourront s'exprimer et lancer des initiatives populaires auprès des français afin de faire avancer les choses, sans devoir faire ces pseudo cohabitations et petits arrangements avec d'autres partis politiques qui ne mènent à rien à part perdre toute crédibilité à se soumettre à l'UMPS...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Thierry de Cabarrus non
Thierry de Cabarrus Ancien journaliste, chroniqueur sur Le Plus
Pour les médias, ils ne sont que six!
Photo de Grégory Rozières
Grégory Rozières Journaliste Newsring
Bayrou votera Hollande mais «n'est pas un homme de gauche»
Photo de Martine Billard non
Martine Billard Député de Paris, co-Présidente du Parti de Gauche
Une alliance MoDem-PS serait un très mauvais signe pour toute la gauche
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Martine Aubry favorite des Français... pas d'Hollande
Photo de Julien Bayou oui
Julien Bayou Conseiller régional Europe-Ecologie Les Verts
Si Hollande atteint plus de 51%, ce n'est pas uniquement avec les voix du PS
Photo de Nolwenn Guyon
Nolwenn Guyon Journaliste à Newsring, étudiante en journalisme à l'IUT de Lannion
57 % des jeunes ont voté pour François Hollande le 6 mai
Photo de Aurelie Darbouret
Aurelie Darbouret Ex-Journaliste à Newsring
Les électeurs du Modem se sont répartis entre la gauche et la droite
Photo de Olivier Dartigolles oui
Olivier Dartigolles Porte-parole du PCF, élu de la majorité municipale de Pau, en charge de la Jeunesse
Si le PS ne présente pas de candidat face à Bayrou, le vote de gauche sera celui du Front de gauche
Photo de Florian Brunner non
Florian Brunner Président des Jeunes MoDem d'Alsace, Président de l'association "Bougeons les lignes !"
Gouverner c’est un travail d’équipe, à la gauche de démonter qu’elle en a l’intention
Photo de François Cocq oui
François Cocq Secrétaire général à l'éducation du Parti de Gauche
Face au monopoly électoral, c'est le Front de Gauche qui garde le cap
Photo de Pierre-Jean Blanchon oui
Pierre-Jean Blanchon artiste plasticien et agent artistique pour mon propre compte... C'est pas facile !
Majorité de gauche oui ! Mais avec la vrai gauche !!

Derniers arguments

Photo de Pierre-Jean Blanchon non
Pierre-Jean Blanchon artiste plasticien et agent artistique pour mon propre compte... C'est pas facile !
La rue !
Photo de Julien Bayou oui
Julien Bayou Conseiller régional Europe-Ecologie Les Verts
Si Hollande atteint plus de 51%, ce n'est pas uniquement avec les voix du PS