Désir d'avenir

Ségolène Royal : «Il faut que je reprenne un autre chemin»

Les hommages, en politique, sont rarement bon signe. «Ségolène Royal, c’est une voix qui compte. Elle continuera à agir dans sa région, et au niveau national», avait déclaré la Première secrétaire du PS, Martine Aubry, le soir du second tour [...]

Lire la suite

Photo de John Goetelen non
John Goetelen
Blogueur, auteur, coach.

La posture de victime n'est pas une posture politique saine.

Ségolène Royal ne se remet jamais en question. Serait-ce faire preuve de faiblesse? Ou est-ce caractériellement impossible pour elle? Elle est victime, désigne ses ennemis, pleure. Je ne crois pas qu'elle changera. C'est son fond de commerce.

Certes elle a été torpillée en 2007. Elle y a elle-même bien aidé en jouant solo, en passant par-dessus le parti pour faire la madone et appeler à un vote affectif. On sait aussi par ailleurs que cette image de madone qui vante la démocratie participative est autoritaire et arriviste. Elle attire sur elle un clivage dans la population. Comme Sarkozy. Sauf que Sarkozy ne jouait pas au Caliméro. Je pense aussi que ses déclarations dénigrantes sur son père n'avaient pas lieu d'être. Elle s'est aliéné des cadors de son parti et une frange de l'électorat qui n'est pas intéressée par un discours victimaire (toujours présent chez elle en subliminal ou en frontal). Son militantisme féministe la dessert également. En quoi être une femme serait-il un atout supérieur à être un homme? Sexisme.

Elle manque totalement de pudeur. Ce serait tentant de parler ici de Trierweiler et Hollande, en regard de Ségolène. Mais ce n'est pas le sujet.

J'ai écrit un billet sur le côté "objet sacrificiel" de Ségolène Royal.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/06/14/segolene-royal-un-objet-sacrificiel.html

Je crois qu'elle fait fausse route. Peut-elle se relever? Hélas oui. Mais avec la même probabilité d'échec, vu qu'elle n'apprend rien et ne changera pas. L'échec probable de Hollande pourrait la remettre en selle à une occasion ou une autre. Ce serait un grand malheur pour la France. Car avec 4 échecs en 5 ans, oser intituler un film sur elle (sur son site) "2007-2012: un parcours d'exception", il faut avoir trop abusé de la méthode Coué, ce qui n'est jamais bon en politique, ou être d'une rare inconscience. Il faut donc espérer qu'elle reste dans sa région et qu'elle ne se relève pas.
0 0

Vous aussi, participez au débat :
Ségolène Royal peut-elle se relever après une telle série d'échecs ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Statistiquement, des erreurs sont obligatoires
Photo de François Jus oui
François Jus Publiciste et nationaliste.
Ségolène ou l'empêcheuse de tourner en rond
Photo de Pierre Garrat oui
Pierre Garrat Etudiant en journalisme
La faire taire