Ovnis à Las Vegas?

La CIA a révélé, jeudi 15 août, l’emplacement et les activités de la «Zone 51»

Dans un rapport de plus de 400 pages, la CIA ne parle ni de «petits hommes verts», ni d’aliens, ou autres vaisseaux spatiaux crashés à Roswell. La base militaire la plus mystérieuse du Nevada ou «Zone 51», à quelques 200 kilomètres de Las [...]

Lire la suite

Photo de Alex Lep non
Alex Lep
Responsable du blog Anomalies Aeriennes non-conventionnelles

OVNIs et extraterrestre : «Entre science et société»

Ce n’est pas une question de croyance, la croyance est réservée aux modes rhétorique, il est symptomatique d’appliquer les modes de croyance à la figure de l’extraterrestre. C’est un peu comme une pathologie récurrente chez bon nombre de scientifiques.

«L'opposition entre croyance et non-croyance qui singularise curieusement ce phénomène ovni est, je crois, une pathologie et un symptôme du rôle des sciences dans nos sociétés. Les scientifiques aiment avoir l'initiative des questions. Lorsqu'un phénomène se produit en dehors de toute initiative de leur part, n'importe où, n'importe comment, devant n'importe qui, ils n'aiment pas ça du tout» (I.Stengers).
Les scientifiques rejettent les débats vers des modes croyances parce que le sujet est complexe et lié plus ou moins vers des concepts culturels qui sont eux très humains.

Je dois aussi avoué que les «ufologues» ont inventé le symbolisme OVNI/E.T en appliquant l’hypothèse H.E.T pour la simple et bonne raison qu’ils ont considéré que c’était la seule plausible.

La problématique vient de la dissociation très difficile à faire de l’ovni en tant qu’objet inconnu et la question de la vie extraterrestre.

La symbiose OVNI/H.E.T a créé cette mythologie qui renvoie l’ufologie vers la sociologie et c'est dommageable, car beaucoup de faits posent problème en ufologie en particulier des enquêtes qui devraient relever de la science elle-même.

L’étude de la vie dans l’univers est aussi pluridisciplinaire comme l’étude des Objets volants non identifiés ou les phénomènes aérospatiaux non identifiés. Et de par ce constat toutes les études proposées sont utiles pour comprendre les différentes questions de ces domaines.

Et je pense que la dissociation est utile pour que les scientifiques s’intéressent à la question des OVNIs/PANs tout en continuant la recherche de vie dans l’univers

Les ufologues «Pro-H.E.T» quand à eux devront peut-être faire un jour leur examens de conscience et reconsidérer leur approche pour que tout le monde puissent trancher sur la question.... et y voir plus «clair».

4 1

Vous aussi, participez au débat :
Peut-on encore croire aux extraterrestres ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Jean-Michel Abrassart oui

    15 avril 2012, 21:29

    Jean-Michel Abrassart
    Bonjour à tous,

    Je pense que Stengers raconte sur ces sujets bien des bêtises. Elle prend position dans des débats dont par ailleurs elle ne sait rien. Son opinion en la matière a donc fort peu de pertinence. Elle a d'ailleurs commis une préface pour le second ouvrage consacré par (l'association ufologique pro-HET) SOBEPS à la vague belge, qui ne présente guère d'intérêt. Elle y vante entre autres les mérites des travaux réalisés par cette organisation. Les aveux de P. Maréchal concernant la photo de Petit-Rechain ont démontré à ceux qui en doutaient encore qu'il fallait prendre avec énormément de pincettes les conclusions de cette asbl (aujourd'hui défunte).

    Dans le même style, elle a aussi fait une conférence à un colloque consacré à la parapsychologie organisé par l'Institut Métapsychique International, dans laquelle elle y défend la parapsychologie (tout comme elle défend ici l'ufologie) mais elle y explique aussi qu'elle n'a lu qu'un seul ouvrage consacré à ce sujet sur les conseils de la personne qui l'a invitée.

    Est-ce qu'elle ne pense pas qu'avant de prendre position dans ces débats elle devrait s'y immerger? Visiblement non. Pour elle il s'agit uniquement de défendre la "pensée alternative".

    Sceptiquement vôtre,
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Alex Lep non

    16 avril 2012, 22:19

    Alex Lep Responsable du blog Anomalies Aeriennes non-conventionnelles

    @Jean-Michel Abrassart 

    Certes Isabelle Stengers n’est pas « une spécialiste » de l’ufologie, mais cela ne fait pas d’elle une inculte, loin de là je dirais. Ce qui peut paraitre vexant pour certains est en fait une analyse décrypté du comportement des scientifiques face à un évènement relevant d’un fait de société qui lui ne peut pas être reproductible par la science.
    Et ce qui n’est pas reproductible est mis aux oubliettes des paramètres liés aux sciences humaines. Dommageable, parce que ce type de langage est propagateur d’une pensée sectaire dont le simple citoyen peut avoir envie de se refugié.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Creseveur non

    16 avril 2012, 17:03

    Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
    Vous nous faites tout un charabia pour au final ne livrer aucun argument. Le propos de Mme Stengers est comparable.
    Je ne crois pas que le problème des scientifiques soit de discréditer ou pas. Le problème c'est d'avoir une expérimentation, rationnelle, contrôlable, vérifiable et reproductible.
    Un témoignage quel qu'il soit ne vaut qu'en temps que témoignage. Si par exemple je venais à vous expliquer que je suis le christ résuscité, vous seriez bien en peine de me démontrer que ce n'est pas le cas, quand bien même je n'apporterai aucune preuve de ce que j'avance. Mais cela relèverait du domaine de la croyance.
    Aussi il ne suffit pas de dire ils sont venus, ils m'ont parlé, et m'ont dit qu'ils reviendraient. Si les extra-terrestres venaient, ils feraient le tour de la terre et se poseraient probablement à l'endroit qui leur paraîtrait le plus animé pour venir à notre rencontre. Sachant que s'ils sont arrivés jusqu'à nous c'est à priori qu'ils seraient plus développés puisque capable de franchir physiquement et temporellement des distances qui sont hors de capacité pour nous, et n'auraient donc rien à craindre de nous. Si cela devait arriver, tout le monde le saurait, très, très vite!
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Alex Lep non

    16 avril 2012, 22:01

    Alex Lep Responsable du blog Anomalies Aeriennes non-conventionnelles

    @Christian Creseveur 

    Ce qui est symptomatique ces de trouver l’extraterrestre partout même chez les gens qui relèvent d’un scepticisme certains. Comme si cette figure était inscrite inconsciemment par le phénomène culturel qu’il engendre. Bref il faudrait appliquer la sociologie réactive même pour cette forme de pensée » réductrice ». Étonnant !!, je n’ai même pas parlé de l’image extraterrestre qu’on l’applique à l’ufologie systématiquement comme si c’était (encore) la seule explication possible (même pour un sceptique). L’OVNI dans sa caractéristique n’a pas de « signature » que je sache, quand un pilote croise une forme changeante il ne se demande pas si c’est extraterrestre ou pas, il se pose ensuite « les questions techniques » relevant de ces connaissances en avionique moderne.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Christian Creseveur non

    17 avril 2012, 09:07

    Christian Creseveur Dessinateur et scénariste

    @Alex Lep 

    Libre à vous d'assimiler toute manifestation étrange à une animation extraterrestre. Allez voir une aurore boréale et vous m'annoncerez une invasion imminente!
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Jean-Michel Abrassart oui

    16 avril 2012, 22:03

    Jean-Michel Abrassart
    Bonsoir,

    Mon argument est très simple, mais vu que cela est du "charabia" pour vous, je vais le simplifier afin de le rendre plus compréhensible. C'est un argument en deux points:

    1. Isabelle Stengers ne connait absolument rien au débat sur le phénomène ovni. Comment est-ce que nous le savons? Parce qu'elle n'a jamais publié un seul article où elle analyse en détail un cas de la casuistique ufologique.

    2. Comme elle a une connaissance extrêmement superficielle du débat scientifique sur le phénomène ovni, son avis sur la question est non pertinent. Elle ne sait tout simplement pas de quoi elle parle.

    J'espère que cette version plus simple de mon argument vous est maintenant accessible. Si vous considérez toujours que c'est du "charabia" sans aucun argument, alors désolé mais je ne peux rien faire pour vous.

    Si vous voulez réellement contre-argumenter ma position, vous devez me prouver qu'elle connait la littérature sur le phénomène ovni et qu'elle y a contribué de manière significative. Si vous pouvez me fournir des références d'études de cas d'observations réalisées par Stengers, je changerai d'avis. En attendant...

    Sceptiquement vôtre,

    PS: si de telles études de cas existaient, elles seraient déjà dans ma bibliothèque.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Jean-Michel Abrassart oui

    16 avril 2012, 22:12

    Jean-Michel Abrassart
    Désolé, j'ai répondu trop vite. Je croyais que la précédente réaction était une réaction à mon commentaire précédent, mais en relisant je me suis rendu compte que Christian réagissait probablement à la réaction d'Alex Lep. Et comme on ne peut pas effacer ses messages... Je découvre l'interface de Newsring, mais je trouve qu'elle est parfois peu claire. On ne sait pas toujours qui répond à qui. Ce n'est pas clair. Et puis pourquoi ne peut-on pas effacer ses messages juste après les avoir posté si on constate une erreur? Bof, bof...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Judith Duportail

    18 avril 2012, 09:44

    Judith Duportail Journaliste Newsring

    @Jean-Michel Abrassart 

    M. Abrassant,

    Voulez-vous que nous supprimions un de vos message ? Je m'en chargerai sans souci.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments

Photo de Christian Creseveur non
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Nous sommes des martiens
Photo de Gael reffo sanchez oui
Gael reffo sanchez je suis blogueur résistant contre la pensée unique néo-stalinienne et fachiste
oui moi j'y crois