De l'eau dans le gaz Photo : PDN/SIPA

Le gouvernement divisé sur la question de l'exploitation des gaz de schiste

L'exploitation des gaz de schiste divise le gouvernement. Le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin a assuré, mercredi 10 juillet, que la question «ne se pose pas», recadrant au passage, le ministre du Redressement productif, Arnaud [...]

Lire la suite

Photo de Cercle de Gindou contre
Cercle de Gindou
Association

L'industrie des hydrocarbures répond à une logique sociétale qui a atteint ses limites

Les industriels aujourd'hui ne font qu'aller au bout de ce que "la société" leur a permis de mettre en place depuis des décennies. Parce qu'ils sont maintenant à nos portes, à nous occidentaux, nous réalisons à quel point leur conception du monde est erronée, mortifère pour l'espèce humaine et son environnement terrestre....

Si nous avions réagi avec plus de fermeté et de solidarité quand les pays du Tiers Monde se faisaient souillés et pillés, nous n'en serions pas là aujourd'hui, confrontés à une crise énergétique extrêmement critique.

D'un côté, nous prenons conscience que pour vivre, ou survivre seulement, il est impératif de sauvegarder nos sous-sols, nos mers (forages off-shore), notre air, notre biodiversité, etc, donc d'abandonner nos pratiques liées à l'utilisation des hydrocarbures et autres resssources naturelles. De l'autre, il nous faut pousser nos dirigeants "bien endormis sur leurs acquis", à mettre en place rapidement des alternatives énergétiques adéquates afin que l'accès à l'énergie soit juste, intelligente, efficace à tout point de vue, imaginée et mise en oeuvre dans l'intérêt général de tous les peuples de la planète.

Voilà pourquoi l'opposition au gaz de schiste pourrait déboucher sur une révolution de civilisation. les mots qu'on retrouve souvent sur ce thème sont à ce titre révélateurs : gaz de schiste / grand schisme ; fracturation hydraulique /fracture sociale, fracture de l'humain....

Voir le film qui vient de sortir au Canada : "20000 puits sous les terres"....

6 0

Vous aussi, participez au débat :
Pour ou contre l'exploitation du gaz de schiste ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux contre

    02 avril 2012, 18:53

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
    Effectivement, ils ne font que ce qu'on leur a permis de faire... A titre d'information, j'ai vu les premiers avertissements scientifiques sur la pollution dans "science et vie" en... 1972, et l'effet de serre était déjà parfaitement prouvé avant 2000. Ce retard à l'allumage démontre clairement l'orgueil de ces gens incapables de considérer leurs erreurs.
    Toutefois il faut aussi voir que nous avons eu tous l'occasion, maintes fois depuis 1978, de voter pour des candidats défendant l'écologie... mais seulement quelques pour cent d'entre nous l'ont fait, les autres préférant la politique de l'autruche.
    Il serait intéressant de voir pourquoi nous sommes incapables de réagir rationnellement à une grave menace physique...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Cercle de Gindou contre

    02 avril 2012, 22:06

    Cercle de Gindou Association

    @Richard Trigaux 

    Peut-être nous faut-il une "preuve tangible" de cette grave menace physique pour réagir, le rationnel ne suffit pas.

    Peut-être aussi, encore une fois, si nous étions davantage dans cette idée de "ne pas faire à son voisin ou frère ce qu'on n'aimerait pas qu'on nous fasse" nous nous éviterions bien des tracas et bien des menaces physiques directes, me semble-t-il.....
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux contre

    02 avril 2012, 23:13

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Cercle de Gindou 

    Exactement....

    Surtout quand on détruit notre planète, dont on a besoin pour vivre, et pour laquelle on n'a pas de rechange...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème