Des ressources limitées

La planète a officiellement dépassé le 31 octobre 2011 le cap des sept milliards d'habitants.

La planète a officiellement dépassé le 31 octobre 2011 le cap des sept milliards d'habitants. Une nouveau palier démographique qui soulève de vives inquiétudes en raison des inégalités croissantes sur la Terre. Sans un meilleur partage des [...]

Lire la suite

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Pachyderme

Qui est "on" ?

Soyons honnêtes, l'Europe et le monde développé ont déjà arrêté "de faire des enfants" : la population européenne déclinera probablement au cours de ce siècle sauf changement majeur, comme c'est déjà le cas en Allemagne. En 2050, les projections de l'ONU donnent 513 millions d'européens contre 500 millions aujourd'hui. 

Parallèlement, des pays comme le Nigéria, le Pakistan, L'Inde ou l'Indonésie verront leur population augmenter d'ici 2050 de respectivement 200%, 80%, 40% et 20%. Ces pays souffrent déjà de problèmes structurels graves que leur pyramide des ages ne pourra qu'agraver (malnutrition, pauvreté, surpopulation, pollution). 

La vraie question est donc plutôt : "7.000.000.000 d'habitants sur Terre, le tiers-monde doit-il encore faire des enfants ?"

10 29

Vous aussi, participez au débat :
Déjà 7 milliards d’habitants sur terre, doit-on encore faire des enfants ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    19 décembre 2011, 13:26

    Profil supprimé The last man...
    Je pense qu'il faut aussi souligner le doublement de la population chinoise de plus de 65 ans d'ici l’horizon 2030 (8% >16%). Et l'épidémie de Sida particulièrement important en Afrique australe, pour la quel le taux de natalité penne à compenser la mortalité ( le sida passant de la mère à l'enfant).

    Beaucoup de facteurs de déséquilibres démographiques. Il faut rappeler que pour qu'un renouvellement démographique soit assuré il faut un taux légèrement supérieur à 2 (il est de +- 1,95 en France).

    Et enfin il ne faut surtout pas oublier les flux migratoires.
    Dans une société prônant la croissance, une population vieillissante couplé à une fermeture des frontières est un suicide.

    L'alternative économique serait de débrayer, et de renoncer au dogme de la croissance.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Francine Andrighet non

    14 août 2012, 13:53

    Francine Andrighet
    Si l'Europe passe de 500 millions d'habitants maintenant à 513 millions en 2050, ce n'est pas un déclin, c'est une croissance ! Et une croissance pas si lente que ça, puisqu'elle met 13 millions de personnes supplémentaires en 40 ans (soit un intervalle de temps très court à l'échelle de l'histoire), sur un territoire déjà surpeuplé. Où mettra-t-on ces 13 millions de personnes supplémentaires ?
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Guillaume Ballin oui

    14 août 2012, 16:58

    Guillaume Ballin Développeur informatique.

    @Francine Andrighet 

    L'Europe n'est pas un territoire surpeuplé ou alors j'aimerai bien connaître votre définition de « surpeuplé ».
    0 2
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Manu Camille Fusier non

    20 octobre 2012, 17:07

    Manu Camille Fusier de passage sur cette planète qui devait être bien belle avant l'arrivée de l'humain !

    @Guillaume Ballin 

    Ah oui c'est vrai il reste encore quelques onces de terres exploitables ..... oui exploitables car c'est bien cela qu'il faut .... tout exploiter ... croitre encore et toujours, la peur de voir disparaitre SON espèce !

    Vous ne voyez pas la surpopulation ? et bien qu'on réinjecte toute les saloperie ( déchets ) que l'on consomme et jette et qu'on viennent les remettre en France on aura déjà un premier aperçu.
    Qu'on continue à croitre pour toujours plus d’infrastructure dévastatrice pour la terre et sa biodiversité.

    Continuez à penser que l'on peut croitre encore et toujours est purement un comportement d'individualiste.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Emilie P oui

    16 octobre 2012, 18:10

    Emilie P étudiante

    @Francine Andrighet 

    si on stoppait l'immigration du Tiers-Monde fécond, l'Europe ne serait pas en croissance !!!
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Emilie P oui

    16 octobre 2012, 18:27

    Emilie P étudiante
    Bonne question pour le "on", mais souvent c'est les Occidentaux que l'on vise (alors que l'Occident est déjà en pleine dénatalité), parce que ce sont non seulement des occidentaux qui se posent ces questions, mais également parce que dans le lot, certains préfère être "moins nombreux" pour pouvoir "gaspiller" plus (ex : jouir de la société de consommation et de loisirs sans entrave). Parce que certains préfèrent garder leur train de vie indécent jusqu'au bout.
    D'ailleurs je ne vois pas comment on peut répondre NON à cette question, car NON voudrait dire la fin de l"humanité. Ma réponse est donc sans hésiter OUI, pour assurer le renouvellement des générations, MAIS qu'il faut arrêter de viser sans arrêter les caucasiens.
    Si l'Occident a encore une population qui s'accroît, c'est particulièrement dû aux immigrés (qui font plus d'enfants).

    Les vrais solutions pour ma part sont les suivants :
    -changer sa consommation, consommer moins, arrêter le gaspillage, bref "en finir avec la société du tout consommation" pour revenir à des valeurs plus saines
    -supprimer/limiter les allocs
    -réduire l'immigration etc.

    Car finalement, je vais finir par croire que ce "problème" de surpopulation est détourné dans un but "égoïste, voir anti-occident"
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Guillaume Ballin oui

    17 octobre 2012, 14:45

    Guillaume Ballin Développeur informatique.

    @Emilie P 

    Mais supprimer les allocs (une des seules aides donnée à tout le monde) n'est pas, au contraire, inciter à faire moins d'enfants ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème