Droit d'ingérence

« C’est grâce au peuple libyen que la France, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a aidé la Libye à se libérer». C'est en tout cas ce qu'aurait déclaré Bernard-Henri Lévy lors de la projection privée de son film sur la «libération» de la [...]

Lire la suite

Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux
blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

Nous avons accompli nôtre rôle, aux Libyens de transformer l'essai.

La France, comme la plupart des pays, a eu besoin de plus de cent ans pour passer de l'absolutisme à la démocratie. La Libye peut-elle le faire en quelques mois?

L'intervention internationale (et non pas "occidentale") visait à résoudre un problème concret (une armée massacrant son propre peuple), alors qu'accéder à la démocratie requiers des réalisations d'ordre spirituel: apprendre à vivre avec des gens d'opinions différentes. C'est pour ça que c'est si long! 

Ainsi, l'intervention internationale ne pouvait pas aller plus loin qu'elle n'a été, sans s'immiscer gravement dans les affaires intérieures des Libyens. C'est maintenant à eux de jouer. 

Soit dit en passant, les affrontements qui ont lieu en ce moment ne sont pas une nouveauté: des affrontements entre combattants de la liberté ont eu lieu avant même la fin de la guerre (en gros depuis le chute de Tripoli) et ils ne se sont pas vraiment arrêtés. De plus kadhafi a toujours joué sur de tels affrontements pour diviser son peuple et mieux régner. Et ses partisans (encore nombreux) continuent de le faire. En France, dans le même registre, on a eu les chouans, la "pacification" de la Corse, l'armée contre des monastères, etc.

1 0

Vous aussi, participez au débat :
Libye : l'intervention occidentale a-t-elle été une réussite ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Mohamed Delaprincesse non
Mohamed Delaprincesse Public policy specialist, Analyste cyberpolitique, Consultant.
Nous n'avons pas le droit d'intervenir, prônons la réconciliation via la Ligue arabe
Photo de Philippe Schmitt non
Philippe Schmitt Directeur de l'Union Nationale des Combattants
Ceux qui veulent fêter le 19 mars ne contribuent pas écrire une mémoire apaisée
Photo de Roger Démosthène Casanova non
Roger Démosthène Casanova Professeur des universités
La dimension religieuse est essentielle pour comprendre ce qui se passe.
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Libye : la prolifération des armes déstabilise toute la région
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Il n'y a pas eu intervention occidentale, mais intervention internationale de l'ONU