Poutine élu à 63,9% des voix, l'opposition dénonce les fraudes

Mise à jour du 05 mars 2012 :

Les résultats provisoires placent Vladimir Poutine largement en tête du premier tour, avec 63,90% des voix, selon les résultats portant sur 98% des bulletins de vote. L'actuel Premier ministre devancerait très [...]

Lire la suite

Photo de andré LE COLLECTIF FRANCE RUSSIE non
andré LE COLLECTIF FRANCE RUSSIE

Vladimir Poutine est l'homme providentiel

Je me souviens qu'en 2009, en conversation avec deux diplomates de l'Ambassade de la Fédération de Russie à Paris et des représentants du bureau parisien de RIA NOVOSTI, ceux-ci me demandant si je pensais si Vladimir Poutine serait le prochain candidat ou bien si il passerait la main à son ami Dmitri Medvedev. Je leur ai répondu qu'il fallait, pour porter un regard objectif sur la Russie, avoir beaucoup de recul en terme géopolitique, un peu comme un entomologiste qui monterait dans la capsule d'un Soyouz pour observer le monde.

La Russie aujourd'hui est un magnifique pot de miel, elle attire tout naturellement une très grosse mouche qui n'a plus assez à manger chez elle, une grosse mouche qui assèche de manière méthodique de nombreuses parties du globe depuis maintenant des décennies. Pour protéger ce magnifique pot de miel, il faut un apiculteur avisé et ferme dans ses coups de torchons. Vladimir POUTINE est le seul apiculteur qui ait ces qualités aujourd'hui, voilà pourquoi il sera candidat et pourquoi le peuple russe, peuple sage avec une lourde expérience votera une nouvelle fois massivement pour cet homme fort qui, d'ailleurs, cultive à l'envi cette qualité.

D'autres, cependant sont en train de s'entraîner à ses côtés, s'entraîner au coup de torchon précis est un art. Les commentateurs "avisés" qui évoquent l'aspect autoritaire voire dictatorial de M. POUTINE version vieille Europe, vieux champs clos largement asséché, ne travaillent, en fait que pour cette grosse mouche avide, pour certains de manière inconsciente, pour d'autres, comme de laborieuses ouvrières. Pour ma part, je pense à ce beau pays qu'est la RUSSIE qui a failli tomber il y a maintenant plus de dix ans entre les pattes velues de ce diptère malfaisant, heureusement que le destin à mis M. POUTINE sur la route du pouvoir, il a ainsi évité de voir disperser toutes les richesses de ce pays. Je connais certains qui bien souvent me disent qu'il existe un moyen radical, cependant, c'est la bonne vieille tapette à mouche ...

2 3

Vous aussi, participez au débat :
La Russie peut-elle se passer d'un président autoritaire ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Laurent Mesuré oui

    06 mars 2012, 15:08

    Laurent Mesuré Consultant en Informatique
    Poutine est en train de se servir de la constitution à son profit. Sa providentialité est une facade. Il a servit à permettre à une autre mouche de se servir une par du gâteau. Ceux qui ont bien profité de la période de Boris l'éponge, on été remplacé par ceux qui ont porté Poutine au pouvoir. Même si celui-ci s'est vite débarrassé de ceux qui l'ont mené au pouvoir, on assiste en toute évidence à une confiscation du pouvoir par poutine. La tricherie, intimidation, l'emprisonnement abusif, le muselage de l'opposition sont des outils courant pour cet homme. Ce n'est pas un démocrate, mais un autoritaire, voir s'il continue un totalitaire.
    La démocratie selon Poutine n'est ni plus ni moins que celle de l'ex KGB dont a fait partie Poutine avec tout ce que cela implique.
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Nico Guisset oui

    06 mars 2012, 18:50

    Nico Guisset un liquidateur insurgé
    Les Russes n'ont pas choisi Poutine. Il a été imposé et ensuite il s'est imposé lui-même. Malgré les fraudes, il y à ce jour et dans le contexte actuel effectivement une certaine majorité qui soutient Poutine. Malheureusement, on ne sait pas ce qu'il en serait si le peuple russe avait pu voter en connaissance objective de cause, c'est à dire avec des opposants crédibles, des alternatives politiques qui peuvent se présenter aux élections et obtenir un temps de parole honnête et comparable à celui du Tsar Vova, avec des votes libres et sans pression externe. Personne ne peut prétendre que dans un tel contexte honnête, Poutine aurait encore une majorité comme actuellement. On ne le sait pas puisque tout est organisé pour éviter un tel contexte. Et tant que ça sera le cas, le seul perdant ne sera pas la grosse mouche occidentale mais bien le grand et sage peuple russe.
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de JCl Clement oui

    25 avril 2012, 08:46

    JCl Clement
    J'apprécie l'art du discours à double fond élaboré et subtil d'André.
    On lit au premier abord une louange univoque de M. POUTINE. Bravo.
    Et puis l'attention est attiré par la qualification du peuple russe «avec une lourde expérience».
    Je me dis, tiens, il aurait pu dire heureuse, triomphante, visionnaire, grande... que sais-je. Mais lourde? Pourquoi lourde et tout à coup je comprends lourde, le poids, la chape de plomb... bon sang mais c'est bien sûr.
    Et le choix de l'apiculteur devient éclairant. l'apiculteur ramasse le miel POUR LUI. Evidemment il évite la dispersion des richesses en se les appropriant.
    Bravo pour la subtilité!

    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Philippe Couve
Philippe Couve
Poutine sous les huées
Photo de Anne Nivat non
Anne Nivat Grand reporter indépendante
Poutine reste populaire, mais pas pour deux fois six ans !
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Vladimir Poutine élu au premier tour avec 63,9% des voix
Photo de Laurent Mesuré non
Laurent Mesuré Consultant en Informatique
Avec Poutine point de salut démocratique
Photo de Axel Swynghedauw oui
Axel Swynghedauw étudiant journalisme IEJ Paris
Vladimir Poutine, a Tsar is born

Derniers arguments

Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Score soviétique pour le référendum en Crimée
Photo de Jonathan Frickert non
Jonathan Frickert Élu étudiant (REI) à l'UHA, militant du SIEL, polémiste et auteur
Non, un pays de 17 000 000 de km² ne se gouverne pas comme un micro-Etat
Photo de Jonathan Frickert non
Jonathan Frickert Élu étudiant (REI) à l'UHA, militant du SIEL, polémiste et auteur
Autorité et démocratie, une union naturelle et non contre-nature !
Photo de Camille Loty Malebranche oui
Camille Loty Malebranche Philosophe, Chercheur, blogueur...
Russie: V. Poutine face à une opposition de doublure façonnée par l'occident.