Poutine élu à 63,9% des voix, l'opposition dénonce les fraudes

Mise à jour du 05 mars 2012 :

Les résultats provisoires placent Vladimir Poutine largement en tête du premier tour, avec 63,90% des voix, selon les résultats portant sur 98% des bulletins de vote. L'actuel Premier ministre devancerait très [...]

Lire la suite

Chaise musicale : Dmitri Medvedev devient Premier ministre de Poutine

Chaise musicale : Dmitri Medvedev devient Premier ministre de Poutine

Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev / Rodionov Vladimir et Itar-Tass via ABACA

L'ex-président Dmitri Medvedev est devenu le Premier ministre de (l'ex-Premier ministre et nouveau président) Vladimir Poutine. La décision a été confirmée par la Douma russe, qui entérine ainsi un jeu de chaise musicale peu commun dans le monde, mais en passe de devenir une habitude en Russie. 

Dmitri Medvedev a donc obtenu le soutien de 299 députés sur les 450 de la chambre basse du Parlement. 144 parlementaires, issus du parti communiste et du parti Russie juste (centre-gauche), partis d'opposition, ont voté contre cette candidature, rapporte Le Parisien.

Un résultat sans surprise, puisque le parti de Vladimir Poutine, Russie unie, détient 238 sièges et que le parti libéral-démocrate nationaliste, la LDPR (56 sièges), avait annoncé leur soutien à Medvedev.

> Voir le reportage d'Euronews ci-dessous :

«Je ne doute pas que ses efforts constants, son expérience de la politique et de la gestion vont aider Dmitri Anatolevitch Medvedev à résoudre les problèmes les plus difficiles au poste de Premier ministre», a déclaré Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine avait présenté dès lundi 7 mai, peu après son investiture, la candidature de M. Medvedev pour lui succéder en tant que Premier ministre. «Vous savez, j'ai pris la décision [d'échanger nos postes : NDLR] il y a longtemps, je l'ai dit ouvertement», a rappelé M. Poutine devant le Parlement.

MM. Poutine et Medvedev avaient annoncé dès l'automne qu'ils échangeraient leurs postes à l'occasion de la présidentielle de mars. Ce «tandem», en place depuis 2008, est bien parti pour rester au pouvoir, puisque Poutine espère rester à la tête de la Russie jusqu'en 2024.

Vladimir Poutine avait dû quitter le Kremlin en 2008 faute de pouvoir effectuer un troisième mandat consécutif en tant que président, ce qui est interdit par la Constitution.

Cette permutation annoncée, et les fraudes massives aux élections législatives et à la présidentielle, selon l'opposition, ont déclenché un mouvement de contestation inédit depuis l'arrivée au pouvoir en 2000 de Vladimir Poutine.

Dimanche, à la veille de son investiture, la police a violemment réprimé une manifestation qui avait réuni entre 8.000 personnes selon la police, des dizaines de milliers selon les organisateurs.

Lundi et mardi, des manifestants, la plupart âgés d'une vingtaine d'années, tentaient, tantôt par centaines, tantôt par dizaines, de poursuivre le mouvement. Ils changeaient d'emplacement à chaque fois que les forces de l'ordre dispersaient leur rassemblement.

Depuis dimanche, la police a a annoncé avoir interpellé plus de 750 manifestants.

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de andré LE COLLECTIF FRANCE RUSSIE non
andré LE COLLECTIF FRANCE RUSSIE
Vladimir Poutine est l'homme providentiel
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Vladimir Poutine élu au premier tour avec 63,9% des voix
Photo de Laurent Mesuré non
Laurent Mesuré Consultant en Informatique
Avec Poutine point de salut démocratique
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Pussy Riot : Medvedev favorable à leur libération
Photo de Nadir Chougar
Nadir Chougar Journaliste Newsring
Russie : Les anti-Poutine mobilisés en masse à Moscou
Photo de Axel Swynghedauw oui
Axel Swynghedauw étudiant journalisme IEJ Paris
Vladimir Poutine, a Tsar is born
Photo de Laura Trompette
Laura Trompette Journaliste et Community Manager Newsring
Depardieu : Poutine lui accorde la citoyenneté russe par décret
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Russie : Vladimir Poutine champion de la répression ?

Derniers arguments

Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Score soviétique pour le référendum en Crimée
Photo de Jonathan Frickert non
Jonathan Frickert Élu étudiant (REI) à l'UHA, militant du SIEL, polémiste et auteur
Non, un pays de 17 000 000 de km² ne se gouverne pas comme un micro-Etat
Photo de Jonathan Frickert non
Jonathan Frickert Élu étudiant (REI) à l'UHA, militant du SIEL, polémiste et auteur
Autorité et démocratie, une union naturelle et non contre-nature !
Photo de Camille Loty Malebranche oui
Camille Loty Malebranche Philosophe, Chercheur, blogueur...
Russie: V. Poutine face à une opposition de doublure façonnée par l'occident.