Les forces militaires françaises interviennent

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré demande l'aide militaire de la France

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré a demandé jeudi 10 janvier l'aide militaire de la France afin de repousser une offensive des groupes armés islamistes. Ces insurgés, qui contrôlent le nord du pays, ont en effet chassé l'armée [...]

Lire la suite

Photo de Patrick Robert non
Patrick Robert

Décolonisation

Il n'est que de regarder une carte de l'Afrique, ce que je faisais jeudi dernier avec des étudiants, pour constater combien le découpage par pays est curieux comparé, par exemple, à celui de l'Europe.

Certes le peuple Touareg est un peuple de nomades vivant de «meurtres et de rapines» depuis des siècles. Doit-on, pour autant, le priver «d'un territoire à lui» ?

Et si, au delà de tous les beaux discours indignés de la «communauté internationale», la nature n'était-elle pas, tout simplement, en train de reprendre ses droits en calquant la réalité géographique sur la réalité ethnique ? Cela semble pourtant couler de source.

4 3

Vous aussi, participez au débat :
La communauté internationale doit-elle intervenir au Mali ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Pierre Destrée oui

    11 avril 2012, 11:17

    Pierre Destrée Blogueur d'Olibrius
    Et lorsqu'une religion comme l'islam s'en mêle, c'est inutile d'employer des méthodes traditionnelles.
    Amicalement.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Daniel Sory oui

    11 avril 2012, 16:16

    Daniel Sory blogueur directeur financier
    Je suis d'accord avec vous, mais il faut nuancer sur le fait que par exemple les richesses ponctionnées sur le sol des touaregs (uranium au Niger) n'ont jamais occasionnées de retombées, même partielles, pour ces populations !
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    12 janvier 2013, 15:08

    Profil supprimé

    @Daniel Sory 

    Source?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    11 avril 2012, 16:23

    Profil supprimé
    «...le peuple Touareg est un peuple de nomades vivant de "meurtres et de rapines" depuis des siècles.»

    Quel mépris pour ce grand peuple ; Il faut vraiment être inculte ou raciste pour n'honorer ni ne respecter cette culture. Surtout être vieux ou déjà mort pour ne pas rêver de Tombouctou.

    RIP
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Daniel Sory oui

    11 avril 2012, 17:00

    Daniel Sory blogueur directeur financier
    Il est vrai que ce peuple a une culture comprenant un alphabet et un méthode de calcul typique et qui lui est propre. Toutefois, ce sont des bandits de grands chemins, comme il en existait sur nos routes de France il y a quelques siècles. Ils sont d'ailleurs pour grande partie responsables de la chute de l'empire du Mali, par leurs attaques répétées sur les caravanes revenant de la Mecque et de l'Arabie, au XVI siècle.
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    13 avril 2012, 12:03

    Profil supprimé

    @Daniel Sory 

    Votre amalgame stigmatisant à l'encontre du peuple Touareg n'engage que vous... Mais surtout culpabiliser les Touaregs pour des piratages commis il y a plusieurs siècles est "gonflé" de la part d'un européen...
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Daniel Sory oui

    13 avril 2012, 14:49

    Daniel Sory blogueur directeur financier

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    je ne fais que relater des faits historiques et pour votre gouverne j'ai vécu plus de trente ans dans ces régions !
    mon opinion est donc bien affinée car elle tient compte des avis des autres africains!
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Acheikh Ibn-Oumar oui

    09 juin 2012, 01:07

    Acheikh Ibn-Oumar
    Le versant sud du Sahara, qu'on appelle parfois, improprement -le Sahel, i.e. les parties sud de l'Algérie et de la Libye et les parties nord du Mali, du Niger et du Tchad, est peuplé par plusieurs communautés imbriquées et métissées depuis des siècles, dont les Touaregs (sauf le Tchad où leur quasi nulle).
    Il est matériellement impossible de délimiter un territoire touareg, sognhaï, peulh, maure, bozo, arabe etc, à moins de procéder à des nettoyages ethniques, comme en ex-Yougouslavie, et plus tragiquement au Rwanda et à l'est de la RDC (ex Congo-Kinshasa).
    Pour ce qui est du Nord-Mali, ce nettoyage ethnique a d'ailleurs commencé, sans que personne ne s'en émeuve, par la fuite massive de populations, y compris une bonne partie des Touaregs non indépendantistes.
    Si on veut appliquer le principe soustendu par votre argumentation - un territoire pour chaque ethnie- le Nord-Mali, que les sépartistes veulent ériger en Etat "Azawad", devrait être, en toute équité, scindé en 5 ou 6 Etats ethniques. Le même raisonnement devrait logiquement être appliqué à l'ensemble du Mali, et à toute l'Afrique, avec la création de 500 ou 800 micro-Etats !
    Le vrai pb c'est la mauvaise gouvernance africaine et le complaisance des grands pays.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments