Enjeu

La chancelière allemande et le président français vont se rencontrer jeudi 23 août pour aborder entre autres la situation de la Grèce

Et si la zone euro laissait tomber la Grèce ? La menace a été officiellement brandie par le chef de file de l’Eurogroupe, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel : «Si nous devions constater que tout va [...]

Lire la suite

Contribuer au débat

  • A la Une
  • Plus récents
Photo de Le Camarguais non
Le Camarguais
Retraité de l'encadrement et blogueur

Conséquences d'un mauvais usage de l'euro

Il ya quelques mois "Challenge" a consacré un dossier à la Grèce avec ce titre " sans l'euro, la Grèce n'aurait eu aucun crédit".

On apprend qu'en France, le revenu par tête est de 44.000 dollars contre 7300 pour le Monténégro et 3993 pour [...]

Lire la suite

2 1
Réagir à l'argument
Photo de Stanislas Jourdan oui
Stanislas Jourdan
journaliste & blogueur

Un défaut la Grèce serait la voie la plus raisonnable pour éviter le bain de sang

Comme je l'ai déjà expliqué ici et sur Reflets, le remboursement de l'intégralité est une absurdité à la fois économique, mais aussi et surtout démocratique.

En effet, on ne peut pas garantir aux détenteurs de dette grecque à la fois qu'ils [...]

Lire la suite

14 0
Réagir à l'argument

Grèce : 15.000 postes de fonctionnaires supprimés d'ici 2014

Grèce : 15.000 postes de fonctionnaires supprimés d'ici 2014

Petros Giannakouris/AP/SIPA

Le parlement grec a adopté, dimanche 28 avril, des nouvelles mesures de rigueur réclamées par la Troïka. Parmi ces mesures, la restructuration du secteur public et la suppression de 15.000 postes de fonctionnaires. 

«La nouvelle loi a été [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de Alain Madelin non
Alain Madelin
Ancien ministre, associé-gérant de Latour Capital

La Grèce est dans une situation exceptionnelle et périlleuse

La Grèce est dans une situation tout à fait exceptionnelle et périlleuse. Si elle était restée à la drachme, elle n’aurait pu s’endetter comme elle l’a fait. Si elle l’avait fait, elle aurait pu trouver une solution dans la [...]

Lire la suite

7 3
Réagir à l'argument
Photo de ddacoudre . non
ddacoudre .
militant à la retraite.

Qui enverra les lettres de licenciements?

Depuis les années 90 nous vivons un matraquage constant pour nous inviter et nous imposer de regarder l'état comme une entreprise, et il y a une permanence de confusion volontaire pour faire croire aux citoyens que l'économie familiale et la [...]

Lire la suite

1 0
Réagir/voir la réaction 1
Photo de Ludovic Sanchez non
Ludovic Sanchez
Engagé au niveau géopolitique et économique

L'Europe un enjeu qui en vaut la peine

Si l'Europe laisse tomber la Grèce, il en sera de même, demain pour l'Espagne, le Portugal et pourquoi pas la France si aucune initiative de la part des dirigeants n'est prise pour faire cesser le matraquage des marchés financiers. Les [...]

Lire la suite

1 0
Réagir/voir les réactions 2
Photo de Esnpi Cobri non
Esnpi Cobri

L'Europe doit enfin devenir une fédération et soutenir ses membres

On ne peut pas revenir en arrière et empêcher la Grèce et beaucoup de pays européens de s'endetter. Cela dit l'Europe a le devoir de prendre en charge tout ou la majeure partie de la dette grecque, l'Europe doit proposer à la Grèce un plan de [...]

Lire la suite

5 4
Réagir à l'argument
Photo de François Duport oui
François Duport
un des invisibles

Le dépeçage de la Grèce n'est pas une solution. Sa faillite est sa seule voie d'existence.

Bonjour,

Au regard de son économie, la Grèce ne pourra jamais rembourser quoi que ce soit. Laisser la Grèce s'enfoncer dans le marasme, ce n'est que la solution de facilité pour les rapaces du monde entier de dépecer la Grèce de tout ses avoirs, [...]

Lire la suite

6 1
Réagir à l'argument

Hollande en Grèce: les points clés de sa rencontre avec Antonis Samaras

Hollande en Grèce: les points clés de sa rencontre avec Antonis Samaras

Thanassis Stavrakis/AP/SIPA

François Hollande était, ce mardi, à Athènes, où il a rencontré le Premier ministre Antonis Samaras. Lors de sa visite, le chef de l'Etat a évoqué plusieurs points clés entre la France et la Grèce, tels que la croissance ou la mobilisation des [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de Antoine Morgaut non
Antoine Morgaut
Chasseur de têtes, PDG Robert Walters Europe & Amérique du Sud

Laisser la Grèce faire faillite, c'est ouvrir la porte à de nouvelles faillites d'Etats européens

Si on laisse la Grèce faire faillite la perte sera importante, mais elle est déjà provisionnée. Les conséquences ne seraient pas dramatiques et cela ne changerait sans doute pas grand chose. En revanche, le message envoyé par l’Europe poserait [...]

Lire la suite

3 2
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Réduit au silence ici

Ils ne sont que nos éclaireurs ! Grèce : l'avant garde des nouveaux miséreux

Rassurez-vous braves gens, le drame que vit actuellement le peuple Grec ne fait que préfigurer ce qui adviendra à chaque nation européenne, condamnée désormais à rejoindre l'immense cohorte des nations pauvres, corvéables, taillables et [...]

Lire la suite

5 0
Réagir à l'argument
Photo de Walter Benjamin non
Walter Benjamin

Pourquoi pas un centime n'est demandé aux armateurs ?

 Il y aura bientôt une "nuit du 4 août " des "paradis fiscaux" . Voici pourquoi : Pas un centime n'est demandé aux armateurs , c'est à incroyable  de cynisme  et d'aveuglement : seuls les pauvres vont payer alors qu'ils n'y sont pour rien. [...]

Lire la suite

11 0
Réagir/voir la réaction 1
Photo de Jeremy Bacharach Morgenbesser oui
Jeremy Bacharach Morgenbesser
Lycéen, Terminale S

Mais laisser la Grèce faire faillite, ça veut dire quoi?

Et bien ça veut dire tout simplement que la dette est annulée. Certaines banques font donc faillite, d'autres pas, l'euro baisse. C'est tout. Le système est donc purifié de ses éléments faibles, la croissance repart, le gouvernement peut à [...]

Lire la suite

0 1
Réagir/voir la réaction 1
Photo de Craig Honor non
Craig Honor
La France vue de Belgique

Il faut mutualiser la dette au travers de la Banque Centrale Européenne

Il est évident que la réponse est non. Les conséquences seraient  "drachmatiques". Les réactions des marchés financiers seraient sans appel. Leurs réactions entraîneraient dans leur chute plusieurs pays européens tels l'Irlande, l'Espagne et le [...]

Lire la suite

3 2
Réagir à l'argument

L'UE et le FMI vont réduire la dette de la Grèce et fournir une aide financière au pays

L'UE et le FMI  vont réduire la dette de la Grèce et fournir une aide financière au pays

AGF s.r.l. / Rex Featur/REX/SIPA

Le FMI et l'union européenne ont pris la décision, lundi 26 novembre, d'accorder une aide financière vitale à la Grèce. Il s'agit là d'une victoire comparé aux premières négociations de l'Eurogroupe, le 21 novembre dernier, qui s'étaient [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Blogueur Royal-Artillerie

Au bord du gouffre la Grèce doit sauter

Papandréou avait eu la bonne intuition quand au sommet du G20 de Cannes il avait sorti son référendum du chapeau. Cris d'orfraies de la nomenklatura en charge de la pensée dominante à l'idée de pouvoir être contestée par l'un de ses souverains [...]

Lire la suite

4 0
Réagir à l'argument
Photo de Martin France non
Martin France
Etudiant en Grandes Ecoles

Le destin de la Grèce est celui de l'Europe

Comment peut-on dire qu'il faut laisser la Grèce faire faillite?

Premièrement, vous oubliez peut-être qu'en Grèce il y a des Grecs et des Grecques! Si ce pays fait faillite c'est autant de gens, des vrais, qui court eux aussi à la faillite, vers [...]

Lire la suite

1 2
Réagir à l'argument
Photo de Esnpi Cobri non
Esnpi Cobri

Si nos dirigeants voulaient faire imploser l'Europe ils ne s'y prendraient pas mieux

Que dire après ce nouvel accord, un de plus...

Je pense que si nos dirigeants voulaient faire imploser l'Europe, ils ne s'y prendraient pas mieux. Comment peut-on croire que la Grèce pourra se relever seulement avec des plans de rigueur, c'est [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé

Il ne faudrait pas que le grecs gâchent cette « bonne crise »

Pour le patron d'Airbus, Thomas Enders, l'Europe ne mène pas assez de réformes, notamment en ce qui concerne le marché du travail. Or c'est le moment ou jamais d'agir. Il le dit à Davos «Il n'y a rien de pire que de gâcher une bonne [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Blogueur Royal-Artillerie

Le non-Etat grec est endémique à la nation héllène contemporaine

On lira avec profit le rapport de mission de M.Edmond ABOUT en Grèce, qui en son chapitre VII - Les Finances (p.257-290) décrit l'absence d'Etat dans ce magnifique pays :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k28630w/f261

Que le voyage ait été [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument

Grèce: échec des négociations de la zone euro

Grèce: échec des négociations de la zone euro

Photoshot/ABACA

Échec des négociations concernant l'aide financière à la Grèce. Les dix-sept représentants de la zone euro,  le FMI et la BCE se sont séparés mercredi 21 novembre, au petit matin, après onze heures de discussions sans parvenir à un accord [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de Hugo Latuner oui
Hugo Latuner

OUI, lisez mon petit texte.

Oui, car si l'Europe les aides, c'est l'Europe qui va perdre de l'argent, elle n'en a deja plus beaucoup alors.. De plus la Grèce ne remboursera pas ses dettes.

0 0
Réagir à l'argument