La France et les Etats-Unis isolés Photo : Anatolia/AP/SIPA

Syrie : la communauté internationale divisée sur l'opportunité d'une intervention

Les opérations militaires du régime de Bachar al-Assad gagnent en brutalité au fur et à mesure que la contestation s’étend. La communauté internationale, quant à elle, peine toujours à s’accorder sur l’attitude à adopter vis-à-vis du pouvoir [...]

Lire la suite

Syrie : échange de prisonniers entre Bachar Al-Assad et les rebelles

Syrie : échange de prisonniers entre Bachar Al-Assad et les rebelles

HOPD/AP/SIPA

Les rebelles syriens ont libéré, mercredi 9 janvier, 48 Iraniens qu'ils avaient capturés en août à Damas. «La rébellion les accuse d'être des combattants des gardiens de la révolution. En contrepartie, le régime a libéré 2 130 civils qu'il avait arrêtés dans différentes villes du pays. L'échange a été conclu sous l'égide de la Turquie et du Qatar», rapporte le site Courrierinternational.com. 

Cet échange n'est pas le premier à intervenir depuis le début de la crise mais c'est le plus important. «Les prisonniers auraient été détenus à la frontière de la Syrie, voire dans les régions limitrophes du pays, en Irak et au Liban. La plupart ont demandé à être relâchés directement dans leur communauté. Parmi eux, des militants, des activistes, des intellectuels, des écrivains ainsi que trois membres de comités de coordination civile, Khalil Ajak, Mahmoud Zelfo et Imad Ghanam», ajoute LeFigaro.fr.

La communauté internationale continue à surveiller de près l'avancée de la crise syrienne. L'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi,  devrait à ce titre s'entretenir vendredi à Genève avec des diplomates russe et américain, selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov. 

«Avec l'appui de  Moscou  et de Washington, l'émissaire international s'efforce de relancer la déclaration de Genève, un plan de résolution de la crise en Syrie négociée par son prédécesseur, Kofi Annan. Adoptée en juin par le Groupe de contact sur la Syrie, elle prône la formation d'un gouvernement de transition mais ne dit rien du rôle du président Bachar Al-Assad, dont l'opposition exige le départ en préalable à toute négociation», précise 20minutes.fr. 

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments

Photo de sans embleme oui
sans embleme je suis auteur amateur et de gauche pour de vrai!!!
La Syrie n'est pas l'Irak...
Photo de Therence Akim non
Therence Akim
Syrie
Photo de Jean-François Fourny non
Jean-François Fourny Maître de conférence en français à l'Université de l'État d'Ohio
Syrie : depuis la guerre du Vietnam, jamais l'opposition à une intervention n'a été aussi forte
Photo de Christian Caullet non
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Intervention en Syrie: un gaz peut en cacher un autre