Retraite

Deux légionnaires français ont été tués en Afghanistan le jeudi 29 décembre. Ils appartenaient tous deux au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse. En mission dans la province de la Kapisa, les deux sous-officiers [...]

Lire la suite

Photo de Marylise Alies B oui
Marylise Alies B
blogueuse

Sans céder à l'émotion, il faut programmer un retrait de nos troupes d'Afghanistan

Notre présence en Afghanistan a été très utile aux populations et a préservé nos intérêts. Aujourd’hui la présence de talibans actifs change la donne : nous pouvons aider les populations à se prendre en charge, les protéger des attaques des talibans mais aussi les former pour répondre eux-mêmes à cette violence…

C’est la mission assignée à nos soldats : protection, éducation, formation et faire obstacle aux talibans. Mission accomplie par nos troupes avec des pertes assumées : mais aujourd’hui la donne a changé ! Les populations, de plus en plus influencées par les talibans, ne sont plus vraiment des alliés, les talibans davantage présents et actifs, les attentats contre nos troupes de plus en plus nombreux et meurtriers. 

Alors, sans céder à la pression, à la tristesse et à l’émotion, il faut envisager un retrait de nos troupes qui ne se reconnaissent plus dans leur mission. Pour moi, il est temps de quitter un pays qui nous devient hostile sans précipitation, sans pénaliser les Afghans qui nous sont favorables, comme les kurdes, mais en préservant la vie de soldats qui ne doivent pas être sacrifier pour rien !

1 0

Vous aussi, participez au débat :
Afghanistan : faut-il rapatrier sans délai les soldats français ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Star Dust non

    10 juin 2012, 22:53

    Star Dust Blogueur
    Marylise Alies B : Votre vote est favorable à un "rapatriement sans délai" des forces françaises engagées en Afghanistan mais dans le même temps vous défendez l'idée d'un retrait "sans précipitation". A vous lire, il me semble bien que vous répondez en fait "non" à la question initiale, laquelle pose le problème en terme de "délai"et non en terme de "pertinence du retrait". En cela vous faites donc plutôt écho à mon point de vue, le refus d'un retrait qui serait effectué dans l'improvisation en dépit des impératifs de sécurisation des personnels et des matériels. Quant à savoir s'il est pertinent de retirer nos troupes, ma réponse est non seulement "oui", mais je dis très clairement que nous n'aurions jamais dû poser un orteil là-bas. Ou alors il faudrait intervenir - mais de quel droit et avec quelle légitimité ? - partout où nos "valeurs humanistes occidentales" à l'égard des droits de la femme, des enfants et des opprimés sont bafouées par les régimes en place... et ça, cela fait nombre de pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie notamment. On touche là à la question du droit d'ingérence humanitaire cher à Kouchner. Avons-nous vocation à devenir les gendarmes du Monde ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Thierry de Cabarrus oui
Thierry de Cabarrus Ancien journaliste, chroniqueur sur Le Plus
Pour un retrait d'Afghanistan dès que possible
Photo de Florian N'doye oui
Florian N'doye Je suis un blogueur, et peut-être futur expat
Nous n'avons pas à faire les frais de la folie d'un homme
Photo de Aurelie Darbouret
Aurelie Darbouret Ex-Journaliste à Newsring
Juppé exclut un retrait d'Afghanistan en 2012
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
L'Afghanistan : ce n'est pas une guerre
Photo de Grégory Rozières
Grégory Rozières Journaliste Newsring
Quatres soldats français tués en Afghanistan
Photo de Steven Daguindeau non
Steven Daguindeau Blogueur pour le site http://daguins.fr
Ce sont les risques du métier
Photo de Marylise Alies B oui
Marylise Alies B blogueuse
Il est grand temps de quitter l'Afghanistan