Arme nucléaire

Essais nucléaires

En Corée du Nord, la télévision officielle a annoncé la mort de Kim Jong-Il qui régnait sur l'une des dernières dictatures communistes d'une main de fer depuis la mort de son père en 1994.

Le "cher leader", comme l'appelait la propagande [...]

Lire la suite

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
médecin - conseil en communication

Un petit pays otage ne peut se libérer seul ; honte aux USA

Si les menaces militaires répétées des USA contre la Corée du Nord cessaient. 

Si l'embargo international contre ce pays dont le peuple subi depuis plusieurs saisons la famine cessait. 

Si le secrétaire des nations unies n'était pas coréen du sud à la solde des USA

Et surtout si on admettait que cette situation est la conséquence des impérialismes successifs qui ont ravagé ce pays. 

Le grand père du nouveau président fut un héros contre les japonais, puis contre les américains : une dictature arrive rarement seule, en général les USA ne sont pas loin. 

Je ne pleure pas quand un président nord-coréen meurt, mais à chaque fois qu'un président des USA, je sabre le champagne...

4 0

Vous aussi, participez au débat :
Corée du Nord : la mort de Kim Jong-Il change-t-elle la donne ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    19 décembre 2011, 16:42

    Profil supprimé The last man...
    Ça me rappelle les que UNICEF comptait un demi-million d'enfants de moins de cinq ans morts depuis 1991 des conséquences de l'embargo Irakien.
    Des génocides invisibles en somme.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème