Fact-checking

Trois heures de débat, deux candidats et pas moins de 137 références différentes. Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont livrés à une bataille mercredi soir lors de l'ultime débat avant le second tour. Nicolas Sarkozy a même évoqué un [...]

Lire la suite

Photo de François Duport oui
François Duport
un des invisibles

Et si on parlait français ? "Vérificateurs" n'est pas mal non plus

Tout est dans le titre.

Pourquoi donc satisfaire à l'anglicisme ou à l'américanisme quand la langue française permet d'exprimer la même chose.

Ceux qui s'expriment ainsi se croient ils (ou elles) supérieurs ?

On est en France, parlons français pendant que c'est encore possible !

3 0

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il des «fact-checker» sur les plateaux télé ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Manuel Atreide oui

    04 mai 2012, 00:08

    Manuel Atreide Journaliste, blogueur, informaticien (enfin, encore un peu)
    Journaliste vérificateur ? Pourquoi pas ! Un brin redondant selon moi mais le terme anglais n'est pas plus signifiant que le mot français ...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport oui

    04 mai 2012, 16:38

    François Duport un des invisibles

    @Manuel Atreide 

    Bonjour,
    Pourquoi "journaliste".? Il n'y a pas qu'eux à pouvoir vérifier les dires des politiques.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Manuel Atreide oui

    04 mai 2012, 17:36

    Manuel Atreide Journaliste, blogueur, informaticien (enfin, encore un peu)

    @François Duport 

    C'est exact sauf que le journaliste, sur un plateau de télé, est traditionnellement un gage d'objectivité. Je ne suis pas sûr que des vérificateurs citoyens seraient légitimes au yeux du public et des débatteurs.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport oui

    04 mai 2012, 18:35

    François Duport un des invisibles

    @François Duport 

    A Manuel Atreide ci-dessous:
    Considérer les journalistes comme "gage d'objectivité" me semble une grosse escroquerie.
    Il ne s'agit pas de délibérer sur les idées mais de vérifier des faits ou des données passées....ce qui est à la portée de plein de gens fort différents les uns des autres.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Manuel Atreide oui

    04 mai 2012, 19:35

    Manuel Atreide Journaliste, blogueur, informaticien (enfin, encore un peu)

    @François Duport 

    François Duport

    votre critique des journalistes et de la manière dont ils exercent leur métier est justifiée si on se réfère aux dérives actuelles de certains, mais vous n'êtes pas sans savoir que la différence entre un journaliste et un quidam réside dans la confiance que le public peut avoir dans sa parole : ce qu'il dit est vérifié, contextualisé, bref, crédible.

    Essayez donc de trouver un moyen de former un groupe de vérificateurs citoyens sans que personne n'émette le moindre soupçon de partialité, je vous souhaite bien du plaisir.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport oui

    04 mai 2012, 20:06

    François Duport un des invisibles

    @François Duport 

    @Manuel Altreide
    Tout individu peut actuellement être journaliste d'un instant, et de ce fait, être alternativement vérificateur ou vérifié. C'est tout l'intérêt de l'activité de la multitude au regard des certitudes des grands de ce monde qui se croient encore au dessus de tout.
    Le problème est de savoir si l'on peut avoir confiance en la personne concernée, qu'elle soit journaliste, politique ou simple citoyen. Rien n'empêche les vérificateurs d'être plusieurs et de confronter leur part de vérité personnelle pour en faire une plus grande généralité.

    En matière ce contrôle, il faut aussi vérifier que les données publiées soient également honnêtes, et en matière d'économie ou de politique, il peut y avoir de multiples interprétations défendables rendant les vérifications hasardeuses même de bonne foi. Il ne s'agit pas de devenir pointilleux, mais de relever les invraisemblance et les vrais mensonges que peuvent émettre tous ceux et celles qui se croient autorisés à parler ou à écrire.

    Je ne prendrait qu'un exemple bien connu: les chiffres du chômage.....n'est-ce pas.?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Une mobilisation sans incidents
Photo de Stéphanie Courty oui
Stéphanie Courty
Une opposition salutaire !
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Et pourquoi pas le contraire
Photo de Georges Molinié oui
Georges Molinié Président de l'Université Paris IV-Sorbonne, Docteur ès Lettres
L'orthographe française est une des plus stupides du monde
Photo de Assaaz Legeekdusud non
Assaaz Legeekdusud blogueur, http://lacoquette.mondoblog.org
Où serait la diversité culturelle ?
Photo de denis hugot oui
denis hugot Relecteur-correcteur professionnel - Coach en orthographe
Le français demanderait certes à être simplifié, mais cela ne résoudrait pas le problème
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Pourquoi s'exposer à Hadopi? Tout est sur Youtube. Gratuitement.
Photo de Claude Hagège non
Claude Hagège Amoureux des langues, auteur de "Contre la pensée unique", Ed Odile Jacob
Nous devons résister face à la domination de l'anglais
Photo de Marc Beaufrère non
Marc Beaufrère Auteur du blog (cybercarnet !) : http://lefrancaisenpartage.over-blog.com/
Mieux vaut embaucher un traducteur et que le président s'occupe des dossiers
Photo de Annie Desnoyers non
Annie Desnoyers Membre du Groupe québécois pour la modernisation de la norme du français (GQMNF)
Il faut simplifier l'orthographe pour qu'elle puisse continuer à vivre encore longtemps
Photo de Odyssée du Cinéma Asso pour
Odyssée du Cinéma Asso
Compréhension et préservation
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Statistiquement, des erreurs sont obligatoires
Photo de Maxime Fialon non
Maxime Fialon Porte-parole adjoint des des Jeunes Démocrates, Etudiant en droit et sciences politiques
Les résultats en langue : difficultés d'origine, manque d'ambition et/ou autosuffisance ?
Photo de Nicolas Rousseau non
Nicolas Rousseau Enseignant, musicien, nomade
Le monolinguisme détruit la pensée