Big Brother

Le rachat de Face.com par Facebook relance le débat sur les libertés individuelles

La rumeur a fait long feu : cette fois c'est certain, Facebook s'empare du spécialiste de la reconnaissance faciale Face.com, comme en témoigne l'annonce faite par la start-up israélienne sur son blog le 18 juin. Elle édite un système qui [...]

Lire la suite

La Norvège fait face à la reconnaissance faciale de Facebook

La Norvège fait face à la reconnaissance faciale de Facebook

Mark Zuckerberg fera-t-il face à cette nouvelle attaque ? Andrew Feinberg/Flickr

L'autorité de protection des données norvégiennes a ouvert le lundi 6 août une enquête sur le service de reconnaissance faciale du site américain Facebook

Les applications du célèbre réseau social ne cessent de faire réagir. Après le statut de «donneur d'organes» mis en place aux États-Unis et au Royaume-Uni, c'est au tour de l'outil de reconnaissance faciale d'interpeler les autorités. La Norvège souhaite en effet plus de transparence de la part du géant américain sur cette nouvelle fonction. 

«Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire», a précisé Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. Et d'ajouter : «Facebook est en la possession de photos de centaines de millions de personnes. Nous devons discuter avec eux de cette matière». 

L'outil de reconnaissance faciale du site américain a été lancé en juin 2011. Il permet aux utilisateurs de Facebook de tagguer automatiquement leurs amis sur les photos. S'ils le veulent, ils peuvent toutefois désactiver cette fonction. 

La Norvège n'est pas la seule à vouloir plus de transparence de la part du géant américain. Le pays scandinave s'associe en effet à l'Irlande, qui s'était déjà adressée à Facebook en lui remettant en décembre 2011 un rapport demandant à l'entreprise «d'augmenter la transparence et le contrôle de l'utilisation des données personnelles à des fins commerciales», précise Télérama.fr

Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    06 août 2012, 17:35

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
    Faisant table rase de millénaires d'évolution de la morale, des lois et de la démocratie, facebook redéfinit notre vie sociale et les buts de nos vies, nous réduisant à de simples personnages de télé"réalité" sans droits, des personnages-objets pour leurs jeux. (Je dis "personnage-objet" comme on dit "femme objet"). Avec en plus les "dénonciations" pour pédophilie parce qu'on fréquente des mineurs, il devient franchement dangereux de publier quoi que ce soit sur ce site. Redécouvrons Internet, où on peut avoir chacun son site et contrôler ce qu'on y met sans interférence de personne!

    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Samy Aloulou oui
Samy Aloulou Directeur Marketing
Facebook, la plus grande base de données du monde
Photo de Kentin Du Mesnil contre
Photo de Faël Minihadji non
Faël Minihadji Fondateur et webmaster de YZgeneration (site d'actualité high-tech/web)
Ne versons pas non plus dans la parano
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Statistiquement, des erreurs sont obligatoires
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Quand Facebook pousse à la dénonciation...
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
«Collections» : Facebook veut attirer les marques
Photo de Laura Trompette
Laura Trompette Journaliste et Community Manager Newsring
Instagram vend à Facebook vos données et vos photos
Photo de Jérémie Maire
Jérémie Maire Ex journaliste Newsring
Facebook lit les messages privés de ses utilisateurs
Photo de Antonin Clément
Antonin Clément Journaliste
Les Google Glass ne font pas que des émules
Photo de Kévin Depois pas cap
Photo de Antoine Lagadec
Antoine Lagadec Journaliste
Facebook touché par une panne géante

Derniers arguments

Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Statistiquement, des erreurs sont obligatoires
Photo de Bénédicte Rogez oui
Bénédicte Rogez professeur de musique en collège
pour vivre heureux, vivons cachés
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Craignons l'usage «algorithmique» qui en sera fait
Photo de Faël Minihadji non
Faël Minihadji Fondateur et webmaster de YZgeneration (site d'actualité high-tech/web)
Ne versons pas non plus dans la parano
Photo de Camille Loty Malebranche oui
Camille Loty Malebranche Philosophe, Chercheur, blogueur...
Cela participe de l'obsession étatique obscène du contrôle individuel