Wikimedia Commons

La plus vieille centrale française rapporte entre 40 et 54 millions d'euros de taxes

La centrale alsacienne de Fessenheim est la plus vielle du parc nucléaire français. Construite en 1977 entre les agglomérations de Bâle, Mulhouse, et Strasbourg, elle est l’une des 58 centrales du parc nucléaire français.

D’un point de vue [...]

Lire la suite

Contexte

La plus vieille centrale française rapporte entre 40 et 54 millions d'euros de taxes

La centrale alsacienne de Fessenheim est la plus vielle du parc nucléaire français. Construite en 1977 entre les agglomérations de Bâle, Mulhouse, et Strasbourg, elle est l’une des 58 centrales du parc nucléaire français.

D’un point de vue économique, la centrale a rapporté entre 40 et 54 millions d’euros de taxes en tout genre à la région et aux collectivités locales et offre entre 800 et 2000 emplois directs et indirects

Cependant, depuis l'accident de la centrale japonaise de Fukushima et en tant que plus vieille centrale nucléaire, elle inquiète les écologistes et certains riverains qui voient en elle une bombe à retardement en raison des risques sismiques (faille d'Alsace), terroristes, et de l'usure d’une centrale de 40 ans. D'autant plus que plusieurs incidents ont eu lieu dans cette centrale depuis une dizaine d'années

Faut-il fermer cette centrale?

Entrer dans le débat

Photo de Cyril Gery
Orchestré par Cyril Gery
Orchestrateur local à Strasbourg, passionné de débats, fondateur et membre de PolEMics