Nouvelle donne

Après la crise économique, la crise politique. Lundi 7 mai, Antonis Samaras, le leader des conservateurs grecs, a échoué à former un gouvernement de coalition après les élections législatives du 6 mai. Le scrutin a consacré l’effondrement des [...]

Lire la suite

Photo de Pierrick Tillet oui
Pierrick Tillet

Grèce : la tentation technocratique

Faute d'avoir -- et pour cause -- pu former un gouvernement de coalition (sans le parti Syriza, arrivé second des élections), le président grec Papoulias envisage ni plus ni moins qu'"un gouvernement de technocrates". Bref, tout sauf de nouvelles élections (prévues par la constitution hellène mais qui risquent, selon les sondages, de donner une majorité à Syriza). Tout sauf... la démocratie, surtout rebelle !

Car c'est bien ce qui se joue aujourd'hui dans les coulisses athéniennes ; l'avenir de la démocratie. Non seulement en Grèce, mais aussi en Europe. Vont-ils oser sacrifier la démocratie à leurs intérêts ? Les urnes se verront-elles désormais attribuer un numéro de compte bancaire ? Telle est la question qui se pose crument. Réponse dans les jours, dans les heures qui viennent.

2 0

Vous aussi, participez au débat :
«Mesures barbares»: La Grèce doit-elle quitter la zone euro ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    15 mai 2012, 08:28

    Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
    Avec presque un quart des sièges de députés (73/300), les partis de l'extrême ont le vent en poupe si le chaos se propage. Or l'affaire se compte en jours et la promesse d'élections ne rendra pas du temps. La démocratie n'est pas la panacée.
    Verra-t-on en juin un pacte héllène Molotov-Ribbentrop ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Pierrick Tillet oui

    15 mai 2012, 09:17

    Pierrick Tillet

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    "La démocratie n'est pas la panacée."

    Tiens, tiens, tiens... :-D
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    15 mai 2012, 09:57

    Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie

    @Pierrick Tillet 

    Sinon les démocraties du modèle de Westminster seraient en majorité sur la planète :) ce qui est loin d'être le cas. Ce régime convoque beaucoup de civisme chez les citoyens et autant de vertu chez ses dirigeants. Je crois que c'est du Montesquieu mais je n'en suis pas sûr.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    15 mai 2012, 09:17

    Profil supprimé
    Aucun sacrifice de la démocratie possible : vous omettez la motion de censure. Le parlement garde la main ici. Mais à agiter le peuple avec des chiffons rouges, c'est bien le chaos qui risque de survenir, et c'est alors que la démocratie aura vécu.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    15 mai 2012, 09:59

    Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Si le régime politique s'avère incapable de conduire le pays au combat pour sa survie, il vaut mieux installer un gouvernement technocratique comme en Italie. L'urgence prime la forme.
    En France nous avons bien l'article 16 de la Constitution.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Pierrick Tillet oui

    15 mai 2012, 11:13

    Pierrick Tillet

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    "comme en Italie"

    Sur que ça marche du tonnerre en Italie ! Récession aggravée, attaques physiques contre les symboles de l'austérité, menace gouvernementale de faire intervenir l'armée, dégradation de la note de confiance de 26 banques italiennes par Moody's... Vive la technocratie salvatrice !
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé oui

    15 mai 2012, 11:37

    Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
    @Pierrick-Tillet
    Quand la classe politique s'avère incapable de surmonter ses divisions dans une période dramatique pour le pays que suggérez-vous ? Constater que la situation italienne est très difficile ne condamne pas un gouvernement "non politique" comme l'acceptent ce matin plusieurs chefs de partis grecs. Vous n'avez pas de solution.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments

Photo de Emmanuel Poilane non
Emmanuel Poilane Directeur de la fondation France Libertés
Si j'étais Grec et que je lisais les déclarations de l'OCDE, j'aimerais quitter l'Europe !
Photo de Alexandre Havet non
Alexandre Havet Trader/Blogueur www.margincall.fr
Si la Grèce sort, d'autres pays suivront et nos Banques s'effondreront
Photo de Laurent Guibert non
Laurent Guibert Fondateur du BLOG ANTI EUROPE (blogantieurope.unblog.fr)
Non, c'est à l' Allemagne de quitter l'euro.
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
Investir massivement l'évasion