Sous pression

Le suicide de Luc B., inspecteur du travail, survenu en mai 2011, devrait être reconnu comme un accident du travail par le ministre du Travail Xavier Bertrand, a annoncé le ministère vendredi 13 avril. Depuis plusieurs mois, la profession [...]

Lire la suite

Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn
animateur du blog "entre les lignes entre les mots"

La délinquance patronale doit être sanctionnée

L'inspection du travail devrait être renforcée et ses missions élargies. Au coeur des missions futures : la notion d'ordre public en santé et sécurité du travail.

Voir la note de la Fondation Copernic : «Travailler tue en toute impunité».

1 1

Vous aussi, participez au débat :
L'Inspection du travail sert-elle à quelque chose ?

Photo de Non connecté
  • Photo de zahir farès oui

    13 mai 2012, 22:27

    zahir farès Consulant freelance,Economiste, politologue, blogeur
    C'est la conséquence du changement de statut du travail devenu flexible. Les missions de l'inspection du travail devraient être revues et renforcés dans le sens d'une protection accrue du travail.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gidmoz Gidmoz non

    30 mai 2012, 21:52

    Gidmoz Gidmoz ingénieur, libertarien, école autrichienne d'économie, chercheur en science économique
    Didier Epsztajn
    Un litige entre deux individus est traité par un tribunal. Un inspecteur de travail ne sert donc à rien.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Didier Epsztajn oui

    30 mai 2012, 22:44

    Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"

    @Gidmoz Gidmoz 

    Je ne souhaite pas polémiquer.
    J'ai signalé un livre, ses analyses et donné une lecture de cet ouvrage.
    Croire que les rapports sociaux, en l’occurrence les rapports entre employeurs et salariés, relèvent d'un contrat entre individu-e-s libres et égaux/égales, est une opinion en contradiction avec des faits.
    Exprimer une opinion est un droit, cela ne donne aucune indication sur cette opinion.
    Le code du travail reconnait l'asymétrie entre salarié-e et employeur. L'inspection du travail est chargée de protéger les droits individuels et collectifs des salarié-e-s, tels que définis par la loi, contre les non-respect des réglementations par des employeurs, plus ou moins respectueux du code du travail.
    Oui la délinquance patronale existe, et je pense qu'elle doit être sanctionnée.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gidmoz Gidmoz non

    31 mai 2012, 01:34

    Gidmoz Gidmoz ingénieur, libertarien, école autrichienne d'économie, chercheur en science économique

    @Didier Epsztajn 

    Didier Epsztajn
    Oui, tout contrat est convenu entre des gens libres et égaux en Droit. L'employeur ainsi que l'employé sont tous les deux égaux en Droit. C'est une certitude. C'est écrit dans le Droit Naturel. dans les droits de l'homme. Dans la constitution. que vous faut-il de plus ?

    Ah oui ! vous affirmez que l'un des deux ne serait pas, selon vous "libre". Si l'un ne contraint pas l'autre, le contrat est valide. Qu'il s'agisse d'un contrat commercial ou d'un contrat de travail. En cas de contestation sur la validité du contrat, un tribunal tranchera.

    A moins que vous affirmiez qu'il existe des sous-hommes qui ne disposent pas de libre-arbitre. Et alorsqu'il faut que des sur-hommes leur disent que penser, que choisir, que dépenser. Non, je ne partage pas cette vision d'un etre humain réduit à du cheptel attendant son maitre.

    Chacun être humain sait se faire conseiller, ou sait aussi décider seul s'il le souhaite. Sauf évidement le cas très particulier des "incapables juridiques". Les enfants, certains handicapés.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Olivier Laffargue
Olivier Laffargue Ancien journaliste Newsring
Gouvernement de coalition : Evangélos Vénizélos admet son échec
Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Un/des mouvement(s) comme une colère profonde à l’appropriation du monde par une minorité
Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Débarrasser Marx des lectures mécaniques, déterministes, simplificatrices ou universitaires
Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Choix démocratiques contre fausse évidences du néolibéralisme
Photo de Didier Epsztajn Palestiniens
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Contre l'Etat ethnique israélien, un ou des Etat(s) de citoyen-ne-s égaux en droit
Photo de Didier Epsztajn contre
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
En finir avec la compétitivité
Photo de Didier Epsztajn Palestiniens
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Le droit à « l’autodéfense d’Israël » : une énorme victoire de la propagande
Photo de Didier Epsztajn
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
L’automobile de crise en crise

Derniers arguments

Photo de Sandrine de Monsabert oui
Sandrine de Monsabert chercheur, mère de famille, blogueur, membre d'associations, amie en plus du reste
L'inspection est un Méta regard qui préserve le système de ses dérèglements
Photo de Rédaction Ergopurmalt oui
Rédaction Ergopurmalt Consultants en cabinet d’ergonomie
Le point de vue de consultants en ergonomie
Photo de Robert Branche oui
Robert Branche Conseil, écrivain, ancien Commissaire à l'industrialisation
Oui si elle avait les moyens de sa mission