2012

Newsring a invité les candidats à la présidentielle à venir débattre avec vous de leurs idées. Au fil des semaines et jusqu'au premier tour, retrouvez-les pour dialoguer, confronter vos arguments aux leurs, rebondir ou les interpeller. Ils [...]

Lire la suite

Photo de Christophe Chevalier oui
Christophe Chevalier
Directeur du groupe Archer, Président de la fédération Coorace

Acheter, consommer, est devenu aujourd'hui un vrai acte politique

L'idée de François Bayrou d'ajouter un drapeau bleu blanc rouge, lorsqu'un produit est majoritairement fabriqué en France, me semble bonne. Cela correspond à la transparence dont ont besoin les consommateurs, tout en respectant la complexité du monde et des échanges, car certains produits exigent qu'une partie se fasse ailleurs. Il y a bien sûr des contraintes de prix sur les produits français. Sur le label « Made in Romans » (Drôme) que nous avons mis en place, c'est même un vrai souci pour nous. Nous avons essayé de réduire les circuits de distribution pour produire des chaussures de grande qualité fabriquées à 100% sur la commune et proposées à un prix de 100 à 150 euros. Nos stylistes conçoivent des modèles qui durent plusieurs années. Nos chaussures sont beaucoup plus résistantes que celles fabriquées à l'étranger, ce qui rentabilise l'investissement. J'ai acheté des chaussures à 30-40 euros pour mes enfants, qui en ont déjà cassé trois paires. « Made in Romans » ne propose rien pour les enfants, mais je sens que je vais m'y mettre ! La marque « Made in Romans » a permis la création d'une dizaine d'emplois. Aujourd'hui, de grandes marques indusrielles et de luxe nous contactent. A travers nous, elles cherchent à revenir en France.

Si tous les gens qui en ont les moyens et la volonté achètent des chaussures à 150 euros, c'est déjà un sacré levier. Car si demain, on parle réellement de produire français, alors nous allons réussir petit à petit à faire baisser nos prix et donner la possibilité à davantage de personnes d'acheter français. C'est un cercle vertueux. Aujourd'hui, tout se fait en Chine et seul le très haut de gamme se maintient en France. Nous voulons créer une offre pour des gens qui ont le pouvoir d'achat nécessaire, afin que demain, la stratégie s'étende et les coûts s'abaissent.

Le label du « produire français » proposé par François Bayrou est une bonne idée.Cependant, je serais allé encore plus loin que lui. Acheter, consommer, est devenu aujourd'hui un vrai acte politique. Il faudrait intégrer tout ce qui relève du développement durable au sens global du terme : tissu écologique, économique et social. Il faudrait par exemple intégrer le bilan carbone, ou encore la notion de commerce équitable et la manière dont on commerce. Ce serait un passage obligé pour voir une traçabilité dans les produits.

Il y a très longtemps, lorsque l'on a réclamé des contraintes supplémentaires pour marquer la composition des produits alimentaires sur les paquets, tout le monde disait que c'était impossible. On s'aperçoit aujourd'hui que c'est entré dans les mœurs. Je pense aujourd'hui qu'on a presque davantage besoin de comprendre le bilan carbone et l'endroit où le produit est fabriqué. Si on veut faire en sorte que les gamins arrêtent de travailler pour nous et aillent à l'école, qu'on arrête de polluer la terre et trouver de vraies alternatives au pétrole, cela demande de changer nos comportements. La génération des 20-30 ans est aujourd'hui marquée par ces préoccupations, il faut un affichage clair et transparent.

48 2

Vous aussi, participez au débat :
Bayrou : Un label France peut-il sauver l'industrie ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Frédéric Decaen

    02 mars 2012, 19:49

    Frédéric Decaen
    vous avez raison. Il faut prendre en compte l'énergie grises dans le prix des produits.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Anne Chareton oui

    08 mai 2012, 19:11

    Anne Chareton juriste et cadre communication en "inactivité", mère de famille
    Je partage entièrement vos idées et depuis longtemps... Juste une petite remarque: à l'international, la ville de Romans n'est pas très connue, ne serait-il pas préférable de mettre un label "Made in France" et "chaussure de Romans" (en français), comme ça pas de risque de confusion avec une autre provenance: Rome, Roumanie...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Robert Rochefort oui
Robert Rochefort Eurodéputé, vice-président du MoDem
Un appel à la mobilisation nationale
Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
François Bayrou lance le débat sur Newsring
Photo de Charles de Courson non
Charles de Courson Député UDI de la Marne, secrétaire de la commission des finances
Le consommateur n’a pas de comportement patriotique
Photo de James-Olivier Gallice oui
James-Olivier Gallice Savoyard, français et européen
L'avenir n'est pas plutôt le Made in Europe plutôt que le Made in France ?
Photo de Hervé Gibet non
Hervé Gibet Fondateur de La Fabrique hexagonale
Un label ne suffira pas, mais cela peut être un signal

Derniers arguments