Exploitation

Aucun pays occidental ne tolérerait une entreprise de 430 000 employés dépourvue de syndicats, employant 5% d’enfants, exigeant plus de 12 heures quotidiennes de travail sans pauses, sur des chaînes de production où les ouvriers ne peuvent ni [...]

Lire la suite

Photo de Michel Devis oui
Michel Devis

Il est de notre devoir de demander aux sociétés des informations sur leurs produits

En tant que dirigeant d'entreprise en contact avec des multinationales (et aussi en tant qu'ancien responsable marketing), j'affirme que les sociétés (management et actionnaires) ne se soucient nullement de l'aspect éthique (sauf si contrainte incontournable). Cela peut (et doit) changer si les "consommateurs" se réveillent, adoptent une attitude responsable. Cela ne peut se faire que parmi une tranche de la population plus éduquée. Et encore faut-il que l'utilisateur d'un produit, d'une marque puisse disposer des informations.

Je pense qu'il est certes de notre devoir, en tant que consommateur, de demander aux sociétés des informations sur leurs produits, sur le respect environnemental et éthique des procédés de fabrication, le respect des sous-traitants... et de participer à toutes les pétitions qui visent à améliorer la situation.

Je pense aussi qu'il faudrait réagir par rapport aux campagnes publicitaires des sociétés qui n'ont aucune éthique (sauf celle élaborée par eux-même dans leurs lobbies multinationalistes) !
Je pense aussi qu'il faudrait « pousser » des supports comme « Test-Achats » à se mouiller davantage et à vérifier les aspects environnementaux et éthiques (ou non) qui se cachent derrière les marques.

Voilà en bref. Tout cela mériterait de plus longs débats... et surtout des actes. Mais c'est l'avenir de notre planète qui est en jeu face à des escrocs économiques.

3 0

Vous aussi, participez au débat :
Le consommateur est-il complice des entreprises dont il achète les produits ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Jean Huet non

    14 février 2012, 16:12

    Jean Huet Co-président de la Fédération Artisans du monde
    Ce que tu soulèves, concerne particulièrement Artisans du Monde. Le point essentiel de ta contribution est pour moi, celle de la conscientisation des citoyens-nes à la réalité du commerce international. Il faut donner à voir les pratiques actuelles de l'économie qui pense profit, et recherche avant tout accumulation de capital, avant droit de l'Homme et respect de l'environnement.

    Il est de notre devoir, en tant que citoyen de participer à ce travail d'éducation. A Artisans du Monde, depuis 38 ans, nous proposons des animations pédagogiques dans les établissements scolaires pour envisager autrement le monde, disposer des outils critiques nécessaires pour ne pas faire que le marketing ou la communication soient les seuls éléments pour faire nos choix de consommation.

    Il ne s'agit pas pour nous de dire "consommer équitable" mais de permettre aux nouvelles générations de se sentir actrices du monde et non spectatrices. Nous permettons aux jeunes de questionner le monde, de ne pas entendre qu'un seul son de cloche. L'éducation est ici pris comme un outil d'émancipation individuel et collectif. A notre avis, c'est à ce moment là que les marques non éthiques auront à remettre en cause leurs choix de production.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Fabien Cazenave pour
Fabien Cazenave Chargé de développement pour le Cercle des Européens
L'Europe doit pouvoir jouer avec les mêmes règles du jeu
Photo de Jean-Louis Gaillard pour
Jean-Louis Gaillard un Gaillard, soucieux de justice et d'environnement . Jurassien Technologue retraité-actif
La TVA a une autre qualité, irremplaçable : elle est la seule taxe sur les revenus non déclarés
Photo de Vincent Peybernes oui
Vincent Peybernes Consultant Developpement Web et digital. Veilleurs, curateur, agitateur de neurones .
Les marques sont responsables, mais les consommateurs en sont un vecteur
Photo de Jean Huet non
Jean Huet Co-président de la Fédération Artisans du monde
Il y a un rôle individuel, mais aussi un travail collectif à mener
Photo de Jonathan Balsamo oui
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Etudiant ingénieur
La faute ne peut jamais porter sur le consommateur
Photo de Anne-Yvonne Le Dain non
Anne-Yvonne Le Dain Députée PS de la 2e circonscription de l'Hérault, Vice-Présidente de la Région Languedoc-Roussillon
Il faut toujours lutter contre les malfrats où qu'ils soient
Photo de Manu Camille Fusier oui
Manu Camille Fusier de passage sur cette planète qui devait être bien belle avant l'arrivée de l'humain !
Il est complexe d'avoir connaissance de toute la chaîne d'un produit
Photo de Patrick Jamet oui
Patrick Jamet retraité, infect démocrate social
pour lutter contre l'optimisation fiscale.. La TRIC
Photo de Pierre-Marie Louis GIRARDOT non
Pierre-Marie Louis GIRARDOT Médecin spécialiste
La recherche non éthique n'a pas de sens

Derniers arguments

Photo de Pierre-Jean blanchon non
Pierre-Jean blanchon Directeur de La galerie des pentes à Lyon
Le consomateur est une victime.
Photo de Manu Camille Fusier oui
Manu Camille Fusier de passage sur cette planète qui devait être bien belle avant l'arrivée de l'humain !
Il est complexe d'avoir connaissance de toute la chaîne d'un produit
Photo de Thomas Baldassi non
Thomas Baldassi Lycéen, Adhérant Front National
Le Consommateur n'est pas Roi.