Au pied du mur ?

La barre symbolique des trois millions de chômeurs dépassés

Le chômage est la première préoccupation des Français. Un sondage Harris Interractive réalisé pour RTL montre qu’il est la première inquiétude pour neuf sondés sur dix, tandis que 77% estiment que ce dossier devrait être prioritaire en 2012.

Lire la suite

Chômage: «Cela reste très fragile» mais il faut se battre «emploi par emploi» selon Najat Vallaud-Belkacem

Chômage: «Cela reste très fragile» mais il faut se battre «emploi par emploi» selon Najat Vallaud-Belkacem

DURAND FLORENCE/SIPA

La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a salué «une bonne nouvelle» à propos de la quasi-stagnation du chômage observée en décembre 2012, un «mois de stabilisation après vingt mois de hausse». «Cela reste très fragile», a-t-elle dit puisque l’objectif affirmé du gouvernement est d'inverser la courbe du chômage d’ici la fin 2013, et cette «bataille» devra se livrer «emploi par emploi».

«Notre objectif, c'est celui qu'a répété le président de la République, c'est de renverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année 2013», a martelé l’actuelle ministre du Droit des femmes sur Europe 1. «On se dit que c'est difficile», que «le pays traverse une crise économique», mais «nous livrons bataille pied à pied et emploi par emploi», a-t-elle affirmé.

«Quand on fait de la politique, on a des objectifs clairs, et aujourd'hui, l'objectif du gouvernement, c'est l'emploi, l'emploi, l'emploi. Cela faisait des mois que le chômage était considéré comme une fatalité. Eh bien nous voyons qu'en mobilisant les bons outils et en en faisant une priorité des politiques publiques, il est possible de desserrer les contraintes et de renouer avec la croissance, l'activité productive et donc avec l'emploi», a-t-elle encore assuré.

Photo de Non connecté
  • Photo de Star Dust oui

    28 janvier 2013, 06:01

    Star Dust Blogueur
    C'est sans doute la raison pour laquelle le gouvernement vient d'offrir un nouvel emploi à un pauvre laissé pour compte du suffrage universel, un jeune homme de 73 ans du non de Jack Lang. Se battre "emploi par emploi". Risible ou ridicule à moins que le terme exact soit affligeant : avouer se battre emploi par emploi démontre non une volonté de combat mais une totale absence de plan de redressement, aujourd'hui et pour l'avenir.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments