Avant la présidentielle

L’idée d’un financement de la Sécurité sociale par une taxe sur la consommation est à nouveau à l’ordre du jour. Nicolas Sarkozy l’a rappelé à Bordeaux à la mi-novembre, il est favorable à une TVA « sociale » qui viendrait compenser une baisse [...]

Lire la suite

Photo de François Roudier pour
François Roudier
Porte-parole du Comité des Constructeurs Français (CCFA)

Les cotisations sociales étouffent l'emploi industriel et tirent les salaires vers le bas

  • Une information chiffrée sur la perte de compétitivité de la France par rapport à l'Allemagne en raison des cotisations sociales qui pèsent sur l'emploi industriel :
    • L’évolution du coût horaire complet sur la période 2000-2009 a été :
      • France :        + 33% (n.b. : + 37,6% pour le SMIC horaire)
      • Allemagne : +21% (et flexibilisation du marché du travail avec les réformes Hartz)
    • Le différentiel de 12 points conduit à un salaire horaire de 33 € par heure en France et en Allemagne.
    • L’ensemble des cotisations sociales (Employeur et salarié) est passé de 11 à 15 €/h (+35 %) en France contre 9 à 11 €/h (+18 %) en Allemagne, creusant ainsi l’écart de charges salariales : de + 1,7 €/h en 2000 à + 3,9 €/h en 2009. Ces cotisations sociales représentent maintenant 83% du salaire net en France contre 47% en Allemagne.
    • Le salaire net en France reste plus faible de 20%. De ce fait, la seule marge de manœuvre pour restaurer un écart favorable réside dans la baisse des cotisations sociales.
6 5

Vous aussi, participez au débat :
Pour ou contre la TVA "sociale" ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Alain Persat contre

    03 janvier 2012, 16:21

    Alain Persat synthéticien (oui je sais ce métier n'(existe pas encore ! )
    Oui les cotisations sociales asphyxient l’emploi, mais que va faire la TVA sociale, sinon asphyxier la consommation ? Or sans consommation, il n’y a pas d’emploi, car avec l’importation ou le machinisme les entreprises peuvent se passer de salariés, mais sans client les entreprises meurent.

    L’erreur de la TVA sociale est de reporter sur le client final ce que les entreprises ne peuvent plus payer sur les salaires, mais le client final est aussi un salarié, son salaire net avec des charges en moins reste identique, alors que ses achats augmentent. De plus elle ne change rien au fonctionnement erroné de notre organisation de la solidarité : toujours moins de personnes qui doivent payer pour toujours plus de nécessiteux. Alors machinisme et négoce d'importation restent les choix privilégié des entreprises.

    Il n’y a pas de secret avec la TVA sociale, l’entreprise touche plus, et l’état touche plus (J e ne l’imagine pas reverser l’intégralité aux services sociaux !) alors qui touchera moins ?

    La TVA sociale est donc une impasse, la TAC ne présente pas ces inconvénients: http://www.trazibule.fr/tac-sans-chiffres.php
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    03 janvier 2012, 19:32

    Profil supprimé médecin - conseil en communication
    Vos chiffres sont très étonnants... Les cotisations sociales à 83 % contre 47 % du salaire net ? ! ?
    Il s'agit d'un cas particulier ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Roudier pour

    04 janvier 2012, 10:34

    François Roudier Porte-parole du Comité des Constructeurs Français (CCFA)

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Non c'est une moyenne dans l'industrie. Nous sommes partis de nos chiffres dans l'industrie automobile puis nous avons vu avec les autres industries du Groupement des Fédérations Industrielles. Il s'agit essentiellement d'emplois qualifiés (il n'y a quasiment plus d'emplois non qualifiés dans l'industrie).
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de sebastien chinsky contre

    03 janvier 2012, 23:12

    sebastien chinsky unbabel, Mouvement Unitaire progressiste
    vous pouvez vous référer sur la question d'un hypothétique lien entre le coût du travail et la compétitivité au rapport BUR [ qui laisse apparaître la prédominance d'autres facteurs] ou a l'intervention d'Alain madelin. La seule chose que fait éventuellement la mesure annoncée c'est augmenter les marges; (faiblement).
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    04 janvier 2012, 13:49

    Profil supprimé médecin - conseil en communication
    Selon l'insee en 2011 : le coût du travail est un peu plus élevé en France qu'en Allemagne (31,53 euros en France et à 28,91 euros en Allemagne. Soit 2,62 euros d'écart.)
    Mais dans la seule industrie, les coûts sont quasiment similaires… avec même un petit avantage pour l'Hexagone.
    Source : lefigaro.fr/conjoncture/2011/02/28/04016-20110228ARTFIG00659-le-debat-sur-le-cout-du-travail-relance.php

    Donc le coût du travail n'est pas un facteur déterminant dans votre comparaison de compétitivité avec l'Allemagne, sauf à prendre un cas particulier favorable à votre idéologie.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    04 janvier 2012, 13:57

    Profil supprimé The last man...

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Merci d'avoir fait ce travail de recherche BBB!
    Les chiffres! Un autre instrument de peur....
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de François Roudier pour

    04 janvier 2012, 14:33

    François Roudier Porte-parole du Comité des Constructeurs Français (CCFA)

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Désolé, nos économistes doivent être très mauvais et nous aurions du prendre comme référence le Figaro. Ces chiffres sont ceux qui sont acceptés par touts les membres de la Convention Nationale de l'Industrie ou siègent même les syndicats. C'est de l'économie, pas de l'idéologie.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé contre

    04 janvier 2012, 15:07

    Profil supprimé médecin - conseil en communication

    @François Roudier 

    Vos chiffres sont simplement curieusement exprimés : le pourcentage des charges par rapport au salaire net n'a pas de sens sauf à s'exprimer en ratio. Les charges s'expriment plus communément par rapport au salaire brut (certes le chiffre est moins spectaculaire).
    Mais en fin de compte, ce qui est pertinent sur la compétitivité c'est le salaire horaire brut.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Thierry de Cabarrus oui
Thierry de Cabarrus Ancien journaliste, chroniqueur sur Le Plus
Les blogs, les forum, les réseaux sociaux favorisent la diffamation
Photo de Christopher Mesnooh pour
Christopher Mesnooh Avocat aux Barreaux de Paris, NY & Washington DC
Il ne faut pas oublier que les class actions ont permis aux Etats-Unis des avancées sociales
Photo de Joris Laquittant non
Joris Laquittant Blogueur Ciné pour le blogBd Dé'Ciné (http://decine.fr)
A des années lumières
Photo de Eva Quentin One Direction

Derniers arguments

Photo de David Dadon pour
David Dadon Etudiant en Telecommunication, Twittos
Les entreprises en France ne sont pas tous des G.E !
Photo de Christian Caullet pour
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Une vraie réforme fiscale