«Casse sociale»

2012, l'année sombre pour l'industrie automobile française

2012, année bien sombre pour l’industrie automobile française. Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a indiqué mercredi 2 janvier que les ventes de voitures neuves en France ont reculé de 13,9% en données brutes par rapport [...]

Lire la suite

PSA: l'usine d'Aulnay-sous-Bois rouvre ses portes

PSA: l'usine d'Aulnay-sous-Bois rouvre ses portes

GELEBART/20 MINUTES/SIPA

L'usine PSA Peugeot-Citroën d'Aulnay-sous-Bois, fermée depuis lundi 21 janvier, a rouvert ses portes ce lundi matin. Laurent Vergely, le directeur du site, l'avait annoncé vendredi. Tôt ce matin, les salariés ont repris leurs postes et leurs activités, sous la surveillance d'un encadrement particulièrement renforcé. 

Même si l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois a rouvert ce lundi matin, une centaine de salariés se sont réunis lors d'une assemblée générale, débutée vers 7h30, dans l'atelier. Sur demande de la direction, l'encadrement du site et des ateliers a été particulièrement renforcée. Elle a ainsi fait appel à plus de 200 volontaires d'autres sites du groupe PSA pour «protéger les salariés et les ateliers». 

Le directeur du site, Laurent Vergely, a briefé les renforts d'encadrement leur demandant d'apporter «calme et détermination», et «de rassurer les salariés, notamment ceux qui pourraient subir des pressions». Tandis que certains salariés se regroupaient dans une partie de l'usine pour distribuer des tracts, Laurent Vergely a rappelé que l'objectif de ces renforts humains était de «faire respecter la liberté du travail et le droit de grève». 

Alors que la CGT, soutenue par Sud et la CFDT, a réaffirmé dimanche, sa volonté de continuer la grève afin de protester contre la fermeture définitive de l'usine en 2014, dans le cadre d'un plan de restructuration, quatre autres syndicats, (SIA, FO, CFTC et CGC) ont appelé à «lever le mouvement» dans l'attente de négociations à venir. 

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Derniers arguments