Banksy vend ses toiles pour 60 dollars dans les rues de New-York

Banksy vend ses toiles pour 60 dollars dans les rues de New-York

Capture écran / Youtube

L’artiste Banksy est habitué à prendre le contre-pied des conventions. Cette fois, le grapheur a décidé de faire un pied de nez au marché de l’art. Lors d’une vente sauvage camouflée organisée dans les rues de New-York, dimanche 13 octobre, l’artiste a écoulé certaines de ses œuvres pour la modique somme de 60 dollars. Bien moins que les centaines de milliers de dollars que pourrait viser le street artist en passant par des galeries.

420 dollars de recettes

Actuellement en résidence à New York dans le cadre du projet Better Out Than In, Banksy en a profité pour répandre son poil à gratter sur les trottoirs de la capitale de l’art contemporain. Sur son site internet, l’artiste a posté une vidéo d’un vieil homme, assis sur une chaise, dans les rues de New-York. Derrière lui, quelques toiles, accrochées sur des grilles, attendent le client, et l’attendent longtemps : la première vente n’a lieu qu’à 15h30, à l’issue d’une âpre négociation qui voit les toiles perdre 50 % de leurs valeurs.

Tout semble parfaitement anodin ; pourtant, les toiles sont des œuvres originales, réalisées par l’artiste lui-même. Et si la recette de la journée s’élève finalement à 420 dollars, le Guardian rapporte que l’ensemble des toiles vendues ce jour-là est estimé aux alentours de 140.000 dollars.