Cleveland : l'extraordinaire libération de trois femmes kidnappées depuis 10 ans

Cleveland : l'extraordinaire libération de trois femmes kidnappées depuis 10 ans

Mark Duncan/AP/SIPA

Disparues depuis une dizaines d'années, trois jeunes femmes viennent d'être retrouvées en vie à Cleveland, dans l'Ohio

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michele Knight ont enfin revu la lumière du jour. Une décennie qu'elles étaient recluses dans une cave d'une maison située dans un quartier résidentiel de Cleveland dans l'Ohio et désormais, elles sont bel et bien libres. L'extraordinaire dénouement monopolise l'attention des médias américains qui relatent en boucle les conditions de leur libérationComme le décrit à son tour le site France-Amérique, c'est Charles Ramsey, le voisin des ravisseurs, qui aurait entendu Amanda Berry crier à l'aide. «J'ai entendu un hurlement... Puis j'ai vu cette femme devenir folle et tenter de sortir de la maison», a-t-il ainsi déclaré à la chaîne ABC. Avant de reprendre: «Je suis allé jusqu'à l'entrée de la maison et là elle a dit 'aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps'».Après avoir défoncé la porte à coups de pieds, la captive est sortie une petite fille dans les bras.

De suite, cette dernière aurait composé le numéro d'urgence, le fameux 911 et aurait déclaré à la police: «Je suis Amanda Berry. J'ai été kidnappée et j'ai été portée disparue pendant dix ans. Je suis libre maintenant.» Arrivées sur place, les forces de l'ordre auraient, dès lors, trouvé en fouillant la maison les deux autres femmes séquestrées. Deux autres enfants aurait également été sauvés mais l'information n'est pas pour le moment confirmée.

Respectivement kidnappées en 2001, 2003 et 2004, Michele Knight, Amanda Berry et Gina DeJesus ont été retrouvées a à peine quelques kilomètres de leur lieu de disparition. Peu de détails filtrent encore sur les conditions de leur séquestration mais les kidnappeurs ont d'ores et déjà été arrêtés. Ils s'agit de trois frères âgés d'une cinquantaine d'années, dont l'un serait chauffeur de bus scolaire. Il s’appellerait Ariel Castro et serait la propriétaire de la maison.