The Voice + Fear Factor = Killer Karaoke, l’émission où il faut chanter en dépit de tout

The Voice + Fear Factor = Killer Karaoke, l’émission où il faut chanter en dépit de tout

Capture d'écran vidéo Killer Karaoké

Imaginez un mélange entre The Voice et Fear Factor... Etrange? Pourtant c’est exactement ce que fait Killer Karaoke. L’émission, présentée par Steve-O de Jackass, n’a qu’un concept: chanter, en dépit de tout ce que la production réserve au candidat pendant sa prestation.

Depuis le 23 novembre 2012, le programme Killer Karaoke amuse spectateurs et internautes. Diffusé tous les vendredis soir sur truTV, ce jeu télévisé -dont l’homologue britannique «Sing of you can» a rencontré un succès fou outre-Manche- propose un parcours du combattant à ses braves participants. Dans des conditions plus absurdes les unes que les autres, les candidats n’ont qu’un seul objectif: ne pas arrêter de chanter. Pendant ce temps, la production les malmène à souhait, en jouant sur la corde sensible de leurs phobies. Serpents, eau gelée, asticots, décharges électriques et autres cactus sont en effet là pour entraver leur tentative musicale.

Ecœurés, effrayés ou hilares, les participants ont souvent bien du mal à finir leur tube, sous les cris et les rires d’un public qui se régale autant que le chef d’orchestre Steve-O. Absurde mais désopilant, ce trash karaoké trouve ses amateurs en réunissant déjà 90 000 personnes sur sa page Facebook et cumulant des millions de vues sur Youtube.

Pour le moment, seule une adaptation de la version anglaise a été diffusée en France sur Virgin 17 mais, devant un tel succès, le programme pourrait bel et bien intéresser prochainement une production hexagonale...