Cachemire : tensions entre l'Inde et le Pakistan après la mort de deux soldats indiens

Cachemire : tensions entre l'Inde et le Pakistan après la mort de deux soldats indiens

Channi Anand/AP/SIPA

Après la mort mardi de deux soldats indiens, tués par des troupes pakistanaises au Cachemire, l'Inde a décidé de convoquer l'ambassadeur pakistanais, a annoncé mercredi 9 janvier le ministère des Affaires étrangères. 

"Le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a un peu plus tôt qualifié 'd'inhumaine' la façon dont l'armée pakistanaise a traité les soldats tués. Selon des informations de la presse et de l'armée, l'un des deux soldats a été décapité. Selon le quotidien Hindustan Times, l'autre soldat a eu la gorge tranchée", précise l'Express.fr. 

Au coeur du conflit : le territoire du Cachemire, que les deux pays se disputent depuis 1947. "Islamabad accuse l'armée indienne d'avoir franchi la frontière, ce qu'elle nie, accusant les Pakistanais d'avoir ouvert le feu en premier. L'attaque de mardi pourrait avoir été menée en représailles après les événements de dimanche, rapporte LeFigaro.fr. Dimanche, des échanges de tirs avaient en effet déjà coûté la vie à deux soldats pakistanais

Ce nouvel incident accroît les tensions entre les deux état qui ont repris leur dialogue de paix après un gel des relations à la suite des attentats de Bombay en 2008. "New Delhi avait alors remis en cause un groupe islamiste basé au Pakistan avec l'appui de l'armée pakistanaise", rappelle l'Express.fr.